Renault lancera la construction de son usine oranaise en septembre

La première voiture devrait sortir de cette usine en novembre 2014.
La première voiture devrait sortir de cette usine en novembre 2014.

Renault va lancer en septembre la construction de son usine enAlgérie, dont les premières voitures doivent sortir en novembre 2014, a annoncé mercredi à Oran (ouest) le directeur du groupe automobile français pour la zone Euromed-Afrique, Jean-Christophe Kugler.

"La réalisation de cette usine sera entamée en septembre. Le choix du terrain qui s'étend sur 15 hectares est excellent", a déclaré M. Kugler lors d'une conférence de presse. La sortie de la première voiture la future usine, implantée Oued à Tlélat, au sud-est de la ville d'Oran (430 km à l'ouest d'Alger), est prévue en novembre 2014, a précisé le responsable de Renault, cité par l'agence de presse APS.

Elle produira dans une première phase 25.000 véhicules par an, a-t-il précisé. Une société mixte franco-algérienne destinée à la construction et la gestion de cette usine avait été créée en janvier 2013, en application d'un accord signé en décembre à Alger lors d'une visite du président français François Hollande.

L'Algérie - via la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) et le Fonds national d'investissement - détiendra 51% du capital de cette société et le groupe français les 49% restants.

La future "usine bénéficiera de la meilleure plate-forme technologique Renault, permettant de produire une voiture aux mêmes normes que celles appliquées en France", selon M. Kugler. Le constructeur au losange aura l'exclusivité sur le marché algérien pendant trois ans. Ce qui empêchera tout éventuel constructeur de véhicules de venir s'installer. 

Avec AFP

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
Rachid Bouliche

Bonjour

Cela m'etonnerait fort que ce projet puisse voir le jour. La France préfère investir au Maroc qu'en Algérie, car les relations entre les deux pays sont fragiles, et ne seront jamais bonnes. Tant mieux pour nos voisins Marocains.

avatar
Atala Atlale

Je n'ai pas encore lu un projet digne de ce nom, un projet global de développement du pays précédé d'un véritable constat des lieux au jour d'aujourd'hui. Nous avons des beznassia qui ont de l'argent à leur disposition et décident sans étude préalable de lancer le pays dans des dépenses non prioritairese. Nous ne produisons rien ! Ceux qui ont liquidé le tissu industriel du pays devraient présenter des excuses à la nation. Tout a été liquidé, cimenteries, industries textiles, chaussures, cuir, etc. Pourquoi a t-on appliqué cette politique ? Pour quels résultats ? Les Algériens quémandent tout avec toutes leurs richesses ? Quel gâchis !

visualisation: 2 / 3