Lettre ouverte à Monsieur le premier ministre Abdelmalek Sellal

Sellal interpelé par ces citoyens.
Sellal interpelé par ces citoyens.

Nous avons reçu le courrier de ce citoyen aux prises avec la dérives de quelques chefs locaux dans la wilaya de Chlef.

Monsieur,

Je viens par la présente exhorter votre autorité et votre personne qui nous suscite espoir et confiance, suite à vos allocutions adressées aux citoyens, étant désespéré d’une prise en charge de nos droits bafouillés au niveau local.

Je suis le représentant de 128 acquéreurs des logements LSP de la cité 128 Logements LSP-Ténès-Chlef réceptionnée en 2011. Des citoyens laissés pour compte, vivants dans une cité délabré dépourvu d’aménagement de voierie(VRD), sans aucune conformité (Locataires sans actes de propriété) et sans pouvoir accéder aux caves des logements pour réaliser des travaux de réparation des canalisations des eaux usées -indispensables pourtant- déversant ainsi des fuites des eaux usées ce qui nous cause un désagrément énorme par les odeurs nauséabonde et qui représente un réel risque pour la santé de nos familles et nos enfants tout cela car le promoteur s’est accaparé de ces caves, nous empêchant d’y accéder sans être inquiété par quiconque en dépit de nos doléances répétitifs.

Monsieur le premier ministre, nous nous sommes tous acquitté de la totalité des redevances financières qui nous ont été requis et même plus car ce promoteur en question nous a obligés à lui verser un supplément injustifié (entre 10 et 15 millions de centimes à la tête du client !). Nous éprouvons un profond ressentiment de par le mépris et l’arrogance affichée par ce promoteur en charge du projet (le nommé Attafa Med Sis Rue Djordem –Ténès) animé par l’impunité flagrante et qui nous révolte de plus en plus, d’autre part la complaisance du service LSP du DLEP-Chlef qui ne mérite pas d’être démontrée car ce service se dérobe complètement de ces responsabilités à savoir veiller au respect des engagements du cahier de charges établi à cet effet et a toujours négligé nos doléances.

Je souhaite avoir été bien explicité notre problème, espérant grâce à vous une fin heureuse à ce calvaire qu’on vit et que je vis personnellement - en tant que représentant des acquéreurs - depuis bien longtemps.

Président d’association de quartier 128 logements LSP - Ténès – Chlef.

Braikia Lahcène.

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
sam abed

votre personne qui nous suscite espoir et confiance, suite à vos allocutions adressées aux citoyens.

Je ne pensais pas qu'il existait des algériens qui croient encore en leurs responsables. Vous pouvez attendre monsieur!

Pourtant, les Tunisiens, les egyptiens et les lybiens vous ont motré le chemin.

avatar
Notproud

Dans un élan de solidarité et de colère ce représentant s’adresse à Dieu ! Pourquoi s’adresse t’il à Dieu directement ?? Que font ses saints ??

Mais Oui ! Que font le Wali du coin et ses Acolytes, apparemment ils ne semblent nullement inquiéter par la situation ? Le regard pensif qu’adopte Sellal sur cette photo nous renseigne sur l’ampleur des dégâts.

Tiers monde on est ! Tiers monde on le restera

visualisation: 2 / 4