Nora et les 40 voleurs

Nora et les 40 voleurs

Nora Nedjai, directrice au ministère de la culture, pour avoir autorisé une société légalement constituée, se retrouve en prison.

Incarcérée, depuis une semaine, pour avoir autorisé le producteur de la société NessProd de tourner une émission de télévision. La justice n'a pas tardé à la convoquer pour la mettre sous mandat de dépôt.

Mais pourquoi la main de la justice, si rapide, si pesante, si redoutable, si dure, si menaçante, si impitoyable, si sévère ne frappe-t-elle pas lorsque la nécessité de sévir est réelle urgente et d'utilité publique et nationale?

L'imam salafiste Abdelfatah Hamadache qui a menacé le journaliste Kamel Daoud, via une chaîne de télévision, n'est pas inquiété.

Le sanguinaire Madani Mezreg qui menaçait l'Etat, a été reçu comme une personnalité nationale par le ministre d'Etat, directeur de cabinet de Bouteflika, secrétaire général du RND.

Le chef terroriste Hassan Hattab, dont la tête fut mise à prix à trois millions de dinars, vit à Alger sous protection policière.

Sur un autre registre, nous n'avons pas observé, ni entendu cette rapidité et cette disponibilité s'affirmer lorsque des cas de corruption, de détournements ou de subtilisations de deniers publics ont été rendus publics.

Abdelmadjid Sidi Said qui déclara " J'assume" au juge chargé de l'affaire Khalifa qui est le seul responsable de syndicat à siéger dans la tripartite n'est, lui non plus, nullement inquiété.

Abdeslam Bouchouareb, cité dans Panama Papers, est toujours en fonction. Jusqu'à présent, le rapport qu'il disait remettre incessamment au président de la république, n'est toujours pas connu de l'opinion publique.

Ammar Saadani, secrétaire général du FLN, qui est en possession de biens immobiliers chèrement payés, à Paris, n'a jamais été entendu sur l'origine de sa fortune. Les 3 000 milliards du fameux PNDRA relèvent de l'ancienne histoire.

Chakib Khelil contre lequel le procureur général Belkacem Zeghmati a lancé un mandat fait la tournée des zaouias, c'est, plutôt, le procureur qui a été limogé..

La liste est longue, trop longue pour pouvoir énumérer tous les dénis assumés ostentatoirement par le pouvoir.

Et voilà que, Nora Nedjai, pour avoir autorisé une société légalement constituée, se retrouve en prison. Pourtant, cette émission ne brandit aucune arme, aucune violence, ne cultive aucune haine, juste des mots, des rires, des plaisanteries.

Voilà, aussi, que le siège d'El Watan a été encerclé juste, dit-on, pour voir si le certificat de conformité était "bon"! Un simple contrôle de routine qui a nécessité une armada de policiers.

Je ne sais pas quoi penser...Je ne sais pas, je ne sais plus...

Achour B.

Plus d'articles de : Chroniques

Commentaires (11) | Réagir ?

avatar
Hamidoo Ould

... Les juges (la justice algérienne) ne mangent de foin... et pi c'i tout !

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Et rebelotte : maintenant en reprend le feuilleton des 19 personnalités à l'envers : Encore Monsieur Youcef Saâdi, après Boumediène et d'autres, le retour et voilà un pseudo américain qui à écrit sur notre Youcef Saâdi : C''est bien curieux cette histoire ?. Demain lella kheira (le chakib), demandera d'écrire un panflet sur d'autres Grand Résistant pour trahison contre je ne sais quel personnage, pourvu qu'il salis leurs noms. Je pense que bouderbouka de retour soit disant d'une Omra en arabie Saoudite ?, il à préparé une énième histoire pour salirs ges grands leaders de notre révollution ?. Honte au fln, rnd, et les bouteflika. Vos manipulations et vos lois célérates, sont que la pisse de chiens qui ne troubleront pas les Océans ?. Vous pouvez créez toutes les lois néfastes au pays et contre notre peuple martyrs de votre comportement. Vous restez qu'une bande de corrompus, voleurs et des minables à jamais.

visualisation: 2 / 9