Mosquée de Paris et CFCM : à chacun son ramadan français

 Dalil Boubekeur, l'inamovible recteur de la Mosquée de Paris.
Dalil Boubekeur, l'inamovible recteur de la Mosquée de Paris.

La Mosquée de Paris proche d’Alger considère que le ramadan commence mercredi, désavouant le Conseil français du culte musulman, qui avait décrété que ce serait mardi.

Décidément même le ramadan est source de calculs politiciens en France. Entre le CFCM et la Mosquée de Paris le combat continue sur le dos de la religion et des musulmans de France. Ainsi, le ramadan commencera en France mercredi, a tranché la commission théologique de la Mosquée de Paris. Ce qui remet en cause la décision du Conseil français du culte musulman qui, en mai, avait fixé le début du ramadan à mardi. Le premier jour du jeûne est fixé à mercredi, "la vision de la nouvelle lune s'étant avérée impossible à établir ni en France ni dans les pays musulmans", a expliqué la commission théologique dans un communiqué.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) avait confirmé lundi soir dans un communiqué que le ramadan commencerait officiellement en France mardi, alors qu'il commence mercredi en Arabie Saoudite et dans plusieurs pays arabes. Début mai, le CFCM, instance chargée de représenter les musulmans de France, avait annoncé la date de début du ramadan, fixée au 9 juillet, abandonnant l'observation empirique pour adopter une règle de calcul astronomique. Les fidèles ont ainsi appris qu'ils fêteraient l'Aïd-el-Fitr, à la fin du ramadan, le 8 août. 

Il est donc désormais difficile de savoir si les musulmans de France vont suivre le calendrier du CFCM ou celui des pays musulmans. Lors de ce mois de ferveur religieuse, les croyants doivent s'abstenir de s'alimenter, de boire et d'avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. Il existe néanmoins un certain nombre de dérogations pour les enfants, les femmes enceintes, les vieillards, les malades, les voyageurs ou les fidèles engagés dans des conflits.

La cacophonie créée par ces deux instances porte un sérieux coup à ce fameux islam de France que les autorités de ce pays veulent bien donner. En attendant, l'autre organisation, l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) annonce, elle aussi, que le ramadan débute bien mardi. Au final, deux dates de début de ramadan qui donnent de fait deux dates pour l'aid El Fitr. Bonjour le tintamarre autour d'un mois censé être de piété, de tolérance et de partage.

Yacine K. avec AFP

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (22) | Réagir ?

avatar
Abdel Kado

A tous ceux qui aiment brosser dans le sens du poil et à tous ceux qui se permettent d'émettre un avis négatif sur la Kabylie, notamment @Hamdi, sâchez ceci :

Premiérement, les Kabyles n'ont pas de religion.

Deuxièmement, à l'arrivée des Arabes, quelques Kabyles ont "embrassé" l'Islam malgré sa mauvaise haleine. Certains d'entre eux l'ont fait par la force et d'autres par peur.

Et enfin, laissez-moi vous dire que les Kabyles se foutent royalement du nombre de prières que vous psalmodiez quotidiennement. Vous êtes libres d'adorer tous les gourous et toutes les sectes que vous voulez, mais n'espérez surtout pas que les Kabyles vous suivront. Ils ne vous aiment pas, ils ne vous supportent pas, ils vous vomissent. Ils passent toute leur vie en Kabylie et ne sortent de leur région que quand c'est vraiment nécessaire. Pour éviter de voir vos sales gueules, ils n'allument même pas la télévision, ils ne visitent pas le reste de l'Algérie. Cette Algérie qui s'effondrerait à la moindre baisse du prix du pétrole.

S'il vous plaît, ne fréquentez pas les sites Internet kabyles, ne nous parlez pas, ne nous regardez même pas, ne nous aimez pas, laissez-nous entre nous. Ne nous empoisonnez pas la vie, laissez-nous tranquilles. Comment faut-il vous le dire ?

Ça fait maintenant quelques années qu'on vous demande la même chose et vous ne semblez pas comprendre. Nous ne sommes pas des frères, foutez-nous la paix et occupez-vous de votre Algérie.

Hélas, je sais que mon appel ne sera pas entendu, car vous êtes ce que vous êtes et vous ne changerez jamais.

J'avoue que des fois, j'aimerais vraiment qu'il y ait un Dieu. J'aurais ainsi la certitude que vous serez punis pour avoir gâché la vie de plus d'un milliard de pauvres gens.

avatar
rabah Benali

Bonjour

Quatorze siècles d'existance sont demeurés insufisants aux peuples dits musulmans de s'entendre sur les dates exactes de leurs rendez vous avec le seigneur.

Le comble, c'est que ces peuples veulent à tout prix, violence comprise, imposer à l'humanité toute entière cette tare de ne pas savoir utiliser les méthodes mathématiques de mesures qui ont fait leurs preuves durant tous ces siecles écoulés.

Méthodes que ce "Merveilleux peuple dit Arabe", se vante, à qui veut l'entendre, d'avoir même un jour inventé. !!??

A chaque rendez vous avec le bon dieu, c'est le même cinéma.

Chacun y va de sa sauce pour définir cette fameuse date pathétique et merveilleuse espérant avoir un petit "Chouiia" de plus en "Hassanates" que l'autre, pour une hypothétique et spéculative place au paradis.

A croire que cette fameuse date va directement changer le sens et la vitesse de rotation de la terre et qu'un monde nouveau va voir le jour.

Que le début de cette "Zerda" appelée "Ramadan" soit mardi ou mercredi, les tubes digestifs s'adapteront à la nouvelle situation, les voyous feront les bonnes affaires habituelles et dieu reconnaitra les siens.

P'ti Mario demeurera au Val de Grace et dirigera le troupeau à la télécommande.

Rabah Benali

visualisation: 2 / 14