L'Association Ajouad organise la journée pour la Mémoire et contre l’Oubli

L'Association Ajouad organise la journée pour la Mémoire et contre l’Oubli

"Perpétuer et sans rien oublier pour se prévenir".

L’association Ajouad Algérie Mémoires organisera en espace de deux journées, les 10 et 11 avril, au niveau du Centre culturel algérien (CCA), des activités diverses, musicales et projection de documentaires pour célébrer "la Journée pour la Mémoire et contre l’oubli". Une journée qui a été instaurée il y a quelques années, à la naissance de l’association Ajouad, "pour rendre hommage aux victimes du terrorisme de la décennie noire en Algérie".

Un travail colossal a été réalisé depuis pour rassembler les noms des victimes, personnalités ou anonymes, tout en rappelant les circonstances de leur assassinat. Perpétuer la mémoire est l’un des premiers objectifs de l’association afin que le crime ne restera pas impuni et l’absolution décrétée unilatéralement par le pouvoir du Président Bouteflika en faveur des terroristes ne soit pas une fatalité. C’est la meilleure des manières de se prévenir contre le retour de l’idéologie assassine islamo-terroriste, dira l’une des organisatrices de l’évènement, Rym Guenzet, la fille du feu Rabah Guenzet, philosophe et professeur d’université, assassiné le 5 octobre 1993 dans la cité populaire ou il habitait. 

Le programme de cette année s’articule autour de la projection pour la première journée de l’œuvre vidéographique intitulée "Le dernier été de la raison", réalisée par Nadia Seboussi, et d’un récital poétique et concert musical pour la deuxième journée. L’œuvre de Nadia Seboussi se base sur des témoignages de ceux qui ont vécu et à travers la photo et l’image les premiers soubassements du terrorisme islamiste.

R.N.

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (0) | Réagir ?