Le réalisateur Abderrezak Hellal n'est plus

Abderrezak Hellal
Abderrezak Hellal

Abderrezak Hellal, réalisateur, cinéaste et écrivain, est décédé hier dimanche, à l’hôpital de Douéra suite à un arrêt cardiaque.

Abderrezak Hellal était sur le point d’achever son dernier film documentaire sur le chahid "brûlé vif" Hamdani Adda avec la société Lux production en partenariat avec le ministère de la Culture.

Par ce travail et en collaboration avec l’historien Ammar Belkhodja, le cinéaste a voulu restituer la vie militante et exaltante de Hamdani Adda, maquisard de l’ALN, assassiné traîtreusement en compagnie de ses codétenus, par les sicaires de l’OAS, le 12 janvier 1962, à quelques mois seulement du cessez-le-feu du 19 mars 1962.

Le martyr, un natif de Tiaret, a intégré le réseau urbain du FLN en 1956 et a rejoint le maquis en 1957. Il est monté en grade en tant que chef de région de 1957 à 1959.

Hellal a publié, 1830, Entre l’olivier et la rocaille et Image d’une révolution, Place de la régence, Histoire du cinéma, Le refus d'une mise en image. 

Il a été inhumé aujourd’hui à Alger.

Simerabet Noureddine

Plus d'articles de : Décès

Commentaires (0) | Réagir ?