Une passagère d’Air Algérie, passée à tabac pour avoir lu un magazine de mode ! (Vidéo)

Une passagère d’Air Algérie, passée à tabac pour avoir lu un magazine de mode ! (Vidéo)

Une passagère du vol AH 1005 d’Air Algérie, reliant Alger à Paris, s’est fait traiter par un inconnu, jeudi passé, de " femme de mauvaises mœurs" , parce qu'elle lisait un magazine de mode qu'il n'aimait sans doute pas.

L’homme en question, l'a par la suite passée à tabac devant les yeux de sa mère, lui assenant plusieurs coups-de-poing à la tête. "Il m’a interdit de lire un magazine de mode, puis m'a donné des coups-de-poing à la tête. Que va-t-il se passer pour les femmes qui voyagent seules ? Qu’en sera-t-il d’une femme en décolleté ou qui ne correspondra pas aux mœurs de l’homme qui voyagera avec elle dans le même avion ? " , se questionnait-elle, la mine fatiguée.

D’après la passagère, le personnel de l’avion n’a pas intervenu et n’a fait que leur changer, à elle et à sa mère de place, laissant l’assaillant libre de circuler dans l’avion en toute quiétude.

La passagère a essayé de retrouver l’agresseur à l’atterrissage, mais en vain. "Il a disparu, il s’est sauvé", déclarait-elle, face caméra. Elle dit tout de même avoir déposé plainte contre lui auprès de la police algérienne des frontières (PAF), mais que cette dernière n’a pas été prévenue par le personnel d’Air Algérie. "L’histoire a été banalisée. On m’a dit que c’était ça l’Algérie, que c’était normal", ajoutait la jeune femme, lunettes sur le visage comme pour cacher son énorme tristesse.

De son côté, la compagnie aérienne nationale a promis d’ouvrir une enquête. Elle attendrait le rapport que doit remettre le chef de cabine. Affaire à suivre.

La rédaction

Plus d'articles de : Débats

Commentaires (22) | Réagir ?

avatar
oziris dzeus

normalement c'est simple, le commandant de bord et tout l'équipage de l'avion est suspendu puis licencié,

normalement le PDG de la compagnie doit faire des excuses publics, ainsi que le ministre de tutelle,

normalement la justice prend l'affaire en main et l'agresseur est déjà condamné en application de la loi,

normalement ce n'est pas normal

mais comme ça se passe dans ce pays

c'est normal,

avatar
Atala Atlale

"ya Einstein" s'il y en avait juste un dans ce povre pays, on en serait pas là avec une société réduite à quémander ses droits les plus élémentaires.

La politique est devenue un commerce florissant autant que le rêve des Algériens de vivre tout simplement dans un pays de droit !!!

Un pays qui dépense 1000 milliards de dollars avec comme résultat une dépendance alimentaire, médicamenteuse, agricole, industrielle incroyable. On a voulu tout simplement faire croire aux Algériens qu'ils n'ont pas besoin de passer par les étapes qui précèdent le stade de la consommation. Résultat est là, devant nos yeux !

Quand le pétrole n'arrivera plus à couvrir son coût d'exploitation alors on sera obligé de brader, et notre souveraineté, et nos ressources. Sinon la famine...

visualisation: 2 / 17