Promotion immobilière à Oran : un scandale passé sous silence

La promotion immobilière est une mine d’or.
La promotion immobilière est une mine d’or.

Un journal local d’Oran a cette semaine pour la première fois évoqué le sujet épineux de la promotion immobilière privée à Oran. Il est rapidement passé sur un sujet qui aurait fait grand bruit ailleurs : la liste des nombreux promoteurs immobiliers ayant bénéficié de terrains au mois d’aout 2012 pour y lancer des projets.

Elle a été gardée secrète par le wali. C’est une surprise de voir un journal d’Oran parler de problèmes d’Oran et non plus vilipender le roi du Maroc ou les nouvelles autorités libyennes. Pourquoi ? Parce que l’affaire de la promotion immobilière à Oran (Et certainement partout dans le pays) est grosse, géante. A l’ombre d’une corruption organisée et à grande échelle, d’un  Etat absent, d’une administration entièrement impliquée, qui reste muette et joue le temps, de bénéficiaires réservés, menacés de tous les côtés de tout perdre s’ils se plaignent ou font du bruit, la promotion immobilière privée à Oran et dans tous l’ouest algérien s’est  transformée en véritable traquenard pour les postulants. Des escrocs qui se disent promoteurs privés ouvrent des bureaux, affichent des placards publicitaires et arnaquent en plein jour les citoyens désireux d’acquérir des logements et les services de l’état concernés par ce programme au vu et au su de tous, des services de sécurité et des administrations chargées du contrôle.

La promotion immobilière est une mine d’or. En investissant uniquement quelques millions de centimes pour l’achat de terrains, les promoteurs peuvent bénéficier de l’aide de l’Etat (pour les programmes LSP), de prêts bancaires, d’avances de la CNEP, encaisser la totalité du prix du logement des mains des bénéficiaires et faire trainer les chantiers en attendant de bénéficier, contre un gros pot de vin, d’un autre programme, d’autres terrains et ainsi de suite pour continuer à la Madoff par la méthode de la chaine de Ponzi (Une chaîne de Ponzi est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements effectués par les clients, essentiellement au moyen des fonds procurés par les nouveaux entrants, le système étant découvert et s'écroulant quand les sommes procurées par les nouveaux entrants ne suffisent plus à couvrir les rémunérations des clients).

La situation de la promotion immobilière privée est tellement confuse et il y a tellement d’argent en jeu, des centaines de milliards de dinars, et pourrie que El Doctor, le wali d’Oran, a maintenu secrète jusqu’à maintenant pour ne pas créer de vagues la liste des derniers promoteurs ayant bénéficié de terrains à Oran. Pourquoi fait-il cela ? A-t-il quelque chose à cacher ?

Farouk Degias

Plus d'articles de : Algérie qui résiste

Commentaires (0) | Réagir ?