Une délégation de la Cédéao en Gambie pour convaincre Jammeh de quitter le pouvoir

Yahya Jammeh ne veut pas quitter la présidence après avoir perdu l'élection présidentielle.
Yahya Jammeh ne veut pas quitter la présidence après avoir perdu l'élection présidentielle.

Quatre chefs d'Etat africains sont arrivés en Gambie mardi pour une médiation en vue de convaincre Yahya Jammeh de céder le pouvoir dans la paix.

Yahya Jammeh s'accroche au pouvoir. La commission de surveillance de la présidentielle a pourtant donné son rival Adama Barro gagnant de la présidentielle. Depuis, le potentat gambien est sous pression. La délégation conduite par Ellen Jonhson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, est composée de plusieurs chefs d'Etat dont le Ghanéen John Dramani Mahama, le Nigerian Muhammadu Buhari et le Sierra Léonais Ernest Bai Koroma.

Elle tentera de convaincre Yahya Jammeh de remettre le pouvoir à Adama Barro, le vainqueur de la présidentielle du 1er Décembre. La vice-présidente de la Gambie, Isatou Njie-Saidy, a rejoint la délégation à l'hôtel Ocean de Banjul.

Yahya Jammeh avait, dans un premier temps, accepté sa défaite mais a changé de position une semaine après appelant à de nouvelles élections. L'ambassadeur de la Gambie aux Etats-Unis, Sheikh Omar Faye, a aussi appelé Yahya Jammeh à céder le pouvoir.

Avec BBC/Afrique

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?