Un humoriste français raille Abdelaziz Bouteflika sur France Inter (Vidéo)

Daniel Morin, humoriste français, se paye la tête du chef de l'Etat sur France inter.
Daniel Morin, humoriste français, se paye la tête du chef de l'Etat sur France inter.

Daniel Morin, un humoriste de France Inter, a fait une chronique au vitriol sur Abdelaziz Bouteflika et les images diffusées à l'occasion de la venue de Manuel Valls (premier ministre français) en Algérie.

Le ton est d'une sarcasme décapant. L'humoriste n'y est pas allé avec aménité pour décrire un président dans un état dégradant. Le portrait que dresse Daniel Morin sur la chaîne publique française est volontairement violent. Le propos à la lisière de la vilenie. En vrai, l'humoriste ne fait que commenter les images du chef de l'Etat diffusées suite à sa rencontre avec Manuel Valls. Si les photos officielles diffusées par les caneaux algériens sont volontairement prises de loin, ne laissant que très peu transparaître les détails du visage du président, la photo publiée par le premier ministre français sur son compte tweeter montre un Bouteflika au visage de cire, un homme aux yeux hagards. Ce qui n'a pas manqué de faire réagir les Algériens sur Tweeter d'ailleurs.

Il y a deux ans, deux autre humoristes français, Nicolas Canteloup et Tanguy Pastureau se sont payés grossièrement la tête du chef de l'Etat. Il y a quelques jours, c'est le quotidien Le Figaro qui a publié un dossier sans concession sur l'Algérie de Bouteflika. L'Opinion, un autre quotidien de droite, a récidivé à la veille de la visite du premier ministre français en Algérie.

Faut-il s'attendre à une réaction du ministre des Affaires étrangères après cette chronique ?

Après une lune de miel payée à coup de pages publicitaires, on ne peut décidément pas dire que le clan au pouvoir a bonne presse actuellement.

L. M.

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (19) | Réagir ?

avatar
Ahmed Bouchoucha

Le jour où il a dit : "tab ejnanna!" ce jour là il a signé son clouage sur la chaise roulante et comme on dit chez nous "Ouel faham efham, que celui qui comprend comprendra !" Donc depuis ce temps il a été déconnecté.

Avec le retour de billy Le Kid (M. CHAKIB) les français ont paniqué pour leur futurs intérêts d'où ces retournements 'panama papers, cette vidéo sur la chaine française..., donc il faut s'attendre à d'autres dessous sulfureux car se n'est que le commencement.

avatar
Atala Atlale

Aucun Algérien digne de ce nom ne supporte cette raillerie, sincèrement cela aurait été mieux si le Président avait pris sa retraite au moment où il avait déclaré : " Tab djènena".

Les 19 moins quelque chose auraient pu éviter cela s'ils avaient pu rencontrer le premier magistrat. Maintenant le mal est fait... Il faut y aller de l'avant à présent.

visualisation: 2 / 16