Affaire "Sonatrach 2" : Hocine Malti écrit au général Mohamed Mediène

Mots clés : , , , , , , ,

Par Le Matin | 17/02/2013 10:41:00 | 48088 lecture(s) | Réactions (31)

Hocine Malti, consultant pétrolier, ancien vice-président de Sonatrach, conseiller du SG de l'OPEAP et auteur de "Histoire secrète du pétrole algérien", paru chez la Découverte, s'adresse dans cette lettre qu'il nous a transmis au patron du Département renseignement et sécurité (DRS).

Hocine Malti. Hocine Malti.

Cette fois-ci, ce n’est pas à vos collaborateurs enquêteurs que je m’adresse, mais à vous, patron depuis septembre 1990 du tout puissant DRS (Département du renseignement et de la sécurité), Rab Dzayer, le "dieu de l’Algérie". N’est-ce pas ainsi que vous vous êtes présenté un jour de 1999, dans les circonstances que vous savez ? Selon l’adage populaire, "mieux vaut s’adresser au Bon Dieu qu’à ses saints" ; ce que je fais aujourd’hui. Vu que vous êtes en mesure de décider et d’imposer ce que bon vous semble à toute l’Algérie, à tous ses hommes et ses femmes et notamment à toutes ses autorités civiles, militaires, politiques et juridiques, je suis convaincu que vous accorderez des réponses et une suite positives aux questions et requêtes que je m’en vais vous présenter.

Nous venons d’apprendre que, le 10 février 2013, le parquet d’Alger a décidé de lancer une nouvelle enquête sur les affaires de corruption au sein de l’entreprise nationale des hydrocarbures, un dossier qu’il a intitulé "Sonatrach 2". Afin de donner l’impression qu’ils étaient à l’écoute de l’opinion publique et ne pas reconnaître qu’ils se sont en réalité trouvés à la traîne de leurs collègues italiens, les magistrats algériens ont indiqué dans leur communiqué officiel qu’ils avaient déclenché cette enquête suite aux informations rapportées par la presse nationale. Laquelle n’a fait que reprendre, comme vous le savez, les décisions du parquet de Milan telles que diffusées par les médias italiens. Mais la vérité, nous Algériens, la connaissons : nos magistrats étaient en fait dans l’attente d’instructions de votre part afin d’agir ou d’ignorer la tempête médiatique de ces derniers jours. S’ils ont déclenché cette nouvelle enquête c’est que vous, Rab Dzayer, avez donné votre feu vert.

Est-ce un feu net, éclatant et permanent que vous avez donné ou est-il furtif, délavé et clignotant ? Est-ce que les magistrats en charge de l’affaire pourront lancer toutes les investigations nécessaires, les approfondir aussi loin que l’exige la connaissance de la vérité, procéder aux perquisitions adéquates, faire défiler devant les enquêteurs puis à la barre toute personne impliquée de près ou de loin dans ce dossier ? En un mot, pourront-ils agir uniquement en fonction de ce que leur dicte leur conscience, ou devront-ils solliciter à chaque étape de la procédure un nouveau feu vert de votre part ? Allons-nous voir ainsi se relayer dans le bureau du juge d’instruction pour être auditionnés, avant d’être éventuellement inculpés, puis – qui sait – peut-être même condamnés, MM. Chakib Khelil, Farid Bedjaoui, Mohamed Bedjaoui, Réda Hemche, Pierre Falcone, Samyr Ouraïed et tutti quanti ? Comme vous le savez, certaines parmi ces personnes ont agi en qualité d’intermédiaires au profit de commanditaires invisibles aux yeux du commun des mortels, mais que vous, en tant que Dieu de l’Algérie, connaissez parfaitement. Alors est-ce trop rêver qu’imaginer que certains de vos collègues généraux ou généraux-majors, certains ministres, certains hommes d’affaires véreux, certaines personnes qui évoluent dans la coupole dont vous êtes le point culminant ainsi que certains membres d’une certaine fratrie seront également déférés devant la justice ?

Verra-t-on aussi les corrupteurs italiens, chinois, français ou canadiens – la liste est loin d’être exhaustive – être entendus par le juge d’instruction en charge de l’affaire ou répondre de leurs actes dans le cadre de commissions rogatoires ? Ou alors, est-ce que, comme d’habitude, seul le « menu fretin » fera l’objet de la nouvelle procédure ? Les Italiens, eux, n’ont pas hésité : c’est à un énorme déballage qu’ils viennent de procéder ; ce qu’ils ont découvert et révélé n’est d’ailleurs que la partie visible de l’iceberg. Ils se sont aussi attaqués aux plus hauts responsables de l’ENI, qui sont dans leur pays de puissantes personnalités politiques, à l’inverse des managers de la Sonatrach, P-DG inclus, qui ne sont que des technocrates au service des gens du pouvoir réel, dont vous-même. Alors, allez-vous faire comme les Italiens ? Ou faudra-t-il que l’on reste à l’écoute des nouvelles en provenance du parquet de Milan pour connaître la triste réalité de notre pays, pour découvrir comment certaines personnes que vous connaissez parfaitement, des personnes que vous avez souvent côtoyées lors de votre longue carrière professionnelle, se sont gavées de millions de dollars et d’euros piochés dans la rente pétrolière du pays ? Et ce avec votre accord tacite, si ce n’est avec votre bénédiction. Savez-vous quels sont les trois termes qu’utilisent les milieux d’affaires et financiers à travers le monde pour qualifier l’Algérie ? Corruption, incompétence et banditisme.

Corruption, bien sûr, puisque l’Algérie est en 150e position sur 174 pays au classement de Transparency International. Corruption, bien sûr, qui s’est généralisée depuis une bonne trentaine d’années. Et, depuis 1999 tout particulièrement, vous avez, avec la complicité d’Abdelaziz Bouteflika, votre président – je dis votre président car c’est vous et vos collègues généraux qui l’avez choisi et imposé au peuple algérien – fait de l’Algérie un pays de Cocagne pour une certaine caste dont vous avez couvert les agissements, si ce n’est poussée à l’action. Vous deux n’avez cessé, depuis 1999, de vous disputer le pouvoir ; lui essayant d’être autre chose qu’un « trois quarts de président » et vous lui fixant des lignes rouges à ne pas dépasser, le tout avec des conséquences souvent sanglantes pour le peuple. Vous avez fait de la gestion des affaires du pays un terrain de jeu privé dans lequel seuls peuvent intervenir le couple infernal que vous constituez et vos deux clans. Le destin du pays a été et continue d’être pour vous deux une partie d’échecs au cours de laquelle vous essayez, chacun de son côté, d’avancer vos pions, de marquer des points contre l’autre, sans qu’aucun des deux ne réussisse d’ailleurs à mettre l’autre échec et mat.

Ce que vous recherchez au travers de cette lutte feutrée, invisible pour l’œil non averti mais néanmoins féroce, c’est bien entendu affirmer votre suprématie, mais aussi et surtout faire main basse sur les richesses du pays : un objectif que, malgré les bisbilles entre vous, vous partagez dans une indéfectible solidarité. Dans chacun des deux clans, vos affidés respectifs, mettant à profit la garantie d’impunité que vous leur assurez, se sont remplis les poches, ont garni au maximum leurs comptes en banque dans les paradis fiscaux – mais pas uniquement, acquis des résidences somptueuses, dans les quartiers parisiens les plus chics notamment, des haciendas en Amérique latine, des palais à Abu Dhabi ou Dubaï, offert à leurs progénitures des voitures de luxe du dernier modèle qu’elles ont exhibées avec indécence dans les rues d’Alger pendant que d’autres ramassaient dans les décharges publiques de quoi se nourrir et nourrir leurs enfants. Nombre de vos supporters ont également couvert leurs maîtresses de bijoux, les ont habillées chez les grands couturiers et leur ont fait profiter de billets d’avion de première classe qu’ils n’ont même pas payés : ce sont des VIP, on leur offre ce genre de babioles !

D’où tiennent-ils tout cet argent ? D’abord des commissions perçues de la part des firmes étrangères qui ont su trouver dans vos soutiens respectifs le bon filon leur garantissant des contrats mirobolants en Algérie. Mais aussi des opérations d’import-import que l’on a vu fleurir ces vingt dernières années, des monopoles d’importation que certains – vous les connaissez parfaitement – se sont auto-attribués, des montages frauduleux de crédits bancaires bidon devenus une spécialité algérienne, des "arrangements" douaniers pour de fausses importations ou exportations… Et j’en passe, tant est large l’éventail d’opérations frauduleuses apparues dans les années 1980 et généralisées depuis 1999, et tant a été fertile l’imagination des membres de vos deux clans pour se créer des niches desquelles ils pouvaient extraire le maximum de profits. Abdelaziz Bouteflika et vous-même saviez tout cela, mais vous avez laissé faire. Selon votre logique, vous déteniez ainsi des dossiers compromettants sur le clan adverse, des dossiers que vous dévoileriez le jour où il sera nécessaire de mettre ceux d’en face dans l’embarras : l’affaire BRC, par exemple, qui a éclaté en 2006 et dans laquelle des millions de dollars ont été détournés par certaines de vos connaissances, mais aussi par des corrupteurs américains, en est l’exemple type. Pour votre grand bonheur, la rente pétrolière a été boostée par les prix élevés du pétrole ces vingt dernières années et a donc permis le déroulement sans anicroche de tous ces micmacs. Quant à Abdelaziz Bouteflika et vous-même, cette rente vous a permis d’acheter des consciences, des soutiens à l’intérieur et à l’extérieur du pays, de financer des parties et des partis étrangers et donc de renforcer et pérenniser votre pouvoir, jusqu’à devenir, en ce qui vous concerne, Rab Dzayer.

Incompétence est l’autre terme utilisé par les milieux d’affaires étrangers pour caractériser l’Algérie. Ils savent bien entendu que tous les Algériens – Dieu soit loué – ne sont pas incompétents, tandis que l’énorme majorité de ceux avec lesquels ils traitent le sont. Comment expliquer une telle bizarrerie ? Ces cadres algériens qu’ils rencontrent, avec lesquels ils discutent affaires, ont été choisis et placés aux postes de responsabilité qu’ils occupent par vous deux. Or, le critère fondamental que vous retenez pour le choix, c’est d’abord et avant tout l’obéissance au chef du clan, pas la compétence. Dans votre microcosme, seuls les yes men peuvent réussir. Il n’est qu’à voir pour s’en convaincre l’obséquiosité et la servilité dont font preuve certaines personnes de votre entourage. Ces béni-oui-oui oui vous aideront d’ailleurs dans la marginalisation des compétents, car ceux-ci pourraient leur faire de l’ombre.

On dit enfin banditisme – quel terme horrible – quand on parle de l’Algérie dans les cercles des investisseurs potentiels. Banditisme, bien sûr, puisqu’avant même de se rendre à Alger, les hommes d’affaires étrangers auront été approchés et conditionnés par les missi dominici du parrain algérien "en charge du dossier", qui leur signifieront les termes du "contrat". Pas celui concernant le projet lui-même, mais celui relatif au montant de la dime, de la commission à verser, le compte auquel se fera le versement, etc. Et Dieu sait s’ils sont voraces ces parrains algériens qui exigent des pourcentages nettement supérieurs aux «moyennes communément admises en la matière». Cette commission, sera incluse dans le montant global de l’affaire, sans être pour autant déduite du profit de la firme bénéficiaire du contrat ; elle ne la dérange donc pas particulièrement. Mais cette avidité au gain, cette voracité amènent ces milieux à parler de banditisme. Pauvre Algérie, qu’a-t-on fait de toi !

Alors vous, Rab Dzayer, êtes-vous disposé aujourd’hui à effacer ces tâches infamantes qui salissent l’image du pays ? Les dieux peuvent tout faire. Vous en avez-vous-même donné la preuve en d’innombrables occasions. Saurez-vous pour une fois mettre le holà à ce genre de comportement ? Serez-vous plus perspicace, plus efficace que les Italiens qui annoncent 200 millions d’euros de pots-de-vin ? Sur une série de contrats d’un montant global de 11 milliards, les 200 millions de commissions annoncés représentent moins de 2%. Un seul commentaire : ridicule !

Hocine Malti

 
4.36

S'inscrire aux flux rss des commentaires Commentaires (31 posté(s)) | Réagir ?

avatar
Rabah 21/02/2013 03:15:34
L'espoir coute cher de nos jours comme toutes les valeurs fondatrices d'une identité et personnalité forte.
Les feneants aiment à revasser et fantasmer sur un monde qui n'existe pas dans ce monde, du moins pas pour le moment.
L'espoir sur lequel vous fantasmez se resume à des images colorées et subliminales que d'autres vous fabriquent derriere les rideaux.
Si on veut agir de maniere positive sur notre réalité il faut pouvoir le faire par nous-meme et entre nous seulement.
Vous revez d'un monde de justice, quelle justices quand vous voyez les soit diant maitres de ce monde venir nous donner des leçons chez nous et nous imposer leurs vision etriquée alors que chez eux en Amerique, en Angleterre ...Ils repriment sans vergognes leurs propres peuple,Hlal chez eux Hram chez nous, ils maitrisent bien le concept.
L'espoir ne s'achete pas au kilo et surtout n'esperez pas le trouver dans les super marchés occidentaux meme si d'entre nos soit disant compatriotes s'en trouvent beaucoup de demarcheurs et d'excellent vendeurs qui vous feraient vendre n'importe quoi.
Vous penser que nos dirigeant sont des bandit, oui pour certain d'entre eux, mais etant feneant et aimant àn revasser plus que toute autre chose vous choisissez les raccourcis qui consistent à accuser tout le monde etant incapable de faire un quelconque effort intellectuel pour separer le bon grain du mauvais.
Posez vous des questions betes et simples, Pourquoi tout ces bienfaiteurs qui essayent de reveiller nos consciences et de nous eclairer avec leurs soit disant verités sont tolerés et souvent choyés comme de petits princes alors qu'ils ne sont pas chez eux...
Vote Positif Vote Négatif
-1
avatar
Bey Mustapha BEBBOUCHE 20/02/2013 20:22:41
L’Algérie a tous les moyens qu’il faut pour faire vivre tous les algériens dans ce paradis terrestre ; il suffit qu’il y ait des compétents, jaloux de leur pays, au sommet de notre Etat : ces compétents existent au milieu de notre société, il suffit de lancer des débats sociaux économiques, de les dénicher et de les responsabiliser aux hautes sphères de notre société. Y a-t-il une batterie qui puisse démarrer ce moteur algérie ?
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Aztek Bakou 20/02/2013 10:16:10
Personnaliser l`histoire c`est diminué de sa valeur!!!
Politique de diviser pour régner???
Réponse d`un conseillé spéciale de la république algérienne dite RADP???
Les non dit de la révolution algérienne?
La relation incestitueuse Franco Algérienne???
Comme disait Ait menguelet dans sa chanson, la fièvre ou l`angoisse de la feuille blanche???
Je commence par la lettre ouverte a Mr le General Toufik chef des corps armées et Rab Dzayar???
Si vous étiez un homme digne et responsable de la république algérienne c`est de dire la vérité en tant que telle et d`appeler un chat.. un chat… oui je partage le contenu de votre article sur le scandale qui n`est que la face cachée de l`iceberg….
Maintenant, si Mr Toufik avait su comment devenir un meneur; d`hommes ou de peuple; dans le bien ou dans le mal comme le dites c`est grâce a son intelligence et ses capacités a soudoyer les gens même si la grande majorité des algériens avait grandit dans un climat de guerre suspicieuse a nos jours pour devenir des adeptes ou esclaves mais la communauté internationale notamment les pays développés comme les américains(USA) Rab le Monde c`est grâce a leur machine travailleuse dans un climat durable( Un état qui ne disparaitra jamais avec la disparition des hommes)( DAWLA LA TAZOUL BI ZAWAL ARRIJALS)???
Je vais etre bref,
J`avais fait des propositions programme via email presque pour tous les acteurs principaux de l`Algérie et son environnement mais, aucun n`avait répondu pour me dire c`est du bla bla..
A commencer par votre collègue Mr Abderrahmane Mebtoul expert en démagogie et poésie politique???
Je vous nomme les Toutous de la RADP comme l`avait souligné Mr Ahmed Ghozali qui avait dit qu`on découvre l`opposition une fois éjecter par le système et le plus grand honneur revient a lui en essayant de créer un parti comme Mr Ahmed Taleb Al ibrahimi…
Je préfère ceux qui se taise comme Mrs Mokdad Sifi, Mr Benflis et autres anciens chef du gouvernement qui ont vu des vertes et des pas mures dans les rouages de l`état que ceux qui secouent la marmite une fois vidée ou ceux qui se pavanent dans les salons de l`occident pour aboyer sur l`Algérie (HACHA bien sûr, ils se reconnaitront, Par Exemple, les menacés de mort ou les ayons des victimes suite a la tragédie nationale)..
Moi, comme tant d`autres, nous avons choisit de rejoindre notre ANP pour faire face aux destructeurs de notre RADP et à ce jour nous ne sommes pas indemnisés comme les repentis qui ont bénéficiés de la réconciliation nationale incomplète….
Moi, je ne suis pas ce brillant capitaine Chouchene qui avait refusé les instructions de ses chefs pour les rejoindre a faire face aux ennemis de la RADP selon les moyens de bord(Secret Défense Oblige)…
Mr Babaghayou qui était un brillant Dirigeant de Sonatrach éjecté pour avoir pris des décisions qui ont fait augmenter la dette extérieure de 5 milliards de $ voir le rapport de son éviction si vous y aurait l`occasion d`y accéder (Réponse a ceux qui Aboient sur Mr Benachnou Abdelatif Ami de TAB djnanou et Non Mourad Benachnou avec sa poésie Politique …)
Nous la mafia et les tortionnaires au nom de la RADP, nous avons créer le Groupe Khalifa et le Gouverneur de la banque centrale de la RADP ( Famille Keramane et Consorts) n`avait pas pris ses dispositions pour y adapter les lois des transactions financières de la RADP a l`environnement international(Secret d`état Oblige) A ce jour on vit le même problème via les scandales de corruption…
Les redresseurs du RND réclament maintenant (après la démission qui les avait humiliés de Mr Ouyahia) le départ des coordinateurs de wilaya qui ont profités de la confiance aveugle que leurs avait fait Mr Ouyahia (Voir Leurs Rapport)…
Crise du FLN(HIZB DYAL TAB DJNANOU discours du 08 mai 2012 et non 08 mai 1945).. Le Fln est un Vrai foyer de Guêpes et la disparition du sigle FLN de la Scène politique étalera beaucoup de choses sur les non dit de la révolution et le FLN post Indépendance (Combat de Mr Ait Ahmed et consorts en se référent aux fondateurs du FFS…comme celle d`ailleurs de l`organisation spéciale de 1947(OS)..
Cette Dernière Organisation comme son sigle l`indique est restée dans nos gorges comme une arrête de poisson selon les variétés et les gouts des gens ou biens selon la bourse de chaque famille révolutionnaire de la RADP…
J`entends une expression comme son nom l`indique (KRIM ALLAH IRRAHMOU)…
Ce dossier, vous n`auriez jamais l`occasion de voir la version écrite de ma part…certains l`ont connue de ma part oralement…FHAM YAL FAHAM…
Des questions se posent dans ma tête sur, l`affaire Benfils, Benbitour et Mr Zeroual et peut etre vous voulez entendre une version de ma part pour les avides de la vérité et les assoiffés de la surenchère…
Comme on dit toujours chez nous a chacun son respect et je respecte le silence de MRS Benflis et Zeroual…
Pour Mr Benbitour avec son Algérie AL IZDIHAR, moi aussi, je sais aboyer mais pas pour mordre le maitre ou les membres de ma famille…
Soyez des Hommes et restez debout derrière lui cet Imam Scientifique Intègre qui n`a jamais connu une Table de Poker même pas comme spectateurs ou bien RACHAM(Expression de TAB DJNANOU enfin FAKHAMATOUHOU Avant le 08 Mai 2012 : Joueur HMIDA,RACHAM HMIDA Fi DAR HMIDA…Allusion Faite au Rab Dzayar General Toufik ,Chef des Corps Armées et Premier Magistrat du Pays d`après la destitution Algérienne et Non La constitution de la RADP…
Bon, je suis Fatiguer et je termine par une expression reprise par Mr Mebtoul :
Cette analyse contredit celle de l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui avait affirmé publiquement que l’échec est collectif. Mais le mérite de ces sorties est de poser le débat tant économique que politique sur la place publique, le plus grand ignorant étant celui qui prétend tout savoir.
Alors, sur la Place Publique on va voir le Plus grand ignorant ou mieux mon expression est meilleure :
Pour ceux qui revendiquent leurs Algérie AL IZDIHAR, moi aussi, je sais aboyer mais, pas pour mordre le maître ou les membres de ma famille…
Choisissez SOUK DLALA, Hypothèque ou Le Leasing….
Salutations Distinguées
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Massinissa opine 20/02/2013 23:34:46
Du n'importe quoi !

Vous ecrivez:" . . . qui attendent que leurs fidele serviteurs de l'interieur fassent accoucher leurs but , qui n'est autre que de leurs servir l'Algerie come un chiffon sous leurs pieds. ..." - La question de chiffonner l'algerie ne se pose plus . . . Il est question de svoir qui va ramasser les 3 sous qui en restent...
qui a droit a la peau pour en faire des chaussures...

Tu peux bouffer de la stupidite' comme tu veux, mais de la a nous la servir en douce... il faut avoir de l'audace tout de meme.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
djamel rami 19/02/2013 21:24:53
à la lecture du commentaire du dénommé Rabah,on est bien obligé de constater que meme l'espoir n'est pas permis,qu'il faut laisser faire les Bandits et que le danger c'est toujours la "main de l'étranger"pauvres de nous la dictature et le pillage deviennent une fatalité qu'il faut s'en accommoder et surtout ne pas dénoncer sinon on devient des agents au service de l'occident.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Rachid Bouliche 19/02/2013 12:13:50
Bonjour
Non,Mr Malti ,c'est tout un groupe ,voire un clan du pouvoir qui gouverne .C'est impossible a ce qu'une personne toute seule puisse décider .
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Rabah 19/02/2013 06:02:20
Un ramassi d'elucubrations de presque deux pages qui n'apporte rien de nouveau ni de positif à un pays qui est cerné par tout les rapaces et les vautours de la planete à nos frontieres, qui attendent que leurs fidele serviteurs de l'interieur fassent accoucher leurs but , qui n'est autre que de leurs servir l'Algerie come un chiffon sous leurs pieds. J'espere pour vous Monsieur que vous ne faites pas partie de toute cette nuée de serviles qui accourrent, qui de la France coloniale, qui du Qatar integriste ou de l'empire americano-sioniste pour qui l'objectif ultime n'est autre que la creation d'un nouvel moyen orient s'etendant du Maroc jusqu'au fin fond de l'Irak dejà occupé et de l'Iran. Honte à vous de n'etre qu'un pion utilisés par nos les tortionnaires de nos ancetres hier et celui des petits roitelet du Golf aujourd'hui. On ne dit pas que nous vivons bien, vivons dans le luxe dont beaucoup revent se vetir dans un monde qu'ils oublient malheureusement qui n'est qu'une chimere.
Vous nous rabacher les bienfaits de la justices Italienne, depuis quand l'occident en general a été juste et droit, aller reviser vos cours d'histoires et de grace arrettez de vouloir nous debarquer du bateau dans lequel ces dirigeant algeriens que vous diaboliser nous ont embarquer pour nous faire monter sur un bateau fantome dont vous ne connaissez ou vous ne donner ni le nom ni la destination. L'Italie un pays mafieux, gouverné à ce jour en grande partie par la mafia politique chez eux avant la mafia criminelle qui n'est que le prolongement de cette derniere.
Oui ce pays est à reconstruire dans beaucoup de chose et en premier lieux dans son education avant tout pour qu'aucune forme d'alienation ne soit plus jamais semer ou implanté dans nos genes pour etre commander par des maitres d'ici ou d'ailleurs, mais pour le moment c'est un luxe sur lequel on ne peut que fantasmer.
Les pires ennemis de l'Algerie sont en son propre sein, toute obediance confondues et chaque groupe essaye de la repeindre au couleur de ses maitres etrangers pour mieux leurs plaire et esperer demain des dividendes plus consequentes, les uns c'est le bleu blan rouge français et americano-sionistes et les autres c'est le vert fach-islamiste mais les deux dinent à la meme table, on le voit bien d'ailleurs en Tunisie, Lybie, Egypte et ailleurs.
Il est inacceptable de rester muet quand tout ces complots qui se trament au grand jour à nos portes et qui ont pour but de regler des comptes personnel ou par procuration risquent de detruire ce qui reste d'unité dans ce pays.
Notre plus grand malheur n'est pas tant notre armée ou ses dirigeant que tout le monde entier fustige et accuse, mais c'est l'abscence totale d'une elite capable de reflichir et de maitre en place une ou des strategies de sortie de crise et d'emancipation sans pour autant faire s'entre egorger ou s'entre tuer des milliers ou des centaines de milliers d'Algeriens. Toute nos elites sont corrompues et ont gouter au delice d'une vie ephemere.
Alors de grace messieurs arretez de jouer les demagogues missionnaires. Faites plutot tomber ce qui reste de voile de ce monde entier arnaqué par une pseudo democratie ou de societé des droit de l'homme qui n'a que le nom et qui est l'opération de fraude jamais connu à l'echelle de l'humanité.
Quitte à choisir entre les monstres qu'on on a pas d'autres choix immediat, on prefere choisir les notres.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
elvez Elbaz 19/02/2013 04:56:05
LE MARTYR SAID MEKBEL désignant médienne mohamed responsable de son assassinat ,révélations posthumes.Invraisemblable!

http://www.youtube.com/watch?v=pgb08KBVLsQ
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
sam abed 19/02/2013 04:25:56
Mr. Malti, j'ai lu plusieurs de vos écris et je me demande si c'est juste votre maniere de dire les choses ou vous croyez vraiment au mythe Mediène, Toufik, Rab edzayer, etc. Si c'est le cas, c'est vraiment grave de penser qu'une personne puisse changer la trajectoire d'un pays qui a été tracée depuis la nuit des temps.

Certains commentateurs poussent l'aberration jusqu'à implorer ce personnage mythique de sauver l'Algérie. Qu'ils continuent à supplier, heureusement que le ridicue ne tue pas.

Certains pensent que ce personnage mythique est puissant car il a des dossiers sur tout le monde. N'avons-nous pas entendu ce refrain à propos de Kasdi Merbah qui lui aussi, parait-il, possèdait des dossiers sur toute la mafia algérienne? La suite on la connait.

Mr. Malti, merci de repondre à ces quelques questions:

- Pourquoi ce Rab edzyer vit-il dans l'anonymat depuis vingt ans s'il est vraiment rab? La logique ne vourait-elle pas qu'il soit le vrai rab edzayer à la place du nain?

- Avez-vous les détails et les noms des personnes impliquées dans cette affaire car ce que vous rapportez n'est pas nouveau. Lire cet aticle qui date de Décembre 2012 http://www.proposlibres.com/files/breve67.php.

- Vous parler de corrupteurs américains et la je suis directement touché. Pouvez-vous me donner des noms et je vous promets de les faire parvenir à mon représentant au congré afin de déclencher une enquête? Je suis sûr et certain que vous serez incapable de fournir ne serai-ce qu'un prenom.

Pour finir, Si les algériens veulent reconquerir leur pays, il est grand temps qu'ils retroussent leurs manches comme l'on fait leurs voisins tunisiens et lybiens et ne pas compter sur un personnage qui n'existe que dans les esprits.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Brahim Serini 19/02/2013 03:49:12
Merci M. Malti pour votre courage et votre clairvoyance. Jusqu'à quand le peuple algérien va tolérer ces humiliations qu'il subit? De quoi avons-nous peur? La situation ne peut être pire que ce qu'elle est.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Rachid Della 18/02/2013 21:26:45
@Hocine Malti.

Votre analyse est trop simpliste ,voir trompeuse. Toute personne informée des rouages du fonctionnement d'un système stalinien vous dira qu'un patron des services tisse des toiles. Il connaît tout et ne peut bouger parfois.Souvent dans ces systèmes il y a consensus des segments du pouvoir ( des croissants qui se referment ) via un processus ascendant qui désigne un patron. Mais dans la réalité il y a d'autres personnes qui gouvernent que personne ne connait. Du moins si le système est parfaitement conçu.
Pour ce qui est de l'Algérie , je pense qu'elle souffre du syndrome de l'électron libre. Le système boussouf est de loin supérieur à celui de l'ex URSS du fait qu'il ne soit pas sous contrôle hiérarchique du parti unique au pouvoir. Ce genre de système est théoriquement non infiltrable contrairement au systèmes pseudo démocratiques de nombre de pays européens .

En l'état actuel des choses il faudrait comme même doter certaines structures de capacités opérationnelles pour un soucis d'équilibre et c'est le cas de la DDSE.

Pour revenir aux maux qui rongent l'Algerie je vous dirais qu'on souffre le martyr actuellement à cause de l'état lamentable dans lequel se trouve l'ex puissance coloniale.La France présente un taux d'endettement réel qui lui fait frôler l'écroulement.C'est une nation économiquement faible dans une Europe qui doit être aussi économiquement faible. Que les lecteurs du Matin excusent mon crypto-américanisme.I'm North American. Il faut bien analyser les relations Algéro-françaises sous un angle des services de renseignement pour bien cerner le problème et pour bien faire ses devoirs on devrait réviser les causes de la colonisation française en Algérie.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Kacem Madani 18/02/2013 20:52:01
Pas de quoi faire une tarte voyons ! Nous avons là tous les signes de compromission entre Rabi et son messager :

Sourate 8 Al-Anfal Vers. 41 Et sachez que, de tout butin que vous avez ramassé, le cinquième appartient à « Rabkoum », à son messager, à ses proches parents, etc…

Le compte est bon, 20 % pour Rabna Mediene, son messager Abdelkader el-mali et les proches parents, Saïd l’accessible, Chakib Khelil et tutti quanti. ..

Encore heureux qu’ils n’aient pas appliqué les préceptes du verset 1 de la même sourate, laquelle stipule : 1. Ils t'interrogent au sujet du butin. Réponds-leur : Le butin appartient à Dieu et à son envoyé.

Gloire à Rabna Médiène, le miséricordieux, pour les petites miettes offertes au bon peuple !

Quel cirque nom d’une pipe !
Vote Positif Vote Négatif
1
avatar
djamel rami 18/02/2013 20:41:10
C'est très courageux de la part de Mr Malti mais aussi du quotidien El Watan,par contre je n'ai rien vu publier de la part des autres quotidiens nationaux,pourtant il s'agit bien d'une lettre ouverte adressée aux médias, ce constat me réconforte dans ma conviction de ne lire que El Watan et le Matin,je pense que l'esprit de courage et de solidarité n'existe pas au sein de la presse Algérienne,le Matin a payé a déja payé ^pour son engagement quant à El Watan il risque gros alors que si tous les journaux avaient publié cette lettre il aurait été plus difficile au pouvoir de suspendre ou de pénaliser toute la presse.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Nectar Granada 18/02/2013 17:40:48
Ce que vous dénoncez, Monsieur Malti, est la triste vérité, mais qualifier ce magouilleur et faiseuse de riches bagarines, de Dieu, me paraît trop osé et faire affront à notre créateur...L' Algérie depuis son indépendance, n'a eu à sa tête que des assoiffés de pouvoir et d'enrichissement illisible à l'exception de quelques uns, qui ont fini par être broyés par la médiocrité et la bassesse du système Flniste...Croyez-moi, que ses sangsues ne lâcheront pas le pouvoir, jusqu'à ce que l'Algérie deviendra comme la Somalie..Peu importe les scandales pour eux, parce que eux-mêmes sont scandaleux et agissent pour s'enrichir et enrichir des entreprises étrangères au détriment de ce peuple qui a sacrifié tant d martyrs...Le serment des chouhadas n'a pas de sens pour ces vautours..Au point, ou un président qui jure sur le saint coran, de servir le pays en premier lieu et e veiller à ce que la justice soit appliquée sans complaisance aucune, se permet de détourner la constitution pour perdurer au pouvoir et satisfaire son ego..Que reste-t-il de l'Algérie digne et fière de ses enfants, sachant que des apprentis-sorcier, sont entrain de magouiller pour lui préparer un quatrième mandat..?. C'est ça, une Algérie Démocratique et populaire??..Tout ce que je souhaite, étant algérien fier de l'être, que mon pays trouve la voie de la sagesse, du respect et que chacun puisse se sentir en sécurité et défendre bec et ongle le patrimoine d'un peuple et non d'une caste ou d'une maffia..... et qu'il y ait ne une alternance au perchoir et une justice soustraite aux ordres des élus....
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Arthur François 18/02/2013 09:38:41
Très belle contribution , il faut dire que lorsqu'il s'agit d'un connaisseur comme Monsieur Malti , on s'offre une lecture de grande qualité .
Il demande directement à celui qui détient le pouvoir de cesser de collecter les dossiers pour ne jamais les utiliser sinon à quoi cela sert ? Il tient ces hommes par des défauts tel un couperet sur leur cou et eux ils le savent, il fait un chef de bande puisqu'il mange avec eux . Par contre il est le seul capable d'inverser le cours des choses , imaginez un instant qu'il arrête ce plan machiévélique de partage de rente, tous les secrets seront mis à plat, cela arrêterait la corruption , rendrait justice à l'Algérien, mais je ne suis pas sur qu'il souhaite le faire, une lettre comme celle de monsieur Malti lui rendrait sa conscience de citoyen ? je ne suis pas sûr, mais que tout le monde sache qu'on l'invite à se rendre à l'évidence aussi grand soit-il, aussi chef soit- t'il et aussi sale soit-il.
Peut-on imaginer qu'à la suite de cette lettre il décide de tout arrêter de devenir le liberateur de ce pays auquel il a contribué depuis 20 ans à enfoncer dans les abysses , peut-être le jour ou il n'y aura plus de richesses mais pour l'heure j'ai du mal à croire , en tout cas merci monsieur Houcine Malti , vous un homme intègre vous arriverez surement à faire quelque chose mais pour moi ce de l'espoir pour ne pas dire que c'est utopique.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Mehdi marekchi 18/02/2013 09:16:36
Vous savez Mr Malti , je suis convaincu que ce que vous dites est vrai, mais vous nous apprenez rien au sujet de ceux qui nous gouvernent. Boutef est allé jusqu'à violé la constitution; alors comment voulez que d'autres personnes au sein de son gouvernement ne fassent pas ce que vous venir d'écrire. Rien ne m'étonne en Algérie. De raouraoua au maître d'école.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Massinissa opine 18/02/2013 06:31:41
Une question pertinante a l'auteur: Par quelle porte etes-vous rentre' dans ce merdier est?ouest.
On ne devient pas PDG de fumier par bab ezzouar, tout de meme...

Disait si Dahmane - Ya rayeh... http://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=youtube%20dahmane%20al%20harrachi&source=web&cd=1&cad=rja&ved=0CDoQtwIwAA&url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DDBM1r9HWWc0&ei=nLwhUay_FdLy0QGrh4HIBQ&usg=AFQjCNHgHYo_Lgyh7WZ-n9d5_EFsMF-p9A&bvm=bv.42553238,d.dmQ

Il y a tout de meme de la sagesse dans ce troupeau de 35 million qui adolatre Le defunt Boudiaf. Il doit etre un saint pour etre arrive' arrive' a coincer les crapules des des camps dans un coin et meme les accorder sur un projet commun, celui de l'abbattre. Meme ca, la seule chose par et pour laquelle ils sont connus leur echappe, il aura fallu pratiquement etranger - car il faut le dire, Boudiaf n'a ete algerien que lorsqu'il n'y avait que des hommes.

Une des choses que je trouvais domage autrefois, c'etait les histoires caponiennes - Domage qu'elles n'etaient que du passe'... l'excitement etant que ferais-je dans une telle situation? Bah, le domage c'est pour les autres, quand aux algeriens, les histoires d'enfer et de paradis, ou celles de bons bandit et de mauvais bandits, de crapules et de crapeaux - C'est la, c'est maintenant, sous les yeux. Moi je propose qu'on s'amuse:

1. Qui parie quoi et pour qui? - prix du pari (5 litres de brut) - 1 dollar/litre

2. Qui en sortiras vivante LA CRAPOTTE OU LA CRAPULE? - prix du pari(10 snifades) 1euro/sniff
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
bouzguene bouz 18/02/2013 04:12:29
Dans un monde juste la vérité paye, en Algérie, pouf, ca ne veut rien dire. Dés grands hommes qui aiment leurs partie, essayent de faire bouger les choses, mais, chez nous c'est le grand walou. Boutef est président, ca veut dire quoi!!! de quoi et pourquoi. Ca n'a aucun sens.Une histoire a un sens lorsqu'il y a début et une fin. Chez nous, on est toujours dedans et on ne sait pas pourquoi. Par quel bout faut-il prendre ce pouvoir de merde et faire réveiller ce peuple de débiles pour donner un sens et un avenir à notre pays. Est-il possible. I don't no.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Massinissa opine 18/02/2013 01:55:09
sans me perdre dans les details, ce , ue la vipere veut dire par rab el jair, qui reviendrait par norme a la presidence et par abus au president de la republique, lui appartient de FAIT - Deux aveux a la fois - Un qu'il a dispose' du pouvoir divin (de vie ou de mort) sur le seul president et (autorite'e) qui l'aurait merite'e et la souris-president actuel est sa marionnette.

La chose est la suivante: Les islamistes font ce qu'ils font par ignorance ou maladie, qu'en est-il de cette crapule? Meme dans sa minable intimidation, il s'attaque a la mere de ce diable... Pas a la logique ou croyances qui l'ont guide'es (celles-la, elles sont saines) - Ils s'attaque a une innocente et sans doute age'e ! Y a-t-il de plus lache?

En fin de compte, entre la souris d'oujda et la vipere du drs, il n'y a pas autant de difference que ca - Plutot qu'imposer les tangos directement, il leur a cre'e une figure semi-innocente, neanmoins incapable de mal - innofensive d'apparance... 2/3 d'hommelette ! C'est la le drame, des algeriens, mais aussi son drame a lui. Le 3eme mandat de bouteflika n'est apparemment pas une prouesse du nain, mais une bigoterie de son compere - Il a prefere' boutekhra a ouyahia, a cause de son age, sa sante' et ses mains salies dans du petrole Touareg. Ce qui m'emmene a la question suite: Bouteflika a-t-il detourne' cet argent ou quelqu'un d'autre l'aurait fait lui? comme boumediene... comme une leche ou bracelet electronique... Ce qu'on appelerait bien: Les methodes colonelles !

Autre qualificatif a cette notion de rab, est la transcendance de l'espace et du temps - Peuvent-elles, ces VIEILLERIES, tanscender le temps ?

Vous pouvez nous faire echouer, mais certainement pas MATER !
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Ali Mansouri 17/02/2013 21:30:21
La priorité c'est d'abattre le clan d'Oujda et la tête du criminel qui le dirige, Médienne bien qu'il a fait des torts irréparables à l'Algérie, peut faire une bonne action pour le salut de l'Algérie et de son peuple, il doit avouer tout au peuple, et doit permettre une transition pacifique d'un système corrompu, dictateur, criminel vers un système juste, démocratique, honnête, peut-être que le peuple fera preuve de clémence. Nous ne pouvons pas nous permettre d'engager l'Algérie vers la voie de violence, comme en Syrie et ailleurs, le sang du peuple a trop coulé.
Vote Positif Vote Négatif
-1
avatar
real politik9085 18/02/2013 18:36:26
L’Algérie est déjà dans la violence et l’insécurité. Qui peut circuler en voiture la nuit dans l’Algérie profonde ? Par conséquent, rêves toujours - c'est permis ! Malheureusement ça ne peut finir que dans un bain de sang. Les intérêts sont colossaux, les ambitions démesurés, un passif très contestable, des dénis, de tout, incommensurables. Il n y a que mépris et suspicion. Les esprits sont chauffés à blanc. Techniquement, il est impossible de réconcilier tout ce « beau » monde !
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
franz awhidh 17/02/2013 17:43:16
A l'aube de l'independance franz fanon avait laisser ce passage prémonitoire,la bourgeoisie nationale ,qui prend le pouvoir a la fin du régime colonial est une bourgeoisie sous devellopeé,de puissance economique nulle pas orienteé vers la production,linvention ,la construction,le travail, c'est une bourgeoisie platement,be^tement,cyniquement bourgeoise,nationalisation veut dire passe droits,leurs enormes,benéfices sous terre les confie a des banques étrangéres,des sommes colosseaux sont perdus dans des voitures de luxes,villas et luxure,au detriments de quelques happy few!!!qui prennent le mot au pied de la lettre!!!! ajoute a ca aujordhui !!!en 2013 c'est lexistence physique elle meme que tu defend aujordhui en algerie !!!a moins que nous allons vers le slogan suivant .avec ce regime de ouajda(jai tuer ta mére et jai tuer ton pere si tu veux la paix vote sur moi) slogan de boutef et toufik et sa clique de voyou!!!
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
khelaf hellal 17/02/2013 17:09:41
C'est vrai qu'il ne faut pas rire de tout parceque le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter sauf que lorsque l'occasion se présente : Il ne faut pas la laisser passer.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
uchen lkhela 17/02/2013 15:45:46
J'ai tenter de chercher derrière cette histoire "Dieu de l'Algérie", j'ai trouvé l'article que je soumis aux lecteurs, http://lequotidienalgerie.org/2010/09/30/general-toufik-god-of-algeria/, si le matin veuille le publier, dans votre lettre, on apprend pas quelque chose de nouveau sur l'exercice du pouvoir en Algérie, en revanche, cette histoire de "Dieu de l'Algérie", elle est rapportée par el jazira, un organe de presse entre les mains du Qatar, le seul ennemi du Qatar dans le monde arabe c'est l'Algérie, on peut comprendre aisément les manœuvres du nain pour écarter le seul verrou à son règne absolu et infini, pour servir ses maîtres du golf, ils veulent s'en prendre à Toufik pour faire de l'Algérie une province de l'orient, quand à cette histoire du Sahara occidentale, c'est un coup de main au Roi du Maroc, du sioniste via son valet le Qatar, le Maroc à une épine au pied sur la position Algérienne sur le Sahara occidentale, ce n'est pas nouveau, ensuite ce qui m'as fait mourir de rire c'est cette histoire raconter par ce soit disant islamoracaille torturé par le DRS, le puissant Toufik va s'abaisser pour causer et négocier avec une vermine verte, ça rappelle le temps de "qui tue qui", ils veulent remettre en marche une nouvelle concorde civile Bouteflikienne, Saint egidio, le golf, l'islamisation de la société, tout cela sent le complot contre les services algériens, je ne défend pas Toufik, il à des choses à se reprocher, mais de très loin, je préfère la dictature de Toufik que le tombeau que le nain nous prépare avec le concours de l'orient, ça sent le plomb dans l'air, Bouteflika à échoué sur tout les plans, il doit s'en aller, le plus tôt sera le mieux pour nous tous, l'Algérie à trop souffert de son règne mafieux sans foi ni loi.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
cheguevara bengavroche 17/02/2013 14:43:04
rien à dire sauf quand vous parlez de prix elevés du petrole durant ces vingt dernières années ! je crois savoir que, jusqu'en 1999 l'algerie etait aux abois, financierement sous perfusion fmi, et le budget de l'etat peinait pour depasser les 10 à 11 milliards de $ !!
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Guel Dring 17/02/2013 14:37:44
Un seul commentaire Mr MALTI : Impossible ! Impossible de me faire croire qu'il y a un Rab Dzayer autre que celui qui a créé, nanti de richesses, ce beau pays . Vous pouvez les traiter de bandits ou d'autres noms avilisants , mais ce n'est pas parce qu'un médiène - un mortel - habite Alger que l'orientation des prières va s'y fixer au détriment de la Mecque . Tout ce que vous venez d'étaler n'est qu'un élément de plus qui conforte la conviction que si ce n'est pas ce printemps-là, l'Algérie doit en avoir le sien ; tôt ou tard .
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
urfane 18/02/2013 10:51:57
Incroyable! Lorsqu'on leur motrent la lune, leur regard se" borgne" sur l'index!!
Vote Positif Vote Négatif
1
avatar
Massinissa opine 17/02/2013 19:36:48
Et elle est ou la difference entre un bordelo de 14 siecles et un de 50 ans, sinon l'age? Si vous detourniez votre regard du mirroir, vous verrez qu'Alger est sur la plus belle baie de mediterranne et la mecque, un ocean de sable. Nous avons notre sable - merci. Sinon, l'autoroute West-->Est est en service, adios amigo... Tu peux laisser les petites filles derriere, elles n'ont fait, et la mecque ou leur sacrifice ne fera rien pour vous laver la conscience, elle l'empire...
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
Atala Atlale 17/02/2013 14:09:55
M. Malti, j'espère trouver en vous l'homme par qui le changement ou son début s'amorcera. Bien. Vous avez cité M. Mediène. À M. Médiène dont l'intelligence - à mon humble avis, aura permis de demeurer là où il est, tout ce temps - je demanderais qu'une seule chose qu'il fasse preuve d'anticipation, en simulant la situation de l'Algérie à moyen terme, une situation où ses richesses auront été asséchées, sa souveraineté réduite à sa plus simple expression, et enfin le chaos d'une guerre civile, faute de moyens de nourrir, soigner, faire travailler, éduquer etc une population de 35 ou 40 millions. L'immensité de son territoire lui échapperait au profit de puissances que je qualifierais de vautours tournoyant autour de la bête, une fois à terre. Pensez à Benmhidi, Abane Ramdane, Si El Houès, Djamila et tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour l'Algérie. Je ne veux pas d'une guerre civile dans mon pays, mais tout simplement d'une reprise en mains d'une trajectoire vers la bonne direction, celle qui construira véritablement ce pays pour le bien être de tous.
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
laid baiid 17/02/2013 13:21:34
Chapeau bas Mr Malti.
vous avez parlé,maintenant dites tout.On sera témoins devant la justice de l'Eternel...
car la justice Algérienne ne mérite pas d'être citée.
Il n'y a pas un seul Algérien qui ne soit pas au courant de la corruption...des arrivistes d'en haut.
Vous êtes bien introduit dans les hautes sphères des affaires...
donnez tout au peuple...
Je supplie aussi Mr Benyoucef Mellouk d'en faire autant...Le Matin est la tribune adéquate....
S'il vous arrivait quelques choses on perdra vos précieuses preuves..
S'il vous plait écrivez tout..
Vote Positif Vote Négatif
0
avatar
cherif nath belkacem 17/02/2013 12:52:26
dans la vie tout se paye.un jour viendra ou tous ces voleurs seront juges.si ce n'est pas eux,ça sera leur progéniture.le mal qu'ils ont fait au pays et au peuple est à jamais gravé dans la mémoire des vrais algériens.le bien finira par triomphé...toujours.
Vote Positif Vote Négatif
0
total: 27 | affiché: 1 - 27
Vous devez être connecté pour poster des commentaires