Le fils d'Amar Saadani agresse violemment Rachid Nekkaz à Paris (Vidéo)

Le fils à Amar Saadani est entendu par la policier parisienne
Le fils à Amar Saadani est entendu par la policier parisienne

Rachid Nekkaz a été pris à partie d'une manière très violente à Paris par un des fils de l'ancien SG du FLN.

Mal en pris le fils à Saadani. Rachid Nekkaz, le visage plein de sang et l'oeil tuméfié s’est filmé, pour relayer l'agression : "Regardez Algériens le fils de Saïdani, veut me tuer ! il veut me tuer, regardez les voleurs, c'est un assassin", dénonçait Rachid Nekkaz. La vidéo montre bien que le fils d'Amar Saadani tentait de se cacher le visage devant des policiers qui l'interpelaient.

Il semble que Nekkaz organisait un sit in devant le domicile de l'ancien taulier du pouvoir, précisément dans le quartier chic de Neuilly-sur-Seine. L'homme d'affaires et agitateur n'est pas à son premier coup d'éclat. Cependant, cette fois, les choses ont pris une mauvaise tournure.

Comme le montre la deuxième vidéo, Rachid Nekkaz a été évacué à l'hôpital dans un mauvais état. La victime déposera une plainte, selon ses dires.

La rédaction

Les vidéos

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (31) | Réagir ?

avatar
veriteAMER

Cher frère « Moh arwal »,

Quand par la volonté, les hommes produisent des miracles, de beaux miracles, ce soir un miracle historique se produit,

Merci infiniment pour ce long, chaleureux et non moins profonde réponse à mon dernier post,

Le miracle vient de se produite par virtualité interposé !

C’est quoi ce miracle ? une rencontre voire même une fusion sur l' essentiel, à savoir celle de 2 êtres que tout semble éloigner voire opposer car éloignés objectivement par nos générations respectives, nos parcours respectifs (inconnus de l'un et de l'autre) des opinions politiques philosophiques culturelles religieuses de croyances ou de non croyances, de positions sociales, de joies et des peines sur nos chemins respectifs, nos douleurs d'une nature ou d'une autre, de nos rêves, de nos ambitions, de nos utopies, de nos coup de gueules, de nos espoirs, de nos désespoirs, de nos expatriations, de nos conditions de vie à l'étranger etc. Malgré tout cela, la loi du temps de la raison et surtout du sang celui de cette Algérie si généreuse à tous les vents de l' histoire, de nos chaleurs de nos excès de nos volts faces, de nos humeurs, mais surtout de notre VRAIS « nif » si généreux et si Universaliste dans ses projections comme l'avait si bien dit le compagnon de Ali « Ali moutte weggueffe » : cette formule est mienne et grâce à cette formule aussi que j' arrive à faire face à toutes les inimitiés du Temps. La résignation et autres soumissions ne trouveront jamais refuge chez moi. La droiture héritée de mon très cher et défunt père m’accompagne à toute épreuve jusqu’à la dernière goutte de mon sang et le dernier de mes soupirs. L’Honneur a un sens chez moi. C’est la marque de fabrique culturelle et existentielle de l’être algérien digne de ce nom.

Et encore malgré tout, nous sommes là dans nos différences d'appréciation.

Le temps nous permet cette rencontre miraculeuse, celle au final du cœur de 2 cœurs si fragiles et si animés du bien pour ce pays. De notre pays si meurtri mais qui trouve finalement en sa compagnie des hommes comme toi assurément et peut-être aussi moi-même pour lui tendre la main fraternelle pour l’épauler en de si improbables circonstances.

Oui je suis heureux ce soir d'avoir enfin touché ce but : humain avant tout, fraternel et citoyen algérien. Le big challenge est battu.

Je te répons en ce moment ci comme je l’entends avec toutes les fautes de styles.

Mais tant pis pour les perfections linguistiques qui laissent un grand boulevard à l’expression authentique d'un cœur non moins authentique.

signé : un homme plein d'espoir pour son pays natal, tlemcenien de cité qui communie avec ce frère aussi d'humanité et de sang d'Algérie à savoir un kabyle pur souche tel que j'en ai connu de beaucoup dans le passé récent et ancien.

Je t'en parlerai à l'avenir de beaucoup de témoignages personnels en Algérie.

Merci infiniment au site le matin fait d'hommes généreux et surtout intelligents.

De l'intelligence et de la générosité dont l’Algérie a cruellement besoin pour sa résurrection future. J’y crois dur comme fer.

Merci encore une fois à toi cher frère de combat aussi pour la justice et la dignité en Algérie et pour tous les algériens.

A deux nous venons de sceller l’unité algérienne pour l’éternité, en vrai.

Je suis heureux et des larmes de joies coulent sur mes joues, j’en ai rêvé autrefois…

Pour la circonstance je t’offre cette délicieuse chanson qui fait l’éloge aux mamans, à nos chères mamans, la mienne m’a quitté il y’ plus de 10 ans que Dieu ait son âme.

https://www. youtube. com/watch?v=ZL8_upKMi9c&list=RDZL8_upKMi9c

avatar
moh arwal

J' ai écouté l'éloge aux mamans super delicieuses paroles . Ma mère aussi est partie elle a rejoint mon papa qui lui, m' a laissé alors quej j'étais encore gamin, mais fort heureusement il a eu le peu temps nécessaire pour planter en moi, dans mon coeur avant son dèpart un bout decette denrée si rare que nos grands mères definissent comme

" akka isawalene " (le grain magique.) cette enorme reserve de dignité et d'amour pure et dure. des imazighene qui ont pour devise. " aneraz wala aneknou "..

Pour ces raisons cher frère je te dis que nos parents ne sont pas morts ils nous parlent ils nous guident ils sont en nous comme nous sommes en eux. soutou3oum younadi na

Disons leur et disons nous

. ar toufath a yahvive !!!

avatar
veriteAMER

Le 05 juillet 62, l' Algérie et la France ont signé leur divorce,

visiblement (en réalité) c'est la France qui a obtenu la garde des enfants.

avatar
moh arwal

detaille un peu plus ton commentaire svp on veut comprendre

avatar
veriteAMER

Cher ami « moh arwal » : j’ai des tonnes de choses à apprendre de toi (en vrai),

Vu tes expériences diverses et variées, ton âge (au sens noble du terme), tes témoignages et bien d'autres richesses qui te sont inhérentes, car tu es aussi un témoin (ici même) d’une histoire mouvementée, d'une rare existence, sont autant d'atouts qui te permettent de comprendre cette banalité somme toute,

J’ai toujours autant de plaisir à te lire, car dans tes sorties ici même, je sens un homme d’une sincérité déconcertante, et c’est pour cela aussi que je t’apprécie en dépit de nos divergences sur le fond, mais là n’est pas le problème autant que l’homme sincère et limpide que vous êtes.

Le souci entre algériens n’est pas tant d’ordre idéologique ou autres mais cette IMPOSSIBILITÉ aux algériens (dont nous sommes toi et moi) de s’exprimer sereinement et librement SANS tabou et en live chez nous EN Algérie sur notre terre commune qui nous a vu naître tous, sans nationalisme ni patriotisme par ailleurs …aux populations d’apprécier ou de déprécier les valeurs relatives ou absolues auxquelles sont attachées les uns et les autres. Par média interposés.

Le souci algérien est là !!!!!!!!!!

Le reste c’est du bavardage inutile par définition …

Respectueusement à toi

Amicalement et fraternellement,

avatar
moh arwal

cher ami verite Amer,

je te reçois 5 sur 5.

Nos petites divergences antérieures ne sont rien a coté des objectifs communs que nous poursuivons auquels toi, moi, et tous ceux de nos frères d'outremer et ceux du pays en kabylie spécialement qui ont été touchés dans leur chaire par ce pouvoir assassin pour construire un avenir meilleur a mos enfants.

Ton message est lumineux, il ouvre une page nouvelle sur le forum DZ celle de l'union des forces saines de notre patrie.

Ton écrit rappelle a nous tous que nous avons besoin de nous comprendre pour faire front à ces monstres qui ont fait de nous des appatrides alors que nous sommes les habitants autochtones de l'Algerie pendant qu'eux sont des envahisseurs semblables , des rats des champs qui ont chassé ceux des villes.

je ne fermerais pas mon ce commentaire sans te dire merçi, tahnemirth, choukran pour les éloges dont tu m'as couvert, même si je n'en meritais pas autant. Chacune de tes paroles a mis a feu dans mon coeur, des flashs, des rayons de lumière et d'espoir pour toi pour moi et pour le peuple algerien Tu comfirmes ainsi l'adage que, quand on veut, on peut. Lorsque le but poursuivi est pure, la verité triomphe l amour pure et désinteressé que nous portons à notre pays est invincible. La verité triomphera et nous vaincrons. may vgha yilou (si Dieu veut).

je venais a peine de finir de lire sur TSA de ce jour l 'appel au peuple de trois Algöriens (Ali yahia, Benyelles et Taleb Ahmed) je change de commentaire et je tombe sur le tien comme par coincidence il confirme le fond du message contenu dans cet appel. a savoir la reconciliation du peuple avec lui même pour chasser les intrus en faisant un seul front uni.

Je te conseille vivement de le lire. ilest en ligne sur tsa de ce jour.

Qui aurait pensé que ces trois militants de sensibilités et regions differentes auraient fini par mettre un terme a la debandade populaire d 'opposants intéresses plus à leur bien etre personnel qu'à celui du peuple, par un appel a l'union pour faire face a l'ogre d' oujda qui nous tyranise depuis plus d'un demi siecle.

je cloture ce commentaire mais je garde le contact avec toi par media interposé comme tu as si bien dis . Un contact fructueux qui

renforcera nos convictions et developpera notre force de verité , consolider notre integrité et par la même celle de nos freres lecteurs et commentateurs de ce forum et par voix de consequence la cohesion nationale de notre pays.

Bonsoir mon frère VeritéAmer, et vive la verité !!

Ar thoufath (ä bientôt)

avatar
veriteAMER

Cher frère « Moh arwal » :

Quand par la volonté, les hommes produisent des miracles, de beaux miracles, ce soir un miracle historique se produit,

Merci infiniment pour ce long, chaleureux et non moins profonde réponse à mon dernier post,

Le miracle vient de se produite par virtualité interposé !

C’est quoi ce miracle ? une rencontre voire même une fusion sur l' essentiel, à savoir celle de 2 êtres que tout semble éloigner voire opposer car éloignés objectivement par nos générations respectives, nos parcours respectifs (inconnus de l'un et de l'autre) des opinions politiques philosophiques culturelles religieuses de croyances ou de non croyances, de positions sociales, de joies et des peines sur nos chemins respectifs, nos douleurs d'une nature ou d'une autre, de nos rêves, de nos ambitions, de nos utopies, de nos coup de gueules, de nos espoirs, de nos désespoirs, de nos expatriations, de nos conditions de vie à l'étranger etc. Malgré tout cela, la loi du temps de la raison et surtout du sang celui de cette Algérie si généreuse à tous les vents de l' histoire, de nos chaleurs de nos excès de nos volts faces, de nos humeurs, mais surtout de notre VRAIS « nif » si généreux et si Universaliste dans ses projections comme l'avait si bien dit le compagnon de Ali « Ali moutte weggueffe » : cette formule est mienne et grâce à cette formule aussi que j' arrive à faire face à toutes les inimitiés du Temps. La résignation et autres soumissions ne trouveront jamais refuge chez moi. La droiture héritée de mon très cher et défunt père m’accompagne à toute épreuve jusqu’à la dernière goutte de mon sang et le dernier de mes soupirs. L’Honneur a un sens chez moi. C’est la marque de fabrique culturelle et existentielle de l’être algérien digne de ce nom.

Et encore malgré tout, nous sommes là dans nos différences d'appréciation.

Le temps nous permet cette rencontre miraculeuse, celle au final du cœur de 2 cœurs si fragiles et si animés du bien pour ce pays. De notre pays si meurtri mais qui trouve finalement en sa compagnie des hommes comme toi assurément et peut-être aussi moi-même pour lui tendre la main fraternelle pour l’épauler en de ci improbables circonstances.

Oui je suis heureux ce soir d'avoir enfin touché ce but : humain avant tout, fraternel et citoyen algérien. Le big challenge est battu.

Je te répons en ce moment ci comme je l’entends avec toutes les fautes de styles.

Mais tant pis pour les perfections linguistiques qui laissent un grand boulevard à l’expression authentique d'un cœur non moins authentique.

signé : un homme plein d'espoir pour son pays natal, tlemcenien de cité qui communie avec ce frère aussi d'humanité et de sang d'Algérie à savoir un kabyle pur souche tel que j'en ai connu de beaucoup dans le passé récent et ancien...

Je t'en parlerai à l'avenir de beaucoup de témoignages personnels en Algérie.

Merci infiniment au site le matin fait d'hommes généreux et surtout intelligents.

De l'intelligence et de la générosité dont l’Algérie a cruellement besoin pour sa résurrection future. J’y crois dur comme fer.

Merci encore une fois à toi cher frère de combat aussi pour la justice et la dignité en Algérie et pour tous les algériens.

A deux nous venons de scellé l’unité algérienne pour l’éternité, en vrai.

Je suis heureux et des larmes de joies coulent sur mes joues, j’en ai rêvé autrefois…

Pour la circonstance je t’offre cette délicieuse chanson qui fait l’éloge aux mamans, à nos chères mamans, la mienne m’a quitté il y’ plus de 10 ans que Dieu ait son âme.

https://www. youtube. com/watch?v=ZL8_upKMi9c&list=RDZL8_upKMi9c

visualisation: 2 / 24