L'agression d'un citoyen par un gendarme soulève l'ire des citoyens d'Aïn Meriem

La RN 40 bloquée par les protestataires.
La RN 40 bloquée par les protestataires.

Plusieurs dizaines de citoyens de la commune d'Aïn Meriem, 40 km à l'est du chef-lieu de wilaya de Tiaret, ont procédé, mercredi, à la fermeture de la RN 40, a-t-on appris de source locale.

Selon une source bien informée, ce mouvement de contestation a éclaté suite à l'agression d'un citoyen dans un barrage entre le village de Aïn Meriem et Si El-Haouès par l'un des éléments de la gendarmerie relevant de l'escadron motorisé de la wilaya de Tiaret, lui causant des blessures ayant nécessité son transfert vers l'hôpital Youcef Damardji.

Plus tard, des citoyens (près 100 selon des estimations) ont commencé à affluer pour se rassembler sur la RN 40, réclamant des sanctions contre ce gendarme indélicat.

Cette situation s'est poursuivie durant plusieurs heures, ce qui a généré un embouteillage monstre au niveau de la RN 40, sans réaction de la part des gendarmes. Une tentative d'apaisement, a été mené par le wali de Tiaret, appelant à faire prévaloir la voie du dialogue, pendant tout ce temps-là, aucun élu et encore moins ceux qu’on appelle pompeusement "les notables" n’a osé montrer le bout du nez auprès de la population en colère.

Selon les citoyens de la commune d'Aïn Meriem, la colère s'étant emparée de la population locale a été nourrie par une information selon laquelle l'individu agressé, qui est originaire de Aïn Meriem, aurait été maltraité et tabassé suite à une vive altercation, dans un barrage officiel, entraînant des heurts sporadiques dans ce village paisible.

Pour rappel, un acte similaire a été enregistré en juillet dernier dans un barrage de la gendarmerie nationale entre Tiaret et Frenda, contre un confrère du quotidien francophone "Reflexion".

Rappelons-nous, en Kabylie en 2001, le meurtre du jeune Guermah Massinissa dans la brigade de gendarmerie d'At Douala ainsi que de deux autres dans la wilaya de Bejaia a plongé la région dans trois ans de protestations réprimées dans le sang. 127 jeunes Kabyles ont été tués par des gendarmes et des centaines d'autres ont été blessés. Des crimes dénoncés mais restés impunis.

K. O.

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
deradji nair

Comme dit l'adage si le premier vient en pleurs il faut bien entendre le second. Car des policiers et gendarmes ont été agressés au sein meme de leur unité alors qu'en dire sur le terrain et des centaines de plaintes ont été portées contre des agresseurs civils mais tout ceci est bien la faute de l'Etat qui a fait des agent de la sécurité des moutons à recevoir des coups et de fermer la gueules. J'ai assister à des policiers qui fuyaient devant un individus qui les menacé avec une barre de fer et des pierres sant jamais été arretés et avait commis plusieurs agressoins sur des policiers. A tizi Ouzou un Gendarme qui a été kidnapé a été brulé vif par des manifestants en 2001 dans des pneus pieds et mains liés alors qu'on avait retiré les armes aux militaires bien avant. A cet instant il ne manque au Gendarme et au Policier qu'à embrassé le voleur ouy le criminel pour qu'il recionnaisse son forfait alors qu'en Amérique le Policier tire soin arme à la maindre escarmouche et lors de toute arrestation et l'emploi lors de toute agression sans jamais étre poursuivi. C'est bien l'etat qui voulant acheter le calme en fait de ses gendarmes et policiers des personnes payés pour tendre la joue à tout venant sinon il ne doit attendre que la révocation pure et simple. Allah yarahmak y a Boumédienne toi quiavait toujours la main tendue mais la tete bien haute mais aujourd'hui nos tetes sont tombantes à presque toucher nos semelles.

avatar
Kamel Birchouche

Quelque soit la situation, les arabes ne feront rien. Ils subiront les châtiments, la peine du Talion les plus méritants, que chacun prenne ses responsabilités. la Kabylie avait pris les siennes sans consulter qui que ce soit.

avatar
deradji nair

C'est bien les kabyles qui ne feront rien et j'en suis plus que convaincu car les complexé et qui se voient en sous hommes n'ont pas le droit de vivre surtout lorsqu'ils nous rédigent de l'extérieur.

avatar
moh arwal

PAS COMME TOI QUI VIT A L'INTERIEUR DE LA MANGEOIRE !!¨