Le ministère de l'Intérieur interdit l'hommage à Matoub Lounès

Le Matin 23-06-2014 19616

Le ministère de l'Intérieur interdit l'hommage à Matoub Lounès
Matoub Lounès dérange toujours.

L'hommage à Matoub Lounès prévu à la salle Atlas mardi 24 juin n'aura pas lieu. Les autorités viennent d'opposer leur refus aux organisateurs.

Le pouvoir vient de faire preuve de toutes les limites de la liberté qu'il chante dans ses médias officiels. Ainsi nous avons appris que la wilaya d’Alger et le ministère de l’intérieur ont interdit la journée hommage à Matoub Lounès à Alger. Ils "refusent catégoriquement le déroulement de la journée culturelle en hommage à Matoub Lounès prévue le 24 juin 2014 à la salle Atlas", nous apprend Boussad Ichalalène.

Remonté, ce dernier poursuit dans son message : "Nous avons essayé d'avoir l'autorisation même avec d'autres agréments d'autres associations, mais ces derniers ne voulaient pas donner cette autorisation, alors que l'ONCI nous à donné l'accord pour la salle".
Amère, il lâche : "C'est une grande atteinte aux libertés d'expression."

Cette journée était coorganisée par la fondation Lounès Matoub et l'Association culturelle Taghzout. Une exposition sur la vie et l'oeuvre du poète ainsi qu'uin gala réunissant une brochette de chanteurs kabyles devaient être tenus à la salle Atlas. Mais en vain les censeurs du pouvoir en ont décidé autrement. De son vivant, le chanteur en avait connu d'autres. Il a été le seul chanteur à ne jamais passer à la radio avant la répression d'octobre 1988. Cette censure ne l'a pas empêché d'être populaire et l'immense chanteur qu'il était et demeure.

Yacine K.

À NE PAS RATER

Plus de Actualité