Les actes d'islamophobie se multiplient à Nice

Les actes d'islamophobie se multiplient à Nice

Mercredi dernier deux femmes ont été agressées verbalement par un citoyen français dans un magasin rue de France, au centre de Nice (sud de la France).

L'agresseur est entré dans le bazar est a commencé à les prendre en photo avant que le propriétaire n'intervienne pour inviter l’individu de forte corpulence à ne pas filmer dans son magasin, sachant qu’il n’était pas autorisé à le faire. L’individu refuse d’obtempérer. Il a continué quand même à prendre des photos tranquillement. "Je suis journaliste", argue-t-il. L'invitant à présenter sa carte de presse, le propriétaire l'a rappelé qu'il est interdit de prendre des photos dans son établissement.

Ne pouvant pas cacher sa gêne, le propriétaire menace d'appeler la police. "Mais...Ne voyez-vous pas que c'était juste pour les faire ch… ", aboie l'agresseur avant d'avouer qu'elles "habitent près de chez lui et "qu'il avait marre de les voir chaque jour".

Les deux jeunes femmes ont de suite contacté la police, laquelle ne s'est pas déplacée. "La police nous a dit que du moment que nous ne sommes pas en danger, elle ne pourra pas se déplacer", nous na confié une des deux jeunes filles. "Oui, Nous assistons à des actes pareils chaque jour. Parfois, On nous traite de terroristes, d'autres fois on tente de nous arracher nos voiles et ça finit mal lorsque nos maris découvrent ça !", témoigne une autre. "On évite souvent que ça dégénère, on ne veut surtout pas de problème", nous fait savoir la grande sœur visiblement terrifiée par cet acte d'islamophobie.

De Nice, O. Mounir

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (0) | Réagir ?