Le soi-disant médicament contre le diabète fait un ravage !

Boudiaf, le ministre de la Santé avec le pseudo-découvreur du médicament miracle Toufik Zaitete !!!
Boudiaf, le ministre de la Santé avec le pseudo-découvreur du médicament miracle Toufik Zaitete !!!

En Algérie tout est excessivement cher excepté la santé et la vie des citoyens qui ne valent pas un sou. Sous d'autres cieux, mettre en danger la vie d'autrui est un délit puni par la loi, mais vous êtes au pays où l'aberrant est cohérent.

L'exploitation de la religion pour l'enrichissement et la célébrité au dépens du bon sens et même de l'existence de l'Algérien est devenue le pain quotidien des charlatans sans foi ni loi qui profitent de la misère morale du peuple et qui sont mis à l'avant de la scène par certains médias qui participent à la destruction de ce qui reste encore de cette société.

Un médecin appelé Toufik Zaitete, originaire de Constantine, s'enrichit sur le dos des crédules. Il a fait croire à beaucoup de désespérés qui souffrent de diabète que par magie, il a pu inventer un médicament qui guérit cette maladie incurable. Il a même une fois osé déclarer à la chaîne El Chourouk qu'il a refusé le prix Nobel de médecine, car les attributaires de ce prix n'ont pas accepté de mentionner que son invention est arabe ! Rien que ça !!! Même le ministre de la Santé a donné un moment sa caution à cette grosse duperie.

Rien que de voir le nom de ce prétendu remède RHB (Rahmat rabi) qui veut dire la bénédiction divine, la duperie, la tricherie et l'escroquerie sautent à l'esprit de tout être lucide.

Selon le quotidien El Chourouk, cette potion qui s'arrache des mains des pharmaciens a causé l'évacuation vers les urgences des dizaines de diabétiques qui ont cessé de prendre leur insuline après avoir procuré cette substance qu'ils croient féerique.

Dans certains quartiers de Constantine, notamment à Sidi M'brouk ainsi qu'à certains marchés populaires et au centre-ville de cette cité, le prix du fameux RHB a dépassé dix mille dinars la boîte qui coûte en réalité la rondelette somme de 1760 DA la boîte de 56 comprimés.

Un pharmacien constantinois exerçant au quartier du 5-Juillet a déclaré au journaliste de ce quotidien que son local a été pris d'assaut, à partir de dimanche passé, par une foule venant des quatre coins du pays suite à une rumeur qui disait qu'un quota de "ce produit miracle" est arrivé dans sa pharmacie. Mal lui prit, l'auguste pharmacien avait entendu ce qui n'est pas bon à entendre. Il a été accusé de l'avoir vendu sous le comptoir.

Dans tout ce scandale, le ministère de la Santé est hors jeu et ce complément alimentaire (RHB) dans nous ignorons tout de la manière dont il a été fabriqué continue de susciter de nombreuses polémiques. Certes, l'ordre des pharmaciens a diffusé un communiqué invitant ses adhérents "à contribuer à la lutte contre le charlatanisme en s’abstenant d’offrir les prestations ayant ce caractère".

Mais alors que fait la communauté médicale algérienne devant une telle escroquerie ? Pourquoi le ministre a-t-il cautionné une telle pratique ? On n'est plus au moyen âge pour voir des charlatans se faire médecins, non ?

Rachid Mouaci

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (17) | Réagir ?

avatar
mohamed siomar

pour traiter Mr ZAIBET de charlatant il faut d'abord donner des arguments scientifiques que le RHB est inefficace, ou bien qu'il est toxique. or jusqu'à présent personne des détracteurs de Mr ZAIBET n'a fourni le moindre argument scientifique. ce qui les fait parler c'est juste de la jalousie ou bien des intérêts obscures et il y en a tellement dans le domaine du médicament.

avatar
logique logique

ce charlatan a été soutenu par le ministre de la santé qui n'est pas médecin de formation et qui en plus a vanté ce produit!! la prise en charge du diabète qui en fait est une hyperglycémie chronique cible l’équilibre glycémique qui dépend des mesures hygiénodiététiques, de l'activité physique et des médicaments!certes la recherche est encore ouverte mais je pense que la mise au point d'un traitement curatif ne peut pas être réalisée que par une équipe (généticiens, spécialistes en physiopathologies, internistes, endocrinologues etc etc..... mais pas un seul bonhomme! je crois que le ministre de la santé se voyait déjà actionnaire majoritaire dans ce produit miracle!ah nos ministres supportent et soutiennent les charlatans et font tout ce qui est en leur pouvoir pour marginaliser les vrai (e) s professionnel (le) s de la santé.

visualisation: 2 / 15