Incendies de forêts : 9 morts et 26 individus arrêtés par la gendarmerie

Incendies de forêts : 9 morts et 26 individus arrêtés par la gendarmerie

Outre les quelque 15 000 ha de forêts et vergers partis en fumée depuis le début de l'été, la gendarmerie dresse un bilan macabre des incendies.

Les services de la Gendarmerie nationale (GN) ont enregistré durant la période allant du 20 juillet au 13 aout, 131 feux de forêts à travers 36 wilayas, ayant causé la mort de neuf personnes et des brûlures de troisième degré pour 17 autres alors que 26 individus impliqués dans le départ de ces incendies ont été arrêtés, indique lundi un communiqué du commandement de la GN.

Ces incendies ont occasionné des pertes considérables sur le couvert forestier, avec notamment 11 656 ha de forêts incendiés et 159 ha de terres agricoles ravagés et 162 maisons détruites, selon les chiffres de la gendarmerie. Cependant les autorités forestières du pays ont avancé il y a quelques jours plus de 14 000 ha de forêts incendiés.

Plusieurs enquêtes ont été ouvertes par les services de la gendarmerie nationale pour déterminer les causes de ces incendies, qui se sont soldées par l'arrestation de 26 individus à travers neuf wilayas. Ces derniers ont été présentés devant la justice, ajoute la même source qui précise que 54 quintaux et 10 kg de charbon ont été saisis.

La rédaction avec APS

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?