Le Mouvement citoyen algérien en France répond à Air Algérie

Omar Aït Mokhtar, le coordinateur.
Omar Aït Mokhtar, le coordinateur.

Dans un communiqué que nous avons reçu, le mouvement citoyen algérien en France donne le change au PDG d’Air Algérie, Mohamed Saïd Boultif.

Les faits. Par la voix de son coordinateur Omar Aït Mokhtar, ce Mouvement constitué d’Algériens émigrés en France a pointé du doigt le problème de la cherté des billets d’avion sur les lignes France-Algérie. Aït Mokhtar a même évoqué une "complicité commerciale" entre la compagnie nationale Air Algérie et Aigle Azur. Cette sortie médiatique a mis en branle la direction d’Air Algérie a sorti les grands moyens, avec tapage médiatique à travers la plupart des journaux qui ont repris les explications du patron de la compagnie. Le PDG d'air Algérie a qualifié les critiques du Mouvement "d'affabulations". C'est dire que la charge du Mouvement citoyen n'a pas laissé indifférent. "Grâce à notre mouvement et la mobilisation citoyenne, Air Algérie après avoir utilisé la presse pour nous répondre et communiquer par voix de presse vient d'annoncer ce que j'ai confirmé depuis que l'a Direction de l'aviation civile m'avait communiqué! Des vols supplémentaires!!!", écrit le coordinateur.

Cependant en dépit de cette levée de boucliers, la réponse laisse songeur. Car il faut avouer que les quelques vols ajoutés à la dernière minute n’ont pas résolu le problème puisque non seulement les billets n’ont pas connu une baisse pour août par exemple et nombreux furent les émigrés qui n’ont pu aller en Algérie faute de place. "Le Mouvement citoyen avait écrit aux responsable et décideurs du secteur du transport notamment, le PDG d'Air Algérie, le ministre des Transports et celui chargé de la communauté algérienne à l'étranger, écrit encore le coordinateur, hélas, mis à part une rencontre avec la Direction d'Air Algérie à Paris, c'est le mépris et l'insulte que nous avons subit". s’indigne le mouvement. "Nous sommes traités d'Algériens de juillet et août, on nous demande même où on été en 1994 comme si c'était la communauté algérienne de l’étranger qui est responsable du terrorisme qui a secoué notre pays en cette période!", observe le encore le coordinateur.

Le Mouvement citoyen explique que son action est citoyenne. Et se refuse à être enfermé dans la polémique. "Nous avons agit comme des gens civilisés, responsables et soucieux des intérêts de notre communauté et de notre pays, nous n'avons jamais cherché la confrontation".

Le coordinateur note l’action du mouvement n’a pas été vaine puisque "comme par hasard, les déclarations pleuvent, les réunions s'annoncent et on voit même le secrétaire d’État chargé de la communauté algérienne à l’étranger s’étonner et découvre un retard de 4 heure et qui trouve ça exagéré!!! un scoop!!! il se moque vraiment de nous!!!". Et rappelle qu’une plainte est déposée en Algérie et en France et que la Commission européenne est saisie de l’affaire.  Ainsi que l’IATA auquel le mouvement a fait parvenir le dossier.

Le Mouvement s’adresse aux dirigeants de la compagnie : "Pour nos compatriotes coincés en Algérie pour faute de places disponibles pour lesquels on a promis le retour à temps pour la rentrée scolaire, qui doivent utiliser justement les vols supplémentaires en question, vont-ils se faire racketter une fois de plus en rajoutant une taxe pour changer de date? Sommes-nous des vaches à lait ?"

A juste titre le coordinateur pointe les offres proposées ces derniers jours : "Les prix intéressants annoncés par Air Algérie et son complice Aigle Azur, une fois que les familles modestes ne peuvent voyager, tout simplement, les enfants reprennent l'école et pour ceux qui travaillent c'est la reprise! Une fois les fêtes passées!!! C'est scandaleux, une arnaque et un vol qualifié!!!"

Le Mouvement citoyen ne se veut décidément pas seulement comme contestataire puisqu’il avance "des propositions pour améliorer la situation, nous allons organiser une table ronde sur le transport aérien et maritime qui n'est pas mieux aussi, nous arrivons sûrement!!!". Et poursuit : "Nous allons défendre nos droits, le rapatriement des dépouilles, le déménagement, les bourses d'études, l’investissement..."

Enfin, écrit le coordinateur : "L’Algérie a les moyens et le besoin de se doter d'une autre compagnie aérienne! Nous supposons que cette question est plus que sensible!!! Aigle Azur, est elle à la fois dans le pavillon français et algérien? Cette compagnie, sans la desserte de notre pays, ne peut tenir ni survivre! Qui a des intérêts dans cette histoire ! En tous cas, pas les usagers!!!". Le mouvement citoyen compte par ailleurs organiser le 15 septembre, à 15 h, un rassemblement devant l'agence Air Algérie située à l'Opéra à Paris. 

Hamid A.

La pétition du Mouvement citoyen algérien en France : http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2012N27350

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (10) | Réagir ?

avatar
PointSiTout

Les algériens ont raté l'occasion de se débarrasser du système mafieux qui gangrène le pays en 1991, ce qui s'est passé dans les années 90 a été créé par la junte militaro-civile au pouvoir depuis 1962, junte grace a laquelle le pdg d'air algérie est à son poste aujourd'hui, en réalité ces années là n'en déplaise à beaucoup, ce n'est pas l'algérie qui a été sauvée mais bien la mafia militaro financière qui a détruit et qui continue à détruire le pays qui est devenu depuis une immense forêt ou la seule loi qui existe est celle de la jungle 'la survie au plus fort', tout ceux qui ont contribué à sauver le système et à la venue de Bouteflika doivent aujourd'hui se mordre les doigts.......... sinon air couscous continuera à nous sucer jusqu'à la mort à moins d'un autre miracle qui viendra déraciner le système qui ruine le pays et par la même occasion qui viendra déraciner le PD d'air algérie......

avatar
real politik9085

C’est très simple pour nous usagers - pour que cesse cette arnaque et ce vol qualifié chaque été il faut (1) ouvrir le ciel algérien à des compagnies aériennes y compris les low-costs qui veulent gagner de l’argent et nous faire baisser les prix (2) dégraisser Air-Algérie mais ça ce n’est pas le problème des usagers, c’est le problème des responsables d’Air Algérie. Ça fait 50 ans que ça dure et il est temps de faire une compagnie compétitive et avec moins de retard, un service agréable, un recrutement digne etc. Chaque été on nous sort des plâtrages de fortune mais les billets ne baissent pas et la disponibilité est catastrophique. A titre de comparaison les prix sur le Maroc sont moins chers que sur l’Algérie alors que les distances sont doubles. Même chose sur la Tunisie, la Turquie et l’Egypte. Arrêtez de nous prendre pour des cons, y en a marre. Débrouillez-vous pour devenir compétitif ou alors crevez. A la question ou étions-nous dans les années 90 que le PDG d’Air Algérie nous pose alors que l’Algérie est attaquée par les barbus. La réponse est très simple – si les dirigeants avaient laissé les barbus gérer le pays quand le peuple algérien votait FIS on en serait pas de le gouffre actuel. La preuve la Tunisie et l’Egypte sont gérées par des partis musulmans et tout va bien. Et vous en tant que PDG vous aviez fait quoi pendant ces années – au lieu de rendre Air Algérie compétitive et une compagnie viable. Air Algérie est un mammouth qui est incapable de survivre une journée dans un vrai marché libre. Des tas de dirigeants en profitent pour des billets gratuits et placer leur marmaille dans cette compagnie pour avoir un pied à l’étranger. Voila la vérité ! Mais ça c’est votre problème – ouvrez ce ciel et vous verrez que tout ira bien !

visualisation: 2 / 9