Antar Yahia, le valeureux capitaine des verts tire sa révérence (vidéo)

Antar Yahia, un défenseur au coeur bien accroché.
Antar Yahia, un défenseur au coeur bien accroché.

Après avoir envoyé un message sur son compte Twitter, annonçant officiellement l’arrêt de sa carrière sportive en tant que footballeur, Antar Yahia a diffusé une brève vidéo d’environ une minute et demi, où il expliquait posément, comme à l’accoutumée, son choix de passer de l’autre côté de la barrière.

A 34 ans, Antar Yahia tire sa révérence de footballeur pour se consacrer à celle de manager qu'il entame à Orléans, une équipe de deuxième division française. "C’est le moment pour moi de tourner la page en tant que joueur professionnel. Il était difficile pour moi de le faire en quelques mots sur Twitter, d’autant plus qu’il y aurait eu quelques fautes d’orthographes", ironisait-il.

Quelques lignes ne suffiront pas pour décrire l'émotion qui m'anime à l'idée de mettre un terme à ma carrière de joueur, 1/2 Anthar Yahia (@Anthar6Officiel)

Revenant sur la nouvelle vie de directeur sportif qu’il attend du côté de l’US Orléans, il expliquait qu’"il fallait faire un choix rapidement, chose que j’ai faite".

En grand gentleman qu’il est, il n’a pas oublié de saluer et de remercier tous ceux qu’il a pu côtoyer en étant joueur y compris les stadiers et les intendants. "Je remercie tout le monde, tous ceux que j’ai pu côtoyer le long de ma carrière, tous les intendants, les stadiers". Antar Yahia a remercié, bien entendu, la fédération algérienne et son pays qui "lui sont chers", ses éducateurs et tous ceux qui l’ont accompagné durant sa carrière. "Une page se tourne pour moi, une autre commence, j’espère compter encore sur tout le monde afin que la deuxième partie de ma vie soit une réussite", concluait le buteur d’Um Durmane, qui avait notamment envoyé le ballon dans les filets d’Al Hadary, un 18 novembre 2009, "ouine echitane mayedjbedhach" (là où le diable ne peut le sortir).

Merci l'artiste et bon vent.

La rédaction

Plus d'articles de : Sport

Commentaires (0) | Réagir ?