Les Algériens souhaitent un joyeux anniversaire à Bouteflika sur tweeter !

Certains des internautes ont noté un lifting sur cette photo !
Certains des internautes ont noté un lifting sur cette photo !

De nombreux Algériens se sont laissé aller à des messages à l'occasion des 80 ans du président Bouteflika.

Les mordus des réseaux sociaux ont fait assaut d'amabilités, de louanges pour certains mais aussi de quelques pics vipérines pour d'autres en direction d'Abdelaziz Bouteflika qui fêtait ses 80 ans, le 2 mars. Nombreux sont ceux qui noteront ces 18 ans à la tête de l'Etat et son passage de 1963 à 1979 à la tête des Affaires Etrangères.

Dans le lot, on remarquera que les ministres si prompts habituellement à nous rabattre les oreilles sur les réalisations du président ont fait là voeu de silence. Pourtant il y a quinze jour le premier des ministres avait incité son équipe à rejoindre les réseaux sociaux. Mais si les ministres ont oublié l'anniversaire du chef de l'Etat, il y en a et nombreux qui l'ont rappelé aux autres. Exemple ?

Il y a eu les officiels étrangers... L'ambassadrice américaine à Alger s'est fendu d'un fakhamatouhou, digne de toutes les reconnaissances, et en Arabe SVP." Bon anniversaire "fakhamet Erraïs" Monsieur le président Bouteflika !" pouvait-on lire

Il y a eu des flagorneurs connus... Le directeur du groupe Ennahar qui souhaite, sur un fond stalinien, longue vie au président...


...des flagorneurs anonymes

Des gens avec de l'humour...

De l'humour de plus de 18 ans...Je suis toujours vivant!!!

...Et des humouristes pas très drôles, qui affichent un fake d'une attestation de l'origine noble de Bouteflika, qui aurait un lien de parenté avec le prophète de l'islam!!!

La rédaction


Plus d'articles de : Débats

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
Atala Atlale

Bonjour Mr. Ibn Abdelaziz à vous et ceux qui m'adressent leurs saluts.

Que voulez-vous, cette situation qui persiste nous rend pessimistes à juste titre, tout s'en va dans ce pays. La culture, le civisme, l'éducation, je dirai même Erédjla ! Des agressions se font contre les faibles, les vieux et les femmes, il est rare de voir une réaction courageuse contre ces gens d'un nouveau genre tant la démission de l'état est grande ! À propos de l'administration, c'est vrai, les réponses sont tardives sinon absentes. La corruption est en train de mener le pays vers une grave anarchie. Les gens stationnent sur les trottoirs et sur ces mêmes trottoirs les commerçants exposent leurs marchandises. Et dans ce cas les piétons risquent leur vie quand elles doivent emprunter la chaussée devant l'obstacle. Les matériaux de constructions sont posés à même le sol, et une bonne partie de la route sans qu'un quelconque agent de la commune bouge le petit doigt. Des constructions, et des travaux qui n'en finissent pas sans que les responsables de la wilaya ne prennent des initiatives pour imposer un minimum de délai de réalisation. J'ai dû écrire à l'administration qui est restée trois mois pour réagir à ce sujet. À croire que ces responsables viennent de quelques dechra où les choses se réglaient pour eux dans les mosquées ou autres lieux de rencontres. L'exode rural ne peut tout justifier. Regardez dans les pays du nord : De belles routes, de belles villes, de campagnes, c'est propre, le responsable de la commune veille au grain, et il est natif de la commune, il défend sa commune où il est né, il n'est parachuté comme ici et dans ce cas il ne se sent pas obligé de respecter les gens car il ne les connait pas. Le Maire ailleurs, c'est généralement, un médecin un ancien instituteur ou en général un homme ou une femme instruits. Il y a beaucoup de choses qui ne tournent pas rond et le temps de la citer toutes serait trop. Salutations aux indignés !

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Bonjour Monsieur ATALA, détrompez vous, ce genre d'unergumène, ne quitte pas la place, hna imout kaci fough el koursi, ou plutôt dans sa brouette.

De toutes façons, on peut rêver d'une République propre et présider un Homme ou une Femme propre ?, mais hélés trois fois hélas : le système mafieux est mis en place depuis belles lurettes avant l'indépendance de notre pays ?. Donc, bouteflika ou un autre, celà ne change rien pour nous autres algériens ?. Je vais vous faire une confidence : il y à 3 semaines environs pour régler un souci administratif qui en réalité devait être régler en 3 à 4 jours au maximum. Il à mis presque 2 mois, j'ai téléphonés je ne sait combien de fois au consulat de ma circonscription, je me suis déplacé vu qu'il est à 130 km de mon domicile, j'ai écrit à l'ambassadeur, à l'inspecteur général du ministère de l'intérieur, au ministre qui parle souvent pour ne rien bédoui et à lamamra des affaires étrangères ?: pensez vous qu'ils m'ont répondu ? NIÊT et NIÊT, mon passeport est mis dans un tiroir, ou peut-être même encore établis ?. Voilà ses ministres et hauts fonctionnaires fanfaronnent à tout vas que les passeports et cartes d'identités biométriques sont fait en 3 jours ?. Je dirais à ses minus et hauts merdeux de bouger le cul, vous êtes là pour servirent et non pour se servirent et servirent vos corrupteurs ?. Rabi Yahvadh Bledna et chaabna sans exceptions. Bonne journée à vous et à toute la Rédaction du Matin. dz.

visualisation: 2 / 3