Au moins 20 morts et 100 blessés dans une fusillade à Las Vegas

Les tirs fusaient de partout lors d'un concert de country à Las Vegas, selon des témoins.
Les tirs fusaient de partout lors d'un concert de country à Las Vegas, selon des témoins.

Au moins 20 personnes ont été tuées et plus de 100 blessées lors d'une fusillade qui a éclaté dimanche soir à Las Vegas, dans l'ouest des Etats-Unis, lors d'un festival de musique country, a déclaré le sherif de la ville Joe Lombardo.

L'auteur des coups de feu, qui a été abattu par la police, était un résident de la ville. Sa compagne est actuellement recherchée, a-t-il précisé lors d'une rapide conférence de presse.

"Nous confirmons qu'un suspect a été neutralisé", a dit la police de Las Vegas sur son compte Twitter. "Nous ne pensons pas qu'il y ait d'autres tireurs", a-t-elle précisé par la suite également sur Twitter.

Les circonstances de cette fusillade restent floues et les mobiles du tireur sont inconnus. La police n'a pour l'instant fourni aucun bilan, mais les médias américains citant les hôpitaux indiquaient que le décès de deux personnes a été confirmé, tandis que plus d'une vingtaine d'autres ont été blessées.

Selon les premiers témoignages et de premières indications, des coups de feu ont été tirés contre plusieurs personnes, dont un officier de police lors d'un concert du festival.

L'hôpital de Las Vegas a accueilli "plusieurs" personnes avec des blessures par balles, a déclaré au journal Las Vegas Sun la porte-parole de l'University Medical Center, Danita Cohen.

Des images provenant du Mandalay Bay montraient une foule participant à un concert interrompu par des bruits ressemblant à des rafales d'arme automatique. Sur des photos prises au moment du concert, on pouvait voir des personnes blessées, allongées sur le sol devant la scène où se produisait un chanteur, parfois réconfortées par un proche.

La fusillade a provoqué un vaste mouvement de foule et des scènes d'affolement dans la ville du Nevada, connue pour ses casinos et ses hôtels de luxe.

AFP

Plus d'articles de : International

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Massinissa Umerri

Est-ce 2 (deux) ou vingt (20) qui sont morts... ?

Le bilan est de 58 morts et 515 blesse's.

Quand aux critiques sur la protection du droit de s'armer, de porter des armes et de constituer des milices arme'es, la Kabylie ne serait pas pietine'e telle qu'elle l'est, si telle loi n'avait pas ete' confisque'e, par une mafia arme'e jusqu'au dent et qui n'excele que dans la terreur des populations qu'elle domine - par les armes justement.