Djamel Ould Abbes (83 ans) adoubé à la tête du FLN

Ould Abbès nommé patron du FLN
Ould Abbès nommé patron du FLN

Amar Saadani a démissionné, samedi à Alger, du poste de secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN). Il a été aussitôt remplacé par Djamel Ould Abbes, plébiscité par les membres du Comité central réuni en session ordinaire.

Sitôt dit, sitôt fait. A peine Amar Saadani sur le départ que son remplaçant a été adoubé. La partition a été réglée comme du papier à musique. C'est dire que tout a été préparé en amont et les membres du comité central n'avaient plus qu'à applaudir comme de tradition .

Amar Saadani a expliqué que son absence durant trois mois de la scène politique nationale était due à des "raisons de santé". Pour sa succession, c'est l'ancien ministre et actuel vice-président du Conseil de la nation, Djamel Ould Abbes, qui a été plébiscité nouveau secrétaire général par les membres du Comité central, conformément aux statuts du parti.

Dans une courte déclaration à la presse, Djamel Ould Abbes a rendu hommage à Amar Saadani. Le désormais SG du FLN est né à Tlemcen il y a 83 ans. Il a été plusieurs fois député de 1982 à 1992 et ministre de plusieurs départements depuis l'arrivée d'Abdelaziz Bouteflika au pouvoir en 1999.

Membre du bureau politique et chargé de l'information au sein du parti, Hocine Khaldoune a lancé quelques évidences en d'autres circonstances pour justifier ce changement. Ainsi, le communicant du FLN a souligné dans une déclaration à l'APS, que le nouveu SG du parti "jouit" de toutes les prérogatives pour gérer le parti. Fallait-il le préciser si vraiment c'était le cas ? "Le Comité central a plébiscité Ould Abbes comme secrétaire général du FLN, ce qui lui confère toutes les prérogatives et il n'est pas SG par intérim", a encore rappelé aux étourdis Hocine Khaldoune.

Pour nous rassurer il a soutenu qu'il "n'y avait pas une situation de vacance pour le poste du SG ", ajoutant que "la candidature de M. Ould Abbes pour ce poste a été plébiscité par tous les membres du Comité central du parti".

En voulant dire plus il en a dit trop, puisque revenant encore sur cette démission surprise, il soutient que celle-ci "est due à des soucis de santé et qu'il (Saadani) n'avait subi aucune pression". Il a même ajouté sans risquer d'être démenti que le FLN "était un parti des bases militantes et pas celui des personnes". L'argumentaire est huilé mais peu convaincant quand on connaît le marigot qu'est l'ancien parti unique.

Le chargé de com est par la suite passé à la vente de l'intronisation rapide M. Ould Abbes, il a ainsi déclaré avec applomb que celui-ci va exercer ses missions et ses prérogatives jusqu'à la tenue du 11e congrès. Précisant même pour à ceux qui oseraient le demander que "la tenue d'une session extraordinaire du Comité central n'était pas à l'ordre du jour à l'heure actuelle". En clair, pour saisir les derniers développements au FLN, il y a lieu de retenir l'exact contraire des déclarations du chargé de com du FLN.

Les travaux de la session ordinaire du comité central ont été achevés par l'adoption de la déclaration de la politique générale du parti. Cette déclaration porte notamment sur "le maintien du soutien des décisions du président Bouteflika particulièrement celles relevant de l'économie nationale visant à faire face à la chute des prix du pétrole. Voilà donc l'honneur du FLN encore une fois sauvé pour un temps.

Yacine K.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (9) | Réagir ?

avatar
Hamidoo Ould

A l'image de B. Bessaieh, il est mis en salle d'embarquement pour l'au-delà (à un poste de "privilège" pour un dernier baroud de (dés) honneur).

avatar
khelaf hellal

Djamel Ould Abbas nouveau Secrétaire Général du FLN par intérim, il faut le souligner, en attendant le vote de la session extraordinaire du Parti prévue dans un délai d'un mois à compter de la date de démission de son SG soit le 22 Novembre prochain selon les dispositions des statuts du parti FLN.

avatar
deradji nair

Nuance il avait déclaré qu'il allait y demeuré jusqu'à 2022 en tant que responsable du Fln alors qu'il aurait mieux fait d'aller choisir le meilleur G'bar pour s'y reposer avec ses 83 ans. Ils s'accrochent toujours ces gens comme s'ils allaient emporter avec eux dans leur g'bar l'Algérie si comme il n'y a pas assez de jeunes pour reprendre le flambeau. Que les jeunes s'organisent oun noufdhouhoum c'est vraiment trop pour eux 3ad ma 3andhouhoum la hia oula hachma hadh achioukh li doaouna lal oued.

visualisation: 2 / 8