Fuites au Baccalauréat 2017 : dix personnes arrêtées à Batna

Fuites au Baccalauréat 2017 : dix personnes arrêtées à Batna

Une dizaine de personnes dont quatre garçons et six filles ont été arrêtées à Batna par la brigade de la gendarmerie après avoir été soupçonnées d'être impliquées dans des fuites massives de sujet du baccalauréat.

Selon nos sources, l'opération menée par la gendarmerie a permis d'identifier le lieu et le propriétaire du cybercafé âgé de 36 ans situé dans la cité des 1200-Logements à proximité du centre-ville de Batna d'où est partie la fuite du Bac, ainsi que les personnes suspectes âgées entre 15 et 53 ans.

Ce groupe fermé, selon la même source a publié les sujets du Bac, session juin 2017 sur les réseaux sociaux.

Il est à rappeler, que la ministre de l'Education Nouria Benghabrit avait sévèrement mis en garde tous ceux qui tenteraient de frauder. A noter même que des brouilleurs de télécommunication et d'autres options de surveillances ont été installées pratiquement dans l'ensemble des salles d'examen afin d’empêcher toute tentative de fraude. Les autorités ont même bloqué l'accès aux réseaux sociaux pendant les jours d'examen.

Aussi, à noter, cette année, la wilaya de Batna a enregistré près 5592 surveillants pour 31177 élèves candidats dont 13344 garçons et 17833 filles, inscrits et 92 centres d’examens. En dépit de grands efforts, ce type de scandale n’a point été évité une fois de plus en Algérie, notamment à Batna, apprend-on.

Abdelmadjid Benyahia

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?