Conseil des ministres : 30 secondes de Bouteflika, puis, plus rien !

Le gouvernement Bouteflika-Ouyahia
Le gouvernement Bouteflika-Ouyahia

Etrange et énième mise en scène d'un conseil des ministres, le deuxième de l'année.(Voir les images plus bas)

Le président Bouteflika a été montré présidant le conseil des ministres, le premier du gouvernement Ouyahia. Plan de coupe, zooms arrière, plan fixe sur des ministres à la mine gênée... même les lustres ont eu droit à des images pour combler le modique reportage qui illustre ce conseil des ministres attendu. Les photographes et caméramen sont tenus très loin de leur objectif, un périmètre infranchissable est même établi par le protocole de la présidence. C'est dire...

Il y a une évidence : si son nom est cité à tout va, Bouteflika est absent, les images se font très rares, sa parole inexistente... aussi ceux qui ont intéret à ce qu'il reste à a tête de l'Etat organise ses apparitions comme étant un événement capital. Mais en vrai, à chaque fois, les images ne font que conforter ceux qui doutent de ses capacités à gérer les affaires d'un pays particulièrement en crise. Mercredi, les Algériens ont eu droit à moins de 30 secondes de plans d'un président aphone, faisant mine de tourner les pages. La séquence est ampoulée, elle montre un homme auu regard vide. L'ambiance est lourde, seuls les flashs des appareils photo viennent donner vie à une rencontre des plus pesantes.

Ould Abbès et les tenants du cinquième mandat s'en iront cetainement après ces images tenter de convaincre la rue des capacités du président à diriger encore l'Algérie.

Sofiane Ayache

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (8) | Réagir ?

avatar
nordine ILLOUL

Il aavait l'habitude de mettre ses lunettes pour ouvrir et lire les dossiers. Là il est hors champs de vision de lecture

avatar
moh arwal

sans doute parcequ ils ons tous des amis de Oulda abes le pseudo medecin qui les fait taire pour parler lui même a leur place. Pourquoi n ele contredisent ils pas ? la crorruption est partout meme dans les intitutions medicales

visualisation: 2 / 7