L'ambassadeur de France en Algérie promet de régler le problème des visas d'ici à décembre

L'ambassadeur de France en Algérie promet de régler le problème des visas d'ici à décembre

L'ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, en visite au club hippique de Blida, a répondu à quelques questions posées par des journalistes présents.

L'épineuse question des visas et les retards accusés des suites de l'affaire TLS a été évoquée par l'ambassadeur de France. Il ainsi souligné le doublement du nombre de visas pour la France. "Aujourd’hui, on délivre plus de 410 000 visas, d’où l’urgence de professionnaliser davantage notre travail pour tout ce qui concerne le volet visa afin d’arriver à offrir aux demandeurs algériens un meilleur service", précise l'ambassadeur, selon El Watan.

Le président français Emmanuel Macron a émis le souhait de faire une visite officielle en Algérie. Il a même laissé entendre sa pleine disponibilité dans un message envoyé au président Bouteflika. Cependant, eu égard à la santé du président algérien aucune date n'est pour l'heure retenue. D'ailleurs, à ce propos, l’ambassadeur a juste glissé : "Une visite d’un chef d’Etat, ça se prépare ! Je ne peux rien vous dire pour le moment."

Concernant les centres culturels français, l'ambassadeur de France a annoncé la volonté de son département d'en créer de nouveaux. Sans toutefois préciser ni les villes ni les délais de ce déploiement.

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
elvez Elbaz

Souvent, lorsque la profession m'impose un voyage en france, je me retrouve parfois à me questionner comment "ces gens là" ont reussi à coloniser l'afrique du nord et commettre un apartheid qui permis au ramassis ibéroitalocorsogitanoalsacç parigo apatrides affublés de "pieds noirs" d être les maîtres de nos aieux défaitistes durant 130 années.., ?

La réponse est dans le terrain propice à la colonisation préparé par l'islamoaraberie post ottoman dans lequel l amazigh autochtone a été disloqué identitairement facilitant ainsi sa colonisation

La néo coloniale franceouroubi, les mêmes causes donnant les mêmes effets, se retrouve à ce jour depuis 1962 encore aux commandes, malgré 7 années de guerre que les imazighenes kabyles et chawis ont mené pour donner sa liberté à l'algérie.

Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre aurait déclaré churchill citant cette phrase de confucius

Mais Marx QUI A VECU à alger et en kabylie du 20 février au 2 mai 1882, rédigea Lettres d'Alger et de la Côte d'Azur où il y décrit l'organisation villageoise kabyle comme un exemple concret du socialisme de ses rêves, avait fait 2 citations presque prémonitoires sur cette terre amazigh l'algerie colonisable à souhait

La 1é La religion est l opium du peuple

La 2é l’histoire se répète toujours deux fois, la première comme une tragédie, la seconde comme une farce.

Et nous sommes depuis 1962 jusqu'au régne de p'tit mario haut talon en plein dans LA FARCE !

Monsieur l'ambassadeur, votre néocoloniale "franceouroubi" aprés la tragédie qui a duré 130années a reussi la FARCE d humilier l'algerie encore et toujours. Quant à vos visas ils contribuent tragiquement à cette farce... !

avatar
Quelqun EncoreQuelqun

Moi qui avais pris la ferme résolution de "rentrer dans le giron"; celui de mes valeureux aïeux Imravdhéne et leur sagesse légendaire. Me voila rappelé au (dés) ordre par dine Rabbi de cette relation quasi inces-tueuse gar fafa dh'noukni.

Et cette histoire de visas sur toutes les bouches, et maintenant, sur les pages du Matin DZ! Moi qui, de temps à autre, me surprends à tenter de péter plus haut que luc parmi les "moi-je" préfectoraux au seul "mérite" d'être d'origine âne-j'ai-rien-ne! Qarghass pourvu que personne parmi ces péteux ne lise le Matin DZ, ayikséne assarwal.

Yaw bél3ârbia, un peu de décence ya dinne arrabb! Que tout le monde veuille se tailler de l'âne-j'ai-ri, je peux tout à fait le comprendre. Mais de là à en faire une sorte de gage de bonnes relations entre l'ex colon et l'actuel colonisé, cela me hérisse jusqu'aux rares poils pubiens d'une espèce en voie de dissémination: celle de la gente masculine au sein de l'administration publique (én'dhagui à Moh Arwal, ne va pas chercher en face de Marseille!).

Si j'ai donc bien compris, la "probable" multiplication du nombre de visas accordés aux âne-j'ai-rien serait LE signe d'un réchauffement des relations ane-j'ai-rôt-françaises ? Ya salam! Aya Lvakhthiw ! Waya ennegriw ! Et puis quoi d'autre? Et pourquoi pas un amour sans borne pendant que vous y êtes? Ou peut-être, la percée des "idées" de Zemmour, Finky, Ménard, Collard, Marine... n'est qu'une illusion. Nous avons peut-être assisté à un débat de l'entre deux tours entre Macron et Mélenchon déguisé en Marine juste pour le fun ?

Yaw mébla Rabbi que JAMAIS au plus grand JAMAIS nous nous sommes autant rejetés, autant haïs iromyéne édh'noukni.

Même dans les années 70 et début des années 80, lorsque Michel Leeb se rendit célèbre grâce, entre autres, à son sketch de l'africain, je n'ai pas gardé souvenir de mon père ou de ma mère rasant les murs dans certains quartiers ou se battant pour nous faire admettre dans telle école plutôt qu'une autre. "Les choses" étaient beaucoup plus sournoises et souterraines.

Thoura awnéqaréne 3inani : nous ne supportons plus votre vue, votre odeur, vos prénoms, vos habitudes... et même... vos ivrognes ! Ca vous va? Ih, même nos ivrognes qui, jadis, faisaient partie du lot de prolos que pouvaient accueillir les bars-PMU ne sont plus les bienvenus! Lorsqu'ils s'y aventurent, les "Français de souche" d'origine portos, séfarade, polonaise... trouvent enfin quelque chose à se mettre sous la dent en matière de "débats intellectuels de prolos new look".

Mieux qu'un simple coup de gueule ; je vous offre mes services de visionnaire avisé : Faites voter une résolution à l'Assemblée Nationale âne-j'ai-rien-ne par laquelle vous demanderez OFICCIELLEMENT l'annexion de l'âne-j'ai-ri par Fafa! Plus besoin de visas ya mhaynék! Plus besoin d'avion médicalisé! Plus besoin de nous justifier à longueur de journée nous autres "Français de souche" d'origine... Zemmour nous lâchera enfin les baskets, et l'administration finira enfin par VOIR nos qualifications, formations, compétences (hhh!!) et.... des préfets "hallal" comme s'il en pleuvait !!!

visualisation: 2 / 3