Abdelkader Messahel provoque un incident diplomatique avec la Libye !

Abdelkader Messahel provoque un incident diplomatique avec la Libye !

Le parlement de la Libye, via son " comité de défense et de sécurité nationale ", allié du Maréchal Khalifa Haftar, dénonce une ingérence des autorités algériennes dans le conflit libyen.

"Au moment où l'on combat le terrorisme pour sauvegarder la souveraineté nationale (...) Nous avons constaté aujourd’hui l’entrée du ministre algérien des Affaires étrangères et sa tournée dans les villes du sud libyen sans controle ni autorisation, comme s’il s’agissait d’une ville algérienne. Et il s’est entretenu avec des personnalité qui portent toujours de la haine envers les Libyens", pouvait-on lire dans le communiqué publié par les forces de l'autoproclamé maréchal Haftar ce 7 mai.

Le communiqué met sérieusement en garde le ministre Abdelkader Messahel, et donc l'Algérie, "des conséquences de ce dépassement et de l’atteinte à la souveraineté de la Libye".

Pour rappel, M. Messahel a qualifié sa dernière tournée des villes Libyennes de "très bénéfique", ajoutant selon l'APS qu' "il était de notre devoir en tant que pays voisin de rendre visite à nos frères comme ils l'ont fait tous au cours des derniers mois, à l'instar de Akila Salah, président du parlement libyen, Abderrahmane Souihli, président du Haut conseil d'Etat, le Maréchal Khalifa Haftar, commandant de l'Armée libyenne et même des représentants des tribus du Sud et des parlementaires".

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
uchan lakhla

Avec la médiocrité et l'incompétence qui caractérise le régime algérien, même la harissa se moque de nous, par son soûlard notoire qui fait office de représentant aux affaires arabes et maghrébines se sent pousser des ailles, il est allé jouer le rôle de proconsul du régime en Libye, la souris Algérie tente maladroitement de s'ingérer dans des problèmes compliqués dont les tenants et les aboutissants sont de la classe de gros fauves, alors que les problèmes internes s'accumulent sans espoir d'un lendemain, on se rappelle tous des aboiements de Medelci sur l’intervention au Mali, quand la mère patrie a décider d'intervenir, le régime a baisser le pantalon dans les minutes qui ont suivi, ils nous ont même expliquer que c'est bénéfique pour nous, décidément quand on est mauvais c'est pour la vie.