Il est le bienvenu partout : Issad Rebrab va créer « Cevital Éthiopie »

Issad Rebrab reçu par le ministre éthiopien des Affaires étrangères Workneh Gebeyehu.
Issad Rebrab reçu par le ministre éthiopien des Affaires étrangères Workneh Gebeyehu.

Cevital, recherche des banques pour soutenir ses projets de raffinerie de sucre et de traitement des oléagineux (huile) en Ethiopie, a déclaré à Reuters le très actif président de Cevital, Issad Rebrab, en marge du Forum des PDG d'Afrique à Genève.

"Au total, On aura besoin d'environ 360 millions de dollars au total, juste en Éthiopie, sans compter la plate-forme logistique au port de Djibouti", a déclaré Rebrab.

Cette déclaration a été faite lors d’une conférence aux côtés du ministre éthiopien des Affaires étrangères Workneh Gebeyehu et Aboubaker Omar Hadi, président de l'Autorité portuaire de Djibouti et des zones franches.

Le complexe agro-industriel de Cevital en Éthopie, comprendra une usine de broyage d'oléagineux (huiles) d'une capacité de 3,5 millions de tonnes, une raffinerie de sucre de 1 million de tonnes et une raffinerie de pétrole de 750 000 tonnes, ainsi que des unités de distribution alimentaire.

«Nous allons le construire sur un terrain vierge. Nous avons l'expertise et nous avons toutes ces activités en Algérie. Nous avons construit le savoir-faire et nous aimerions que nos amis éthiopiens en tirent profit», avant d’ajouter :

"Ce qui nous intéresse, c'est de trouver des bailleurs de fonds ou des banques qui peuvent travailler avec nous."

La rédaction

Plus d'articles de : Economie-Finance

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
oziris dzeus

normalement en afrique y a deux pôles, l'algerie au nord et l'afrique du sud au sud, le problème de l'algérie c'est les néo colonialistes qui font tout pour que l'algérie reste alitée, en algerie y au moins un million de rabrab, mais ce qui manque ce sont les néo nationalistes, et dire qu'une seule personne comme boudiaf aurait suffit pour faire immergé ce million de rabrab,

les colonialistes ont assassiné benmehidi

et les néo colonialistes ont assassiné boudiaf,

A 35 ans de distance

il a suffit de tuer deux hommes

pour tuer tout un pays,

avatar
samir mderci

Voilà un homme qui, s'il était président de la République (quoiqu'en pensent certains) qui aurait fait un rival sériuex du Roi du Maroc sur le plan des affaires en Afrique.

Autrement le Souverain Marocain donnerai cher pour avoir un homme d'affaires de cette trempe parmi le patronat Marocain.

Le clan Bouteflika avait détecté cet homme par la grâce de kabyles de service qui devait etre harcelé coute que coute et le remplacé par" l’âne" Ali Haddad un ancien Barman à Tigzirt (demandez aux vieux de la kabylie et de Tigzirt à ce sujet).

Bravo Issad continuer c'est plus porteur que le pays des "Bicots nègres" qu'est en réalité l'Algérie depuis 1999.

Cela fera sourire les généraux Touati et Mediene à la retraite quoi qu'en pensent d'autres.

Investir en Afrique normal puisque Bouteflika en a fait de l'Algérie sa chasse gardée et dépecée par ses larbins de mauvaise naissance et origine, quoi les débris en haut du sommet et les lumières dans les catacombes des impostures, reniements et prostitutions internationales.