164 540 visas d’entrée en France délivrés aux Algériens en 2011

Malgré les déclarations rassurantes, le processus de demande de visa demande laborieux.
Malgré les déclarations rassurantes, le processus de demande de visa demande laborieux.

Plus de 164.000 visas (tous types confondus) d’entrée en France ont été délivrés à des Algériens en 2011 par les services consulaires français en Algérie.

Le nombre de visas octroyé est en augmentation par rapport à l’année 2010 lors de laquelle plus de 137.000 visas ont été accordés, a indiqué mardi le consul général de France à Alger, Michel Dejaegher.

62 661 demandes refusées

En 2011, sur les 227.201 demandes de visas, 164.540 ont été accordés, soit un taux de délivrance de 74%, alors qu’en 2010, sur les 200.852 demandes, 137.051 ont été octroyés, soit un taux de délivrance de 69%, a précisé M. Dejaegher dans un point de presse tenu au siège de l’ambassade de France.

Il a relevé qu’en 2011, sur le nombre total de visas délivrés, 154.567 sont des visas de court séjour et 56.965 sont des visas de circulation, selon le même responsable. M. Dejaegher a, dans cet ordre d’idées, précisé que 92.461 visas ont été délivrés par le consulat d’Alger, 28.286 par celui d’Annaba (est) et 33.820 à Oran (ouest).

Alger, 2e gros service des visas au monde

Le diplomate français a, à cette occasion, rappelé les dispositions prises ces dernières années pour améliorer l’accueil et faciliter le dépôt des demandes de visas.

"En raison des difficultés d’accueil d’un nombre élevé de demandeurs (longues files d’attente), la collecte des dossiers à Alger, le deuxième plus gros service français des visas au monde (après Moscou), a été externalisée et confiée en octobre 2008 à une société de droit algérien (VisasFrance devenu TLS Contact)", a-t-il ajouté.

Ces dispositions ont ainsi permis de réduire les délais pour obtenir, par exemple, un rendez-vous de dépôt du dossier de visa (10 jours ouvrables en 2012).

Les délais de traitement des dossiers de demande de visas s’étendent, grâce à ce dispositif, de 7 à 9 jours à Alger et Oran, alors que son obtention se limite à un délai de 8 à 10 jours en basse saison et 3 semaines en période de pic d’activité, a-t-il expliqué. Il a rappelé, à cette occasion, les listes simplifiées de justificatifs établies pour certaines catégories de personnes à l’expiration de leurs visas.

Il s’agit des commerçants et chefs d’entreprises, des membres des professions organisées en ordre professionnel (avocats, notaires, pharmaciens, ...) et des journalistes ainsi que toute personne demandant le renouvellement d’un visa obtenu précédemment et dont la validité a été respectée par son titulaire. L’extension à d’autres catégories est en cours, a également fait savoir M. Dejaegher.

Avec APS

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (7) | Réagir ?

avatar
Khalida targui

Dans ce nombre on n'a pas compté ce qui l’achètent ceux qui le brulent les harragas et ceux qui rêvent de l'avoir, tous les Algériens moins ceux qui surveillent à la mangeaille, le pétrole, pour partir les poches bien remplies

avatar
Talafsa Aqvayli

Les ambassades étrangère sont devenus des entreprises de ramassage d'argents.

227 201 demandes de Visas à raison de 7000 DA la demande

Cela nous fait :

1 151 780 000 DA = Un Milliard Cent Cinquante Et Un Million Sept Cent Quatre Vingt Mille Dinars.

avatar
R A M E S S E S II

@Talafsa, avec 7 têtes; vous avez avancé un chiffre officiel, mais Amis Tmurt, j'ai croisé plus d'un qui ont acheté le fameux sésame au prix trés fort jusqu'au 100 millions (1 million de dinars), premiére étape, deuxiéme étape, à la recherche du paradis perdu, arrivé en Europe, pays de l'éxil et la solitude, commence l'autre face de la misére. La plus dure qui rend les hommes fous, la folie des grandeurs de l'autre rive devient la folie des réalités. J'ai croisé un Oranais qui travaillait à l'aéroport d'Es Sénia Oran, il a fini ses jours derriére un camion poubelle, pour s'acheter de quoi manger. et je le jure sur la tête de ma mére, là bas au bled, il était un gars en costume cravate, il arrive à son lieu de travail vers 10 h, comme un directeur, sans rentrer dans les détails, voila la réalité des Algériens en Europe, accepter l'innaceptable sans broncher.

Tout ça à cause de qui?

avatar

mais en Europe au moins il peut être ce qu´il est, non ? (un athée, par exemple)

visualisation: 2 / 5