Les contradictions de Mohammed IV ravivent la "flamme" de l’Union maghrébine !

Le roi Mohammed VI.
Le roi Mohammed VI.

Décidément, le roi du Maroc souffle le chaud et le froid. Actuellement en visite d’Etat au Ghana, Il a adressé un message aux chefs d’état maghrébins à l’occasion du 28e anniversaire de l’Union maghrébine.

En effet, et après avoir déclaré, lors du 28e sommet de l'Union africaine (UA) tenu à Addis Abeba, les 30 et 31 janvier, que "la flamme de l'Union du Maghreb arabe s'est éteinte", le roi Mohammed VI estime que la commémoration du 28e anniversaire de l’UMA "ravive les espoirs légitimes quant à la mise en place d'un édifice maghrébin".

Dans un message adressé aux chefs des États maghrébins, le Souverain marocain estime que cet anniversaire "est une occasion précieuse, pour nos peuples maghrébins, de se remémorer les solides liens de fraternité qui les unissent, et qui s'articulent autour de dénominateurs communs, historiques et civilisationnels, et de la communauté de destin, de langue et de religion".

Pour le roi marocain, "cette célébration ravive aussi leurs espoirs légitimes quant à la mise en place d'un édifice maghrébin répondant à leurs aspirations en termes de complémentarité, d'unité, de développement global et de vie digne".

Avant de réaffirmer "l'attachement ferme du Royaume du Maroc au choix maghrébin en tant qu'enjeu stratégique, ainsi que sa foi inébranlable quant à la nécessité de sortir notre Union maghrébine de sa léthargie politique actuelle".

L'UMA, estiment le souverain marocain, est "devenue ainsi une source de force pour ses cinq États, et contribuera efficacement à affronter les multiples défis sous-régionaux, régionaux et internationaux et apportera son concours, en tant que groupement économique régional influent, à la concrétisation des nobles objectifs de l'union africaine".

La rédaction


Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?