Pour une caricature de Bouteflika, Djamel Ghanem risque la prison

Mots clés : , , , ,

Par Le Matin | 15/02/2014 14:19:00 | 32257 lecture(s) | Réactions (19)

Djamel Ghanem est un jeune caricaturiste du quotidien régional La Voix de l'Oranie. Il est accusé d'"outrage au président de la république", pour avoir dessiné Bouteflika sous son meilleur jour !

Cette caricature risque de mener son auteur à la case prison. Cette caricature risque de mener son auteur à la case prison.

L'Algérie est classée 121e par Reporters sans frontières en 2014. Un classement peu honorable pour un pouvoir qui répète à longueur de déclarations que les libertés sont respectées en Algérie. La meilleure illustration de ce triste rang que l'ONG nous a octroyé, c'est le sort réservé au jeune caricaturiste Djamel Ghanem.

Il a commis une caricature du président. Alors même qu'elle n'a pas été publié,e Djamel Ghanem risque 18 mois de prison ferme et 30 000 dinars d’amende pource dessin satirique. Comme son directeur est un courageux, il l'a dénoncé aux autorités. Résultat ? Le journaliste est inculpé d’"outrage au président de la République", "abus de confiance" et "accès frauduleux dans un système de traitement automatisé dedonnées". Voilà à quoi est réduite la presse : des directeurs délateurs, des journalistes harcelés, menacés et espionnés par leur hierarchie et enfin un pouvoir chatouilleux et nerveux qui n'accepte pas la contradiction. Djamel Ghanem connaîtra son jugement le 4 mars prochain, qui risque de l’envoyer en prison.

Djamel Ghanem

Le silence de la presse devant l'arrestation et le jugement de ce dessinateur n'honore pas la profession. Djamel Ghanem ne mérite donc pas notre soutien ? Le meilleur appui est de publier sa caricature.

R. N.

 
4.14

S'inscrire aux flux rss des commentaires Commentaires (19 posté(s)) | Réagir ?

avatar
Abdou Rhinari 28/02/2014 15:03:40
ALGERIE, QU' AS TU FAIS DE TON INDEPENDANCE ?

Un peuple pauvre et soumis à son liberateur le FLN , devenu plus tyran que l'opresseur initial.
Ramassi de corrompus baignant dans l'argent, etouffant lois et justice au grés de leurs intérets en toute tranquilité.
<<Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.>>
JEAN DE LA FONTAINE
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
mahiou med 17/02/2014 19:21:18
Bjr;
Quoi! tu veux me donner pour des vérités, traitre, Des contes que je vois d'extravagance outrés? (Molière) "à quoi servent les supers posters placardé dans tous les coins du pays"
18 mois de prison et 20.000 Da d'amande ce que risque ce jeune caricaturiste qui à fait l'objet d'une vile délation semblable à celle des collabos des années quarante.
Cette caricature au moins représente le personnage droitement tenu, alors que celles montrées par l'unique TV, tous les montages appliqués n'ont pas pu lui donner une meilleur apparence que celle du caricaturiste.
Notre justice porte des œillères sinon elle aurait vu comme nous tous que la marchandise qu'ils veulent nous vendre est aussi fanée et atrophiée que les momies déterrées et retirées de leurs sarcophages.
N'oublions le jeune Facebooker qui croupi en prison depuis plus de trois mois maintenant pour les mêmes délits d'opinions et caricatures.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
mohamed ouklou 17/02/2014 15:55:31
QUI DOIT ETRE POURSUIVI?
ce jeune homme qui a rapporté fidelement le portrait du vieux ouistiti, ou l'e.n.t.v qui affiche officiellement sa photo d'il y'a plus de 20 ans ?
Vote Positif Vote Négatif
2
avatar
ABBES LABDELLI 17/02/2014 15:40:07
Notre classement 121° de la liberté d'expression est justifié par ce genre d'actes condamnables, meme si Mr Messahel était mécontent, qui pour lui les algériens s'expriment librement.
- En 2014, ni les radios privées, ni les TV privées n'existent encore.
- les TV et les radios publiques sont dominées par le pouvoir.
- autre fois était diffusée une émission sur Ennahar TV (alliée au pouvoir) consacrée à l'irradication des internautes par des lois répréssives.
Le premier à condamner dans l'affaire Djamel Ghanem est bien ce directeur du quotidien qui a tout fait pour enfoncer son caricaturiste au lieu de le conseiller, de l'orienter par exemple.
Ce genre de comportement dans la société algérienne s'accroit de plus en plus (CHITA), elle fait mal lorsqu'il émane de personnes agées dont la moustache dépasse les 20 cm.
Il faut se rappeler il y a une quinzaine de jour quand un chef de parti déclarait qu'il voterait pour Boutef mort ou vivant. Est ce que ce monde est sérieux ?
Les algériens doivent défendre leur pays contre la régression et la dictature.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
zekri yasmine 17/02/2014 08:34:34
Mais ils n'ont jamais trahi la terre qui les a nourri

Aujourd'hui ,le 30 Avril 2012 à 0h 52mn

Que de supports,que d'artéres, que de boyaux ,
que de vaisseaux ,tous vidés de leurs substances.

Inértes ou mouvantes; allures prédéstinées tout comme il semblerait.
Des silhouettes ,des silhouettes ,des silhouettes et des carrures que
l'atrophie bien sérvie ,elle est bel et bien chez elle,elle est bel et bien chez lui.
Sur un éspace sans limites ,multi-diréctionel, multi-dimensionel.
Limites de notre ignorance,limites de leurs connaissances,limites de
notre savoir et limites de leurs bon vouloir; elles sont sur leur "territoire".
Nous n'étions que de passage sans aucune invitation et on l'aurait bien
souhaité ne serait-ce-qu'une intention vidée de toute suspicion.

Que le silence soit paix,que le silence soit mort;
c'est ce que l'on nous a appris ,avec preuve à l'appui,
même l'atrophie vit sa vie

Mais ils n'ont jamais trahi la terre qui les a nourri
Mais ils n'ont jamais trahi l'éspace qui les a grandi

De la part des Justes
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
laid baiid 17/02/2014 08:10:47
" Comme son directeur est un courageux, il l'a dénoncé aux autorités".
Avec les milliards que génèrent les pages de PUB..sans,ce sera la mort du journal..
Moi je voudrais savoir oû vont les centaines de milliards que reçoit El moujahid,horizon...journaux du FLN??
Vote Positif Vote Négatif
1
avatar
ali chemlal 16/02/2014 16:28:08
Au contraire on doit le féliciter pour cette caricature, qui rajeunit Bouteflika, vu son état de santé actuel.Risquer la prison pour une caricature, alors que Dilem a fait pire sans étre inquiété. Quant au directeur, on doit lui décerner la médaille de la meilleure "BROSSE" pour son allegence au clan Bouteflika.
Vote Positif Vote Négatif
2
avatar
karim Aït Aïssa 16/02/2014 14:39:27
« Le fonds d'archives papier de M. Claude Guéant n'a pas été reversé aux Archives nationales, et il n'en a pas été trouvé trace dans les locaux de la présidence de la République. »

Au tout début fut la chute du bloc soviétique. Les puissances étatiques dominantes acquises non pas à leurs peuples mais à la cause des multinationales, se sont attelées à redéfinir leurs zones d’influences. Pour la France qui a fini par être acquise à un certain groupe d’influence, l’Algérie est et doit rester la chasse gardée des lobbys dits du Processus de Barcelone -l’Europe des multinationales, cette idée que Jaques Chirac avait institué en 1995, que Sarkozy ne désespère pas de l’amener à son terme avec l’aide de Mme Chirac s’il le faut-, pour cela à l’époque, il fallait un prétexte pour légitimer les actions à venir : la lutte anti-terroriste.

Une lutte bien plus meurtrière que le terrorisme qu’elle est sensée combattre.

Une lutte criminelle légalisée ou tous les coups sont permis.

C’est au nom de cette lutte que le service de renseignements français à sa tête le père de l’actuel ambassadeur de France à Alger, Philippe Parant, -il a à son trophée de chasse la capture de Carlos en 1994-, avait infiltré les groupes armés les plus sanguinaires en Algérie, ce qui lui a permis d’avoir l’ascendant sur tout le cours de la décennie noire.

Claude Guéant en sait un bout sur ces avions ‘’blancs’’ qui partaient de Villacoublay vers Alger sans plan de vol…

En 1999, alors que l’Algérie avait besoin de renouer avec le concert des nations et dans un contexte tout autre, Jacques Chirac réussi à placer l’un de ses ‘’amis’’ à El Mouradia.

La pilule fût avalée pour que renaisse l’Algérie, pensaient-on alors.

Ce n’est pas un hasard si l’enquête française en cours sur la mort de nos moines de Tibhirine avait été ouverte en février 2004, soit deux mois avant l’élection du 08 avril 2004 qui avait reconduit Bouteflika avec un score de 85%...

Mai 2007 marque un autre tournant dans les événements touchant notre pays avec l’élection du grand shaman des lobbys les plus influents sur la surface terrestre : Nicolas Sarkozy.

Début juillet 2008, dans le cadre de la mise en pratique d’une stratégie de conquête longtemps restée en l’état de serpent de mer, la DST fusionne avec les RG pour donner naissance à la DCRI, futur saint graal du Renseignement moderne car chargée de la lutte anti-terroriste –ce qui n’est pas le cas de la DGSE- et qui sera chapeauté, un mois après par…l’ambassadeur de France à Alger, Bernard Bajolet, remplacé à la villa des Oliviers par le très efficace Xavier Driencourt.

Mi-juillet 2008, soit la veille du traditionnel défilé militaire français, fût lancer le processus de Barcelone II, l’union pour la méditerranéen, que Kadhafi pour des raisons de leadership, avait réussi à torpiller… ce qui lui coûta la vie. Quelque part dans le fouillis du fond d’archives papier cité au début du présent écrit, il y a peut être ou c’est gribouillé que c’est Sarkozy qui a facilité à Kadhafi le placement des 500 milliards de dollars dans des multinationales qui ont préféré garder cet argent propriété du peuple libyen

le 04 décembre 2011, Claude Guéant et Bernard Squarcini sont envoyés précipitamment à Alger par Nicolas Sarkozy, objectif :

A suivre… ck
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
uchen lkhela 16/02/2014 12:58:53
Le jour où les algériens comprendront et accepteront que Bouteflika n'est pas un humain, que Bouteflika est un ALLAH sur terre, ce jour là, les algériens seront définitivement guéris de leurs maladies de pouvoir, ils seront définitivement vaccinés et accepteront le sort qui est le leur, puisque ALLAH BOUEFLIKA ne se trompe jamais, il ne faut pas le caricaturé, on ne touche pas au sacré, on ne touche pas au divin, on ne touche pas à ALLAH, Bouteflika est le Pharaon des temps modernes, il ne meurt pas, il est partout, omniprésent, omnipotent, sage, grand et fort.
Vote Positif Vote Négatif
2
avatar
khelaf hellal 16/02/2014 11:18:17
C'est plus réaliste que les portraits caducs et anachroniques qu'on nous exhibe à l'ENTV , on arrête pas les ravages du temps et le naufrage de la viellesse , lui-même se disait " Tab jnanou " faisant son autocaricature.
Vote Positif Vote Négatif
2
avatar
koceila ramdani 16/02/2014 06:40:45
Et je trouve même qu'il est un peu arrangé ce portrait, attention c'est strictement interdit, proche du haram de caricaturer ce genre de personne,alors qu'il n'a fait que refléter la vérité, quand à ce lèche C.....lles de directeur, je pense que les collègues de Djamel devraient lui pourrir sa vie de minable au service de ses chouakers.
Vote Positif Vote Négatif
2
avatar
nekk nekk_daghen 16/02/2014 01:32:34
Y a rien de mal dans ce dessein; bien au contraire, il le montre en meilleure santé qu'il ne l'est.
Vote Positif Vote Négatif
1
avatar
faroudja Oumerry 15/02/2014 22:49:17
Ce dessin est à l'avantage du nain, ou je me trempe ? Abdeka, fakhamtou est comme ça, et ça devrait être la photo de sa prochaine campagne vers sa dernière urne...celle qui le fera oubliée de tous au grand bonheur de ceux qui sont fatigués de lui. Les morts dont il porte l,entière responsabilité vont l'accueillir là ou le DRS et les chakamines ne lui seront d'aucune aide. Là, et pour l'éternité il vivra son statut de nabot et vil serviteur.
Vote Positif Vote Négatif
1
avatar
Aksil ilunisen 15/02/2014 21:02:18
Caricature ou pas caricature, il creuvera un jour. Et des siecles plus tard, quelqu'un va promer ner son chien du coté d'El-Alia,........d'ici la les Nazis arabo-islamiques seraient exterminés et le cimetiere sera transformé (par les futurs colons de l'Algerie) en un jardin public, avec des cafeterias aux 4 coins, et des couples s'y promeront en toute quietude, des enfants joueront autour de vestiges d'une antique Algerie "arabo-islamique" disparue avec la secheresse des puits petroliers dans le desert. Il y aura beaucoup de soleil au pays de Ziri, de joie, d'amour de tranquilité et surtout de paix dans l'ame!
Vote Positif Vote Négatif
1
avatar
algerf 17/02/2014 08:53:20
@Aksil Ilunisen: Que Dieu t'entende !
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Kacem Madani 15/02/2014 20:54:07
Mais « zil »-est plus beau que nature sur la caricature, bon sang ! Il est, de ce fait, insensé d’attaquer en justice Djamel Ghanem qui n’a fait que l’embellir! C’est un peu comme le sanglier Saâdani, même un génie ne pourrait créer une copie plus épouvantable que l’originale ! Une tête de tueur à faire fuir la créature du Dr Frankenstein ! Ils sont bêtes, moches, affreux et méchants ces imposteurs de la politique!
Ne t’inquiète pas Djamel ! Prend exemple sur ton aîné, l’auteur de « Bouteflika, une imposture algérienne » que l’on a jeté en prison pendant deux longues années comme un vulgaire malfrat, mais qui a trouvé le courage de crier à sa sortie « n’ayez pas peur de leurs prisons ! »

Les méchants, ce sont eux, pas toi Djamel !
Les imbéciles, ce sont eux, pas toi Djamel !
Les sots, ce sont eux, pas toi Djamel !
Les ignobles, ce sont eux, pas toi Djamel !
Les lâches, ce sont eux, pas toi Djamel !
Les méprisables, ce sont eux, pas toi Djamel !
Les p’tits c…, ce sont eux, pas toi Djamel

Ils ont les Kalachnikovs, et pourtant de simples plumes leurs font peur! Quels couards ces fades coucous!

A ton procès, fais leur face la tête haute, « arfa3 rassak » en homme, comme le fit aâmi Moh Benchicou!
Vote Positif Vote Négatif
1
avatar
Bachir ARIOUAT 15/02/2014 17:25:27
Une certitude, nous sommes un pays placer sous une dictature militaire depuis 1962, qu'il que soit, le président qui sera met en place par ces gens, D;R;S; et généraux des différents des armées sont complices, lorsqu'il s'agit de protéger leurs intérêts, qu'ils soient du nord, du sud, de l'est et de l'ouest, lorsqu'il y a des divergences entre eux, cela concerne le mode répartition des recettes des trésors Algériens, les recettes du pétrole et du gaz.

Ce caricaturiste, le pauvre ne croyais pas la foudre allait lui tombé sur la tête, en fait, si c'est à cause de la caricature que vous publiez, qu'il risque d'être condamner, le juge qu'il condamnera, il serait vraiment un imbécile, comme la personne qui portait plainte contre lui, nous voyons qu'il lui mangue un grain dans le cervelle, pour une photo caricaturale, je trouve qu'elle honore plutôt le premier mafieux du pays, je dis qu'il est mafieux, en raison que lui comme son entourage, protège les mafieux et les corrupteur, quand en protège les corrupteurs, cela signifie que nous sommes soit même corrupteur.

Prendre sa défense, il faut le faire, c'est même scandaleux qu'il soit convoquer devant un juge, s'il y avait une vrai, justice en Algérie, ce serait plutôt, la personne qui a saisie la justice qui serait coupable de poursuite pour diffamation, car la photo, elle est honorable pour le président, compte tenu des déboires qu'il suscite à tr&avers le pays, il est risible auprès de la presse étrangère.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Guel Dring 15/02/2014 17:07:52
Nous en sommes arrivés à mettre tous nos sens en alerte rouge . Le moindre faux pas fait chuter dans l’abîme . Pourtant notre religion nous recommande l'indulgence , la magnanimité :

41/34 :" La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.
35. Mais (ce privilège) n'est donné qu'à ceux qui endurent et il n'est donné qu'au possesseur d'une grâce infinie."

Un sultan, un président qui prend de telles dispositions ne pourra être qu'adulé par ses concitoyens . Malheureusement la réalité est toute autre et bien mal acquis ne profite jamais (éternellement) .
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
ahmed djaber 15/02/2014 16:12:57
Cheb Djelloul, cheb Djalti et d'autres chanteurs de rai se sont refugie en Kabylie lors de la decennie noire. Dommage que cheb Hasni ne les a pas immite. Pour les autres, je leur conseille d'aller exercer dans cette region, havre de la vraie liberte. En Oranie, ils sont prets a baisser leur pantalon, comme ce directeur qui pense qu'il a rendu service a je ne sais qui, alors que son devoir est de defendre son personnel.
Vote Positif Vote Négatif
1
total: 18 | affiché: 1 - 18
Vous devez être connecté pour poster des commentaires