Insécurité à Annaba : lettre ouverte à Daho Ould Kablia et au wali

Le ministre de l'Intérieur.
Le ministre de l'Intérieur.

Un groupe de citoyens d'Annaba, réunis sous la bannière du Mouvement citoyen pour la sécurité, nous a fait parvenir cette lettre ouverte qui dénonce l'insécurité dans cette grande ville de l'est du pays.

Monsieur le ministre de l’Intérieur, Monsieur le wali d’Annaba, nous souhaitons attirer votre attention sur les évènements survenus sur le Cours de la Révolution, durant la nuit du samedi 25 au dimanche 26 août derniers et voulons vous soumettre cette réclamation qui revendique l’obligation de faire respecter notre droit à la sécurité.

Nous sommes un groupe de citoyen(ne) de la ville d’Annaba, apolitique, responsable et préoccupé par la dégradation alarmante de la situation sécuritaire dans notre cité. 

Les évènements survenus sur le Cours de la Révolution, durant la nuitée du samedi 25 au dimanche 26 août derniers, sont inquiétants et graves pour la sureté publique. En effet, des atteintes à la vie, à l’intégrité physique et aux biens de citoyen(ne)s ont été commises en réunion par plusieurs personnes organisées en bande et en utilisant des armes blanches telles que : sabres, gourdins, et bombes lacrymogènes,…. Ces derniers se sont pris à des enfants, des femmes et des familles. Ils ont été brutalisés, violentés et volés. Des véhicules de particuliers saccagés et dégradés. Ce groupe a agi en toute impassibilité et sans être inquiet par nos forces de l’ordre. Cette situation est effrayante ! 

Nous sommes conscients que le contexte économique et social est particulièrement difficile dans notre pays ; que l’insécurité est aussi associée, en partie, aux conditions sociales très pénibles de certains de nos concitoyen(ne)s ; PAR contre, la sécurité pour chaque citoyen reste un droit fondamental garanti et protégé par nos lois et notre constitution. Votre devoir est de le faire respecter. 

La banalisation du vol et des agressions est devenu la règle dans notre ville, c’est pourquoi, nous vous demandons, Messieurs le ministre et le wali d’Annaba, de prendre des mesures urgentes et nécessaires pour rétablir l’ordre et la sécurité à Annaba et pour assurer la protection du citoyen dans la voirie publique de notre ville pour que chaque personne à Annaba puisse circuler, faire ses courses, s’attabler sur une terrasse, se rendre à son travail, en toute quiétude et tranquillité. 

Annaba : Mouvement citoyen pour la sécurité (3905 inscrits sur facebook)

https://www.facebook.com/groups/AMCPS/

http://sauverlacoquette.org/?p=1

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (5) | Réagir ?

avatar
Khadija Ait Oulmi

À oser balader partout en Algérie, on sent le banditisme partout, on finit par croire que tous les citoyens algériens sont des voyous

avatar
Momo Amirouche

Daho ould kablia encore un dénominatif qui sonne le maroqui- Quand est-ce que l'algérie serait dirigée par des vrais Algérien d'origine, il me vient meme des questions bizarres, est-ce que celà existe un VRAI algérien, fils de Harkis, de janissaires turque, d'amerloques, de françois, l'Algérie reste à inventer encore, on vous fait avaler des couleuvres et vous dites "nous avons du nif".... basta

visualisation: 2 / 4