Attentat de Québec : un Marocain parmi les assaillants, deux Algériens parmi les victimes

Alexandre Bissonnette, un des auteurs présumés de l'attaque.
Alexandre Bissonnette, un des auteurs présumés de l'attaque.

L’attentat perpétré dimanche soir à Québec, contre une mosquée a fait 6 morts et 8 blessés dont certains sont dans un état grave. L’identité des assaillants a été révélée par la sûreté du Québec. Il s’agit d’un québécois; Alexandre Bissonnette et d’un marocain Mohamed Khadir.

Les deux jeunes hommes (20 et 30 ans) ont été arrêtés par les policiers, l’un à proximité de la mosquée, et le second près du pont de l’île d’Orléans, située à une vingtaine de kilomètres.

Parmi les six victimes, on retrouve deux Algériens dont l’identité n’est pas encore officiellement connue, un Marocain, un Tunisien et deux citoyens d’un pays d’Afrique subsaharienne. La communauté musulmane fait circuler des noms sur les réseaux sociaux, mais faute de confirmations, nous préférons ne pas les divulguer.

Le bilan aurait pu être plus lourd. Trente-neuf personnes sont sorties indemnes de ce carnage. Les assaillants avaient ouvert le feu et ont tué de sang-froid les personnes qui étaient en train de prier. L'un d'eux aurait crié "Allah Akbar" en ouvrant le feu. D’autres ont arrêté la prière et ont essayé ou de riposter, ou de fuir, révèlent plusieurs témoins.

Un des suspects aurait appelé lui-même la police

L'un des deux suspects arrêtés par les policiers aurait appelé lui-même les policiers pour se rendre, révèle le Journal de Québec. "L'homme aurait été pris de remords quelques minutes après la fusillade. Il a alors appelé les policiers."

Le suspect a essayé par la suite de fuir puis s’était rendu sans résister. "Après de courtes négociations, il aurait accepté de se rendre aux policiers", écrit le journal. Au moins une arme aurait été trouvée dans son véhicule.

Certains blessés dans un état "grave"

Au moins trois des huit victimes sont dans un état critique, confirme le CHU de Québec, et les médecins craignent toujours pour leur vie.

Les victimes ayant perdu la vie dans cet attentat sordide étaient âgées de 35 et 70 ans. Selon la Collective canadienne anti-islamophobie, l’imam de la mosquée, un certain Azeddine, fait partie des victimes. Il était père de famille de deux enfants.

La fusillade a eu lieu juste après la prière d’Al Isha selon les témoins.

De Montréal H. Karim, pour le Matin d’Algérie

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (6) | Réagir ?

avatar
Sony Topaz

Vous vous trompez complètement. Votre article date du 30 Janvier à 17:14. Alors qu'à cette heure (même la pire en terme de fuseau horaire) il était su que Alexandre Bissonnette était le seul assaillant.

La qualité du Français de votre média est exceptionnellement riche en verbe, malheureusement la majorité des commentaires sont rédigés dans un Français très médiocre.

avatar
nadir sinhader

@ Topaz: Celui dont la maison est de verre doit se garder de jeter des pierres aux autres. Mr le pédant de collège, dans ton petit gribouillis de trois lignes, on y trouve des fautes, de syntaxe et de ponctuation, graves. Par ailleurs, les gens de votre espèce sont appelés communément les analphabètes fonctionnels. Et il faut savoir, Mr le cuistre, que les algériens qui ont reçu une bonne instruction en français, aujourd'hui, ont plus de 60 ans ; malheureusement, je ne fais pas partie.

avatar
moh arwal

A peine débarqué, dejä tu portes un jugement sur les forumistes moins francisés mais plus intelligents que toi !!

avatar
hichem BEN

Pourquoi ne pas avoir titré " un québécois parmi les assaillants, des tunisiens, des algériens et des marocains parmi les victimes " ? Nous sommes tous humains, tous musulmans et nous sommes tous frères, non? Hier soir toutes ces personnes, quelle que soit leur origine, étaient réunies en une même place, pour prier un même Dieu, sans drapeau, sans haine, sans amertume. Et toutes sont victimes. Le tireur a déchargé son arme sur eux sans cibler spécialement les algériens mais votre titre peut semer la confusion. Je n'ai pas apprécié ce titre.

visualisation: 2 / 3