Des députés éjectés implorent Ould Abbes, les mouhafadates le menacent … chah fikoum!

Des députés éjectés implorent Ould Abbes, les mouhafadates le menacent … chah fikoum!

Chah Fikoum ! Pas moins de onze mouhafadates ont exprimé, par écrit, leur refus des listes présentées par le FLN version Djamel Ould Abbes, et plusieurs d’entre elles menacent de retirer leur confiance au secrétaire général du parti, si leurs candidats ne réintègrent pas les listes électorales.

Vent de panique et de colère au sein de l'ancien parti unique. La "fronde" s'organise au sein des mouohafadhas. Elles menacent de boycotter les élections et même de saboter leur cours. Ces bureaux de wilayas du FLN, accusent directement Djamel Ould Abbes de favoriser ses hommes, ainsi que ceux de l’actuel Premier ministre Abdelmalek Sellal (Sic !).

Cette demande est évidemment farfelue, puisque le dernier délai pour le dépôt des listes était pour le dimanche 5 mars à minuit. Les mouhafadates contestataires sont celles de Tiaret, Laghouat, Guelma, El Bayadh, Jijel, Ain Defla, Taref, Naama, Ain Sefra, M’sila et Skikda.

Re-Chah fikoum! Il était presque amusant de voir des têtes, considérées intouchables, envoyer leurs doléances au premier responsable du parti, en se disant victimes d’exclusion abusive ! Il était également intéressant de voir tout le jeu de dupes auquel se livraient les opportunistes en tous genre, sur la page Facebook (*) de l’ex-parti unique, qui se plaignaient de ne plus voir leur poulain dans les starting-blocks. Plus de poulains… plus de gains ! D’ailleurs, la page Facebook des militants du FLN ressemble plus à une rubrique nécrologique d’un journal, qu’à une page dédiée à l'échange entre militants, tant les noms des "défunts députés", décédés politiquement, continuent à défiler. Les noms qui ne disent probablement pas grand chose à nos lecteurs, représentent pour beaucoup de déçus "Fln-istes" la vache des orphelins ou la poule aux œufs d’or.

Pour des milliers de parasites, puces, punaises et sangsues, les noms des députés Kesma Azaba, Abdelkader Haddouche, Abbes Chafaa, Bouazara Mohammed, M’rabet Salah, Sanjel Abdelmalek, Bengasmia, Arouel Leila, Belattar Hamoudi et de tant d'autres, étaient synonymes de mangeoires pérennes ! Gageons que le deuil sera bref et que les pique-assiettes militants, qui prolifèrent en ces temps bénis des législatives, trouveront rapidement d’autres trémies de graines, à se mettre sous la dent.

Hebib Khalil

(*) Lien Facebook des militants du FLN:

https://www.facebook.com/fln.net/?fref=ts

Plus d'articles de : Débats

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Atala Atlale

Allez Monsieur Ould Abas, je vous admire et vous respecterais encore plus si vous nettoieriez tout le pays de ces parvenus, parvenus grâce à la carte du parti de la libération du pays. Restaurez l'honneur du pays et du vrai Fln, celui qui a libéré l'Algérie et non les faussaires dénoncés bien avant.