Panique sur Tiaret après l'attentat-kamikaze

Une foule nombreuse est venue assister l'enterrement des deux valeureux policiers.
Une foule nombreuse est venue assister l'enterrement des deux valeureux policiers.

Tiaret a connu aujourd'hui jeudi des moments de grosse panique sans précédent après l'attentat-kamikaze qui a ciblé la sûreté de wilaya comme nous l'avons raconté dans notre précédent article.

Juste après l'attentat, des camions de pompiers et de véhicules de secours étaient déployés et des sirènes hurlantes sur le lieu de l'attaque terroriste.

Très vite après l'attaque terroriste, de multiples rumeurs courent les rues de la ville. Selon certaines indiscrétions, un autre acolyte a été abattu lors de la déflagration et un autre individu arrêté dans la foule présente dans les alentours de lieu de l'attaque. On ignore pour l'heure les causes de son arrestation.

Selon une source bien informée, l'auteur de cette attentat a été rapidement identifié, il s'agit d'un terroriste recherché par les services de sécurité, originaire du quartier Lala Abdia situé dans les hauteurs de la ville de Tiaret.

Des dizaines de citoyens approchés par le Matindz ont salué l'acte de bravoure de ce policier qui a évité à ses collègues un horrible attentat.

"Nous rendons hommage aux deux policiers morts dans l'accomplissements de leurs devoir et notre pensée est émue pour leurs familles", nous a déclaré un citoyen présent aux alentours de la sûreté de wilaya.

Dans le même sillage, la place Carnot, là où se situe le siège de la police judiciaire en plein centre ville de Tiaret, est bouclée. La sûreté de wilaya également ainsi que la plupart des sûretés urbaines à travers la ville ont été bouclées et des patrouilles de police bien plus visibles dans les quartiers de la ville afin de prévenir d'autre attaques.

K. O.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
samir mderci

Panique, héros, tango vite identifié et trop de subjectivité "affective" dans cette série Tiaret et terrorisme.... ? Franchement ce "tralalas médiatique" inutile ne pose pas la question essentielle: sur le"résiduaire" terroriste officielle et la réalité crue et cachée, pire quelle efficacité préventive et défensive des corps de sécurité existe?

Tiaret un choix précis ou aléatoire du terrorisme première question à nos faux experts, ensuite, la prochaine cible c'est ou et oui nos renseignements, tous nos services sont ils encore capables d'anticiper dans ce "Post DRS"?

Le terrorisme et cellules dormantes ok et après qu'est ce que cela va t il changer messieurs les décideurs sécuritaires et vos faux experts fonctionnarisés, improvisés et recrutés de manière népotique.... Oui sont ils à la hauteu nos services sécuritaires, et puis, le terroriste identifié eureka quelle trouvaille compensatrice, sur un cadavre déchiqueté avec les autres victimes et hop l'ADN ou une ressemblance physique et d'effets vestimentaires et on y est...

Serait ce une évolution des formes terroristes à attendre au futur en algérie, ou alors une ceinture explosive sans logistique et réseaux inconnus, la question à nos décideurs sécuritaires quand aux politiques ils se contentent de leurs qUartiers résidentiels sécurisés et se préoccupent plus de leurs comptes en banque que de la sécurité de leur système politique, encore moins du pays.

Ce n'est pas le terrorisme qui est fort mais les gouvernants trop faibles n'en déplaise à Gaid Salah dont le décret de sa mise à la retraite a été signé avec un motus total en haut lieu, ils ont peur de la réaction de notre gros "Sergent Garcia", réalité ce qu'on dit et oui il fallait rétablir les équilibres en rejoignant Mediene, autrement la glissade périlleuse est bien là.

Pauvre Tiaret et pauvres agents de police victimes de leur décideurs d'abord ensuite des criminels terroristes qu'a secrété notre peuple et notre société, là aussi l'évidence est made in Algérie,

Et puis n'oublier pas ces "alimentateurs" du terrorisme, la misère la fausse religiosité et les bataillons de maires, walis chef de dairas aux comportements de véritables roitelets, chacun dans sa république et fait ce qu'il veut n'est ce pas ya si Bedoui valeureux ministre de notre intérieur avec des dairas à l'ouest du pays de véritables cauchemars de Tiaret à Nedroma.

Des cités anciennes et historiques livrées à des walis et des chefs de daira nuls et incompétents, comme le reste du pays.

Des brigades de gendarmerie impopulaires et des policiers que détestent beaucoup de citoyens de ce pays, alors quoi enlevez vos lunettes fumées monsieur le patron de l'intérieur, vos choix des responsables népotiques et les décrets trop nombreux de nominations de walis et chefs de dairas relève de la schizophrénie gouvernementale, alors çà va péter partout, Salam Allikoum Messieurs les imposteurs importés comme des conteneurs;

Ça sent mauvais ce qui va venir