"Comédies terrestres" de Belka : la planète bleue vue du ciel

"Comédies terrestres" de Belka : la planète bleue vue du ciel

C'est un roman original qui fait voyager son lecteur.

Comédies terrestres de Belka est un texte attachant. Douze chapitres, comme les douze mois de l'année constituent cette fiction qui dit la réalité du monde d'aujourd'hui. Chaque chapitre est formé de sous-chapitres portant des titres bien choisis. Loin de la terre, un cosmonaute européen fait partie des membres de la station spatiale internationale. "Lucius, au cours de ses pauses, s'amuse à malicieusement observer les océans et les quatre (ou cinq ou sept) continents, les zones en guerre, le nuage de la pollution formé, par-ci et par-là, au-dessus des grandes métropoles".

A Paris, c'est presque le printemps ; la grande ville est le théâtre de tant de pérégrinations, les uns s'aiment ou tentent de s'aimer, les autres se détestent. Belka met en scène beaucoup de personnages qui vivent leurs vies comme ils peuvent, ils s'accrochent à leur destin, ils tentent de l'apprivoiser. Mais ce destin est fuyant, il semble ignorer les préoccupations insistantes des femmes et des hommes. Ainsi Maxence se pose des questions. "Alors le film de ses vingt dernières années, des moments désagréables, ses chagrins, ses objectifs manqués, ses créations littéraires moquées par les cercles fermés, coincés, biaisés, du microcosme culturel parisien, algérois, berlinois, new-yorkais, genevois, londonien, tout ce qui, ces années-là, l'avait offensé, parfois poussé au geste ultime (…), tout ce sombre passé lui est revenu (…)".

Mais Alexa est là, elle apporte du soleil dans sa vie, et puis son recueil de poésie est accepté par les éditions Beaubourg Abrid Editeur. "Là-haut, Lucius a changé ses habitudes. Il consacre ses pauses aux mythologies grecques. Il vient de prendre une décision : enfin, il lira la fameuse mythique "Odyssée" du début à la fin. Jusque-là, il l'avait lue en extraits-en diagonale, si l'on veut".

Les personnages de Belka poursuivent également des mythes mais ils finissent par se réveiller et s'assumer. "Dans vingt-huit jours, Lucius sera de retour à Paris. Alexa trépigne d'impatience de le rencontrer. Elle songe à rédiger, en binôme, avec Maxence, un scénario de science -fiction". Entre-temps, c'est Alexa et Maxence qui décident de voyager un peu : direction, l'Ethiopie avec, au préalable, trois escales : Vgayet en Kabylie, l'oasis de Siwa en Egypte et Tel-Aviv en Israël. "Là-haut, Lucius a tout compris : les domestiqués singes courent derrière un seul objectif, le moteur turbo de leur vie : amasser des sous pour monter sur l'échelle des organigrammes honorifiques de l'ascenseur social". Souvent inspiré, Belka est, déjà, avec Comédies terrestres, à son onzième roman ; ingénieur et linguiste, il vit à Paris où il continue, avec bonheur, sa passion des mots : bonne continuation l'artiste !

Youcef Zirem
Comédies terrestres de Belka, Bookedition, 2017

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (0) | Réagir ?