Le wali de Tiaret insulte un directeur devant la ministre de l'Environnement (vidéo)

Bentouati Abdeslam
Bentouati Abdeslam

Il n’en est pas à son premier dérapage verbal, le wali de Tiaret. Bentouati Abdeslam fait de plus en plus parler de lui notamment sur la toile où une vidéo a été postée par la chaîne El-Adjwaa, le montrant perdre son sang-froid lors d'une visite.

Depuis hier, les internautes s’indignent sur les réseaux sociaux du comportement du wali qu’ils jugent "indécent" contre le Directeur du centre d’enfouissement technique de la route de Sougueur.

Les faits remontent au 13 septembre dernier, lors d’une visite de travail et d’inspection de la ministre de l'Environnement et des énergies renouvelable, Mme Fatima Zohra Zerouati dans la wilaya de Tiaret.

Apparemment agacé, le wali et sur un ton élevé sous les yeux de la Ministre, et dans un élan de nervosité le wali, lâche hautain "qu'il n'accepte pas les analphabètes et les incompétents". Puis toujours sur le même ton menaçant, le wali ajoute : "Dans les prochaines élections il n'y aura de place que pour ceux qui méritent !". Une vieille promesse dont usent les autorités à chaque veille d'élection. Mais le problème est ailleurs. Beaucoup s'interroge sur le lien qui pourrait y avoir entre les élections locales et le limogeage de ce directeur du CET.

N’étant pas d’accord avec les propos du wali, le Directeur du centre d’enfouissement technique (CET), en colère rétorque : "C'est un abus de pouvoir, qu'est-ce que je peux faire contre les pouvoirs du wali ?". Puis d'ajouter : "Tout est en ordre et la récupération se fait dans les normes, je ne mérite pas ce sort et c'est un abus de pouvoir", s'indigne-t-il.

Le clash ne s'arrête pas là, la chaine El-Adjwaa Tv, rapporte aussi, que le wali de Tiaret a fait attendre la ministre plus d'une demi-heure pour pouvoir animer un point de presse pour clore sa visite, une visite qui fait jaser plus d'un.

Bentouati Abdesalam a également provoqué un tollé lors d’une autre récente sortie. Sur le lieu de campement des manifestants lors de la dernière attribution des logements sociaux devant la daira de Tiaret, il a ouvertement menacé des manifestants pacifiques de recourir à la répression si les lieux ne seront pas évacués, rapporte le journal électronique "Aldjazairia Lil Akhbar".

Pour rappel, le wali de la Tiaret, Bentouati Abdesalam, occupe ce poste depuis août 2015. C'est son premier poste comme wali mais déjà, il devient un sacré récidiviste.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (5) | Réagir ?

avatar
Kamel Birchouche

C'est Mr Boutef qui a commencé ce genre de cirque de mauvais gout... combien de directeurs n'ont pas été ridiculisé devant les caméras de l' ENTV? C'est le Wali qui devrait être démi de ses fonctions dans u pays juste. Il a fallu une visite de cette ministre à la crème glacée pour que Mr Le wali découvre des insuffisances sur le terrain, c'est triste.

avatar
Mourad BENKALFATE

Comportement indigne d'un représentant de l' Etat. Ce n'est pas de cette manière que l'on s'adresse publiquement à un haut cadre. Aurait il apprécié d'être humilié de la sorte par son ministre de l'intérieur ? Une mise au point dans son bureau en présence de la ministre aurait suffi amplement. De plus, la ministre aurait du réagir à l' attitude du wali en le remettant courtoisement à sa place en lui rappelant que le directeur est placé sous son autorité et que elle seule est en droit de le démettre de ses fonctions sur présentation d'un rapport.

visualisation: 2 / 5