Le FMI s'inquiète du chômage des jeunes en Algérie!

Le FMI s'inquiète du chômage des jeunes en Algérie!

Le chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) en Algérie, Jean-François Dauphin, s'est montré inquiet du taux de chômage élevé chez les jeunes dans notre pays.

"Il faut être vigilant: le taux de chômage des jeunes est très élevé et donc toute la question est de savoir comment dynamiser l'économie, comment faire en sorte que l'économie se tourne vers des secteurs indépendants de la commande publique et du secteur des hydrocarbures afin d'avoir une source de création d'emploi indépendante des fluctuations du prix et de la production de pétrole", a recommandé M. Dauphin rapporte l'APS.

Selon l'Office national des statistiques (ONS), le taux de chômage en Algérie avait atteint 10,5% en septembre 2016 contre 11,2% en septembre 2015, alors que le taux de chômage des jeunes il avait baissé à 26,7% contre 29,9% en septembre 2015. Des statistiques qui renseignent sur l'ampleur du chômage dans cette frange de la population algérienne.

Jean-François Dauphin a révélé le contenu des discussions qu'il a eu avec la partie algérienne. "Nous avons eu des discussions très enrichissantes et passionnantes. La question principale que nous avons débattue c'est de savoir comment deux ans après le contre-choc pétrolier l'économie algérienne continue à s'adapter à des prix de pétrole qui sont durablement plus bas", a-t-il déclaré.

"Nous avons discuté des conséquences de cette situation sur le marché de l'emploi et des politiques mises en œuvre par le ministère pour essayer à la fois d'accompagner la diversification de l'économie et la réduction de la dépendance aux hydrocarbures et de s'assurer un marché de l'emploi dynamique qui permette de créer des emplois de manière pérenne indépendamment de la conjoncture des prix du pétrole", a-t-il soutenu.

La rédaction avec APS

Plus d'articles de : Economie-Finance

Commentaires (0) | Réagir ?