Une commission du ministère de la Santé pour enquêter sur le paludisme à Tiaret

Une commission du ministère de la Santé pour enquêter sur le paludisme à Tiaret

Alors que les trois patients atteints de paludisme ont été traités et ont rejoint leur domicile après avoir été admis au centre des maladies infectieuses d'El-Kettar (Alger), une commission d'enquête a été dépêchée à Tiaret par le ministère de la Santé, de la population et de réforme hospitalière.

Selon une source des services de la santé publique, l'enquête s'est orientée vers le domicile des personnes atteintes habitant la Glacière, situé dans les hauteurs de la ville de Tiaret, ainsi que des endroits qui abritent les migrants subsahariens, comme un chantier AADL, a-t-on signalé.

Les doutes exprimés par certains, impliquant des migrants depuis le début de leur arrivée dans la région, sont complètement aberrants, puisque la contamination ne s'accomplit que par piqûre de moustique ou par voie transfusionnelle, ce qui est très rare dans ce cas, selon les spécialistes.

Khaled Ouragh

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
ramis

dieu nous protège, , il n'y a pas un coin en algerie ou il n'y a pas des tonnes d'ordures, comment voulez vous qu'il n'y a pas de moustique

avatar
Atala Atlale

Le Ministère de la Santé devrait à mon avis faire un diagnostique sur tous les structures hospitalières du territoire en commençant par celle de Mustapha, il parait que l'état de son service cardiologique est lamentable, pour ne pas dire autre chose. Dire qu'avec l'argent consacré à la construction de la grande Mosquée on aurait pu avoir des centres hospitaliers capables d'éviter à notre nomenklatura de se déplacer à Paris ou les Usa....