France : des appels à une manif anti-américaine à Paris dès vendredi

Mots clés : , , , ,

Par Le Matin DZ | 17/09/2012 07:10:00 | 799 lecture(s) | Réactions (0)

Des appels à manifester devant l'ambassade des Etats-Unis à Paris, contre le film islamophobe qui a embrasé le monde musulman, se sont propagés dès vendredi sur le net et les réseaux sociaux soit la veille du rassemblement, selon les messages consultés par l'AFP.

Les salafistes ont tenté de manifester à Paris. Les salafistes ont tenté de manifester à Paris.

Dimanche soir, le préfet de police de Paris a expliqué que samedi, "un appel à se réunir à 15h00 à proximité de l'ambassade des Etats-Unis a circulé sur certains réseaux sociaux". Mais dès la veille, "un appel similaire avait été lancé" même s'il n'avait été "suivi d'aucun rassemblement", a ajouté Bernard Boucault qui a défendu la "réactivité" de ses troupes.

Auprès d'hommes à la tenue habituelle des salafistes et de quelques femmes intégralement voilées, se pressaient surtout des jeunes hommes vêtus de manière classique. Des ressortissants tunisiens, égyptiens et syriens figurent aussi parmi les 152 personnes interpellées, selon une source policière.

Nombre de manifestants ont expliqué à la presse avoir été prévenus par des SMS ou des tweets de ce rassemblement pour protester contre la vidéo islamophobe Innocence of Muslims ("L'innocence des musulmans").

Délit

"Manifestation devant l'ambassade des USA samedi 15 septembre à 15h pour dénoncer le film sur notre prophète (sws) venez nombreux", relaie dès vendredi une jeune femme sur son compte twitter. "RT RT ! Rassemblement le 15/09 à 15h devant le consulat des E-U à Paris place de la Concorde (adresse: 18 avenue Gabriel)!", relaie le même jour, un twitto utilisant le hashtag #Teamuslim.

Un jeune Parisien, annonce lui un "rassemblement uniquement pour les frères". Dimanche, ses tweets semblaient montrer un garçon dépassé par l'ampleur que prenait l'affaire et inquiet des conséquences judiciaires pour lui.

Sur le forum Ansar al Haqq, au milieu de messages à la tonalité parfois très dure, un internaute sous le pseudonyme d'Ansar al Din annonce toujours vendredi en début d'après-midi un rendez-vous "à 15h devant le métro Concorde", indiquant les lignes de métro pour y parvenir et prévenant que la manifestation commencera vers 15h30 "pour laisser au retardataire de venir" (sic).

<"Attention: aucun drapeaux nationaliste (Maroc, Algérie, Palestine ...) ne sera tolérer. Nous ferons la prière de l'Asr en commun près de l'ambassade", ajoute-t-il. Le ministère Manuel Valls s'est offusqué de cette prière dans la rue. Si l'appel à manifester est repris sur des comptes personnels twitter et facebook tout au long de la journée, il est également affiché sur des sites internet.

Une enquête ordonnée dimanche aura notamment pour objectif d'identifier les organisateurs de la manifestation. Bernard Boucault a prévenu que "ceux qui ont appelé à cette manifestation non déclarée, donc illégale, devront en répondre devant la justice". Ce délit est passible de six mois de prison et 7.500 euros d'amende.

AFP

 
5.00

S'inscrire aux flux rss des commentaires Commentaires (0 posté(s)) | Réagir ?

total: | affiché:
Vous devez être connecté pour poster des commentaires