"Ouyahia n'est pas honnête", persiflait Amar Saadani (Vidéo)

"Ouyahia n'est pas honnête", persiflait Amar Saadani (Vidéo)

L'ancien secrétaire général du FLN et porte-voix du clan Bouteflika jusqu'à il y a quelques mois ne porte pas dans son coeur le nouveau Premier ministre. Il l'avait dit haut et fort du temps de sa superbe.

Le retour au Premier ministère d’Ahmed Ouyahia sonne comme un camouflet au FLN. On se souvient des déclarations incendiaires d’Amar Saadani. Fin mars 2016, le SG du FLN chargeait gravement Ahmed Ouyahia, indiquant qu’il "n'est pas honnête avec le Président et son objectif est d'être candidat aux présidentielles de 2019".

Amar Saadani a la dent dur contre Ouyahia, ajoutant : "Il vit toujours dans les années 90 et on n'a pas confiance en lui". Puis dans la perspective de 2019, l’inénarrable Saadani avait soutenu ceci : "Nous, on ne soutiendra pas Ouyahia". Voilà qui était clair pour l'époque.

Cependant depuis, Amar Saadani a disparu des radars après avoir servi de porte-flingue au clan au pouvoir.

Le FLN, toujours heureux majoritaire à l'APN n'a pas son premier ministre. Quant à Ahmed Ouyahia, il revient par la grande porte et s’adjuge le premier ministère même si le RND qu'il préside n'a qu'une centaine de députés. Qu'en pense Ould Abbès, le patron du FLN ?

La rédaction

Plus d'articles de : Débats

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
Algerie Algerienne

si ! les boutef ont besoin de conseillers... pas des locaux mais externes... dans d autres pays on les appelle mossad. ceux qui croient que les boutefs se suffisent se trompent ! tous ca on enterre nos chouhadas encore et encore ! nous avons abandonne notre pays a des etrangers/voleurs/anti islam etc... quelle fierté !

avatar
oziris dzeus

personne ne sait rien,

les boutef n'ont amis ni ennemis,

pour eux les autres ne sont que des marionnettes,

le soir quand ils vont se coucher tard, les boutef rigolent un bon coup,

cette fois ils rigolent des français edouard et emmanuel,

en fait ils rigolent de tout le monde,

et ils ont raison,

ils tournent tout le monde en bourriques,

c'est pour ça qu'il faut les admirer,

et reconnaitre qu'ils sont vraiment très intelligents et très malins,

après bouteflika ça sera bouteflika,

on comprend pourquoi que les boutef n'ont pas besoin de conseillers-ni locaux ni importés-,

et qu'ils sont les conseillers d'eux mêmes,

encerclés de toutes parts ils prennent tout le monde en otages,

fakhamatouhou et saadatouhou sont uniques,

et peut être y a un 3éme, un certain hannachi,

et ils ont un point commun le foot

les boutef et hannachi jouent au ballon,

mais leur ballon à eux ce sont les autres,

conclusion hannachi ne partira pas,

un pays peut fonctionner normalement avec 4 patrons,

le patron de la politique,

le patron des affaires,

le patron du travail,

et le patron du foot,

le

bravo,

visualisation: 2 / 3