Plusieurs morts dans des bombardements turcs contre des positions kurdes en Syrie

L'aviation turque mène des opérations sur le sol syrien contre les Kurdes.
L'aviation turque mène des opérations sur le sol syrien contre les Kurdes.

L'aviation turque a mené ce mardi 25 avril une série de frappes contre des positions kurdes dans le nord-est de la Syrie, tuant plusieurs combattants, ont indiqué une force kurde et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

L’aviation turque ne s'encombre plus des frontières syriennes. Elle a lancé une série de frappes contre des positions kurdes dans le nord-est de la Syrie ce mardi 25 avril. "Les avions turcs ont mené une vaste offensive contre une base qui abrite un centre de communication pour les médias et des installations militaires", ont précisé les Unités de protection du peuple kurde (YPG), bras armé d'un des partis kurdes syriens. "Cette attaque traître a tué et blessé des combattants", ont-elles ajouté. Le bilan serait de 18 morts selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Ces bombardements ont eu lieu près de la ville syrienne d'Al-Malikiyah, proche de la frontière turque, vers 02h du matin locales mardi (23 h 00 TU lundi), selon les YPG. La Turquie a mené « des dizaines de frappes simultanées » sur des positions des YPG dans la province de Hassaké (nord-est) et un centre de communication pour les médias, a de son côté indiqué l'OSDH, une organisation qui dispose d'un vaste réseau de sources dans le pays en guerre. « Trois membres des YPG travaillant dans ce centre ont été tués », a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Il s'agit, selon lui, des premières frappes turques en Syrie depuis qu'Ankara a annoncé en mars avoir terminé sa campagne militaire "Bouclier de l'Euphrate". Lancée en août, cette opération visait, selon la Turquie, à lutter contre le groupe jihadiste Etat islamique mais aussi à combattre la milice kurde YPG qu'Ankara considère comme « un groupe terroriste » car alliée aux Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Avec AFP

Plus d'articles de : International

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
oziris dzeus

si poutine est infréquentable

erdogane l'est aussi pour les mêmes raisons,

le pacha turque va annexer le kurdistan syrien et irakien

les premières folies du dictateur d'ankara commence un peu tôt

il a le soutien de la merkel de hollande de macron et voilà ce qu'il fait avec l'argent de l'ue pour les réfugiés,

il mettra en prison les 45% qui ont votés non pour sa nouvelle constitution, ou simplement il va les poussés à l'exil vers l'europe pour faire place aux islamistes politiques du monde entier pour former son armée à lui,

un jour il se proclamera commander des croyants et essayera de reconquérir les territoires de l'empire ottoman,

la merkel fait des conneries pour que les autres utilisent leurs armées avec toutes les dépenses qui vont avec et l'allemagne reste la première puissance économique solide au monde, après hitler ils ont compris qu'il est préférable de laisser les autres faire les guerres (à leur place),.

en fait l'Union Européenne c'est tout a fait l’espace vital du 4éme reich et en moindre efforts et frais pour les allemands,