Batna, championne de la pomme de terre selon le ministre de tutelle

Le ministre de l'Agriculture pendant sa visite de la laiterie Giplait.
Le ministre de l'Agriculture pendant sa visite de la laiterie Giplait.

Batna est la première wilaya en production de pommes a déclaré, samedi, le ministre de l'Agriculture, du développement rural et la pêche lors de sa visite entamée dans la wilaya.

Le ministre Bouazghi Abdelkader a rappelé que la production agricole notamment en pommes a atteint 5 millions de tonnes. Le secteur agricole, notamment dans l'exploitation de pommiers a connu un développement croissant au profit des investissements publics dans la région de Batna, a-t-on appris. Le ministre en compagnie du wali Siouda Abdelkhalek, a visité une exploitation agricole rurale située à Meriel relevant de la commune de Ayoun El-Assafer renommée non seulement pour sa grande production mais aussi sa qualité, apprend-on

Le ministre a inspecté également l'usine de production de lait Giplait. Cette dernière a réalisé l'extension de la nouvelle chaîne de conditionnement de lait, notamment en lait conservé en boîte. Selon son PDG, Lamraoui Ahmed, l'unité Giplait dispose de 170 agents et produit jusqu'à cent millions de litres par an, soit 250 mille litres par jour. L'usine de Batna couvre au moins six wilayas (Batna, Biskra, Tébessa, Sétif, Ouargla, Khenchela et Oued Souf ). L'extension de la nouvelle chaîne permet la production de 6500 litres par heure, soit une quantité de 50.000 litres par jour impliquant le lait et L'ben, fabriqué à base de lait de vache en sachet et en carton, en plus des autres dérivés, tels que les fromages fondus, en barquette, en portion, en barre, s'ajoutent la crème fraîche, le beurre, Cherbet et autres, a-t-on appris du PDG Lamraoui A.

Par ailleurs, le ministre de l’Agriculture a incité les agriculteurs à assurer leurs récoltes afin d’éviter les pertes en cas de cataclysme naturel ou pis encore en cas d’intempéries et sécheresse. Quant à la question préoccupante souvent posée par les agriculteurs à travers les régions de la wilaya sur les besoins en eau pour l'agriculture, le directeur du secteur de l'hydraulique est intervenu en évoquant une nouvelle politique active de mobilisation des ressources en eau. De nouveaux instruments de gestion ont été mis en préparés et vont être incessamment instaurés, apprend-on sans trop de détails.

De Batna, Abdelmadjid Benyahia

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
ramis

c'est pourquoi elle est à 80 et 90

DA

avatar
oziris dzeus

le dernier paragraphe est inquiétant,

une sorte d'accusation contre dieu,

pour garder leurs postes ils sont capables de n'importe quoi,

visualisation: 2 / 3