L'artiste Hassane Amraoui expose "l'âme berbère" au Canada

Hassan Amraoui.
Hassan Amraoui.

Alors que son exposition "Paradoxâme" se poursuit jusqu’au 18 octobre à la Maison de culture Ahuntsic à Montréal, Hassen Amaraoui donne rendez-vous à ses fans demain 27 septembre pour une séance de peinture en direct.

Natif de Tifrène près de N’gaous (Batna), Hassane Amraoui est diplômé de l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Batna en 1991, et celle d’Alger en 1994. Peintre prolifique, il organise chaque année une exposition avec un nouveau thème depuis presque vingt ans. En Algérie, Tunisie, France, Gabon, et surtout au Canada où il est devenu au file du temps, une figure incontournable de la scène artistique.

Avec sa nouvelle exposition "Paradoxâmes", Hassane Amraoui reste fidèle à son univers artistique. De la robe moirée d’une mariée auressienne, jusqu’au reflet diaphane d’un coucher de soleil sur l’Ahagar ; "l’âme" berbère est toujours présente. Dans les tableaux de Hassane Amraoui, les courbes et les traits interminables se confondent avec des calligraphies de tifinagh ou des motifs de tatouages des femmes chaouis.

Inaugurée le 19 septembre, l'exposition "Paradoxâmes" se poursuit jusqu’au 18 octobre prochain avec demain : une après-midi consacrée à la peinture en direct avec l’artiste à partir de 14 heure à la maison de culture Ahuntsic de Montréal.

Jugurtha Hanachi

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
mohand tawdect

Paradoxâmes, paradoxes des âmes, tourments de l'âme berbère. Revisiter l'expression de nos nostalgies devrait atténuer la solitude de l'exil par la quête de renaissance!