Appel à une grève générale et à une marche "monstre" au Rif marocain (Vidéo)

Marche à El Houceima, Maroc (Archive)
Marche à El Houceima, Maroc (Archive)

Nouvel épisode dans le bras de fer qui oppose les Rifains de la ville d’El Houceima (nord du Maroc), au gouvernement marocain.

Le Rif est vent debout contre le Makhzen. Une grève générale et une marche paralyseront, sauf changement de dernière minute, la ville marocaine d’Al Hoceima aujourd’hui jeudi 18 mai.

Depuis six mois, et après le décès du vendeur de poissons, Mohcine Fkiri, mort broyé par une benne à ordures, les Rifains demandent que justice soit rendue, et étendent leur mouvement de protestation à des revendications socio-économiques.

Le porte-drapeau du mouvement, un certain Nasser Zefzafi, appelle à une manifestation pacifique monstre, "afin de réitérer les revendications légitimes des Rifains", explique le contestataire dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

Le Rifain de 39 ans et figure médiatique du Hirak, dénonce une campagne gouvernementale de dénigrement qui veut les faire passer pour des séparatistes. "Nous ne sommes pas des séparatistes, nous ne voulons que notre dignité, des écoles, des universités. Le gouvernement veut nous faire passer pour ce que nous ne sommes pas", insistait-il. Puis il explique que l’armée marocaine devrait s’occuper du front du Polisario au lieu de s’attaquer à sa propre population.

"Les militaires sont arrivés avec un véritable arsenal de guerre. Nous sommes des pacifistes. Depuis six mois, nous l’avons prouvé. L’armée royale devrait s’attaquer au front du Polisario qui n’arrête pas de nous insulter", s’indigne le jeune dans un langage truffé de lexique islamique, hadiths et versets coraniques.

Demain, promet le jeune homme, "nous marcherons pour notre dignité. Nous serons un million. J’appelle les hommes, les femmes et les enfants du Rif, à faire preuve de détermination et de civisme pour la marche du 18 mai ", conclut Nasser Zafzafi, que qualifie le journal Le Monde d'"insurgé du rif marocain".

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
oziris dzeus

faut rester en vie pour que vos enfants ne soient pas des orphelins, et vos femmes de veuves,

faut plus jamais mourir pour les autres ou pour que les autres vivent,

restez en vie est une façon de combattre l'injustice parce que quand un homme honnête et libre meurt c'est l'injustice et le mal qui triomphe,

faut rester en vie pour éduquer ses enfants et rester aux cotés de ses femmes, et les protéger ainsi cotre le besoin et la misère,

demandez aux orphelins et aux veuves des martyrs ce qu'ils ont souffert et endurer sous le règne des lâches des traitres et des embusqués, ils se sont vengeaient sur eux après avoir assassiner leurs parents et leurs maris,

ne cherchez pas à faire de votre pays une démocratie pour tous beaucoup ne la mérite pas,

Vous êtes des bosseurs et capables d'acquérir le savoir et les connaissances pour être des humains intègres alors faites en votre combat ce qui fera de vous des riches

n'oubliez pas vos martyrs mais ne donnez pas l'occasion a vos bourreaux pour vous brisez, rester en vie pour être toujours debout,

ils sont aveuglés par leur haine, laissez les dans leurs ténèbres,

ils voudront bien vous ôtez la vie

parce qu'ils ne peuvent pas vous enlevez ce que vous êtes,

avatar
moh arwal

Quoi qu il soit les rifains devraient s' inspiraient de ce qui est arrivé chez nous en kabylie pour faire face au makhzen. iApparemment le POUVOIR marocain reprend les mêmes tactiques que le pouvoir assassin d' alger. Les frères rifains devraient prendre l'avis du MAK qui a de l' experience dans ce domaine. Comme afait le clan

d'oujda, le makhzene veut aussi diaboliser le combat des rifains vis à vis des autres marocains.

Makhazan=Clan d'Oujda, pour le combatre il faut le connaitre

visualisation: 2 / 4