La cour de justice européenne valide l’interdiction du voile islamique

La cour de justice européenne valide l’interdiction du voile islamique

Deux arrêts très attendus sur le port de signes religieux au travail ont été rendus ce mardi matin la Cour de justice européenne.

Dans la décision qu'elle a rendue sur le licenciement d'une réceptionniste qui refusait d'enlever son voile en Belgique, la Cour autorise les entreprises à interdire le port visible de tout signe politique, philosophique ou religieux à leurs salariés. Une telle règle interne "ne constitue pas une discrimination directe", estime-t-elle car elle vise "indifféremment toute manifestation de telles convictions", précise la cour.

La Cour européenne répond, justifie-t-elle "donc que la volonté d’un employeur de tenir compte des souhaits du client de ne plus voir ses services assurés par une travailleuse portant un foulard islamique ne saurait être considérée comme une exigence professionnelle essentielle et déterminante au sens de la directive".

Cependant cette décision laisse finalement la liberté aux entreprises d’introduire dans leur règlement intérieur des dispositions qui interdisent le port du voile islamique ou la kippa au travail.

Cette décision va ouvrir la voie à tous les populistes en Europe qui font de la question du voile islamique leur cheval de bataille électoral.

La rédaction

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?