Des précisions sur le crash de l'hélicoptère de Tassili Airlines

Tous les membres à bord sont décédés.
Tous les membres à bord sont décédés.

Un hélicoptère de Tassili Travail Aérien (filiale de Tassili Airlines) a crashé jeudi matin avec quatre personnes à bord qui sont toutes décédées, a indiqué à l'APS le chargé de la communication de Tassili Airlines, Karim Bahard.

Les quatre personnes décédées sont Hani Saadi, le commandant de bord, deux preneurs de vue aérienne -Smail Zoubir et Lyes Ami Ali - et un chargé d'études de cartographie, selon la même source. Le crash de l'hélicoptère de type Bell 206 a eu lieu jeudi à 10h45 au lieu-dit Dkakna à Douera (Alger).

Selon M. Bahard, le commandant de bord de cet hélicoptère, Hani Saadi, avait à son actif plus de 4.000 heures de vol.

Cet hélicoptère a été affrété auprès de Tassili Travail Aérien par l'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif). Il n'a pas donné de détails sur les raisons possibles de l'accident.

Tassili Airlines est une filiale à 100% de l'entreprise nationale pétrolière algérienne Sonatrach. La compagnie a été créée en 1998, initialement pour assurer les relèves du personnel de la Sonatrach de ses unités de production implantées dans le Sahara algérien. Elle a ensuite étendu ses activités, notamment à destination du grand public. Depuis 2013, elle assure des liaisons aériennes régulières entre les principales villes d'Algérie et la France. Selon le site internet de Tassili, TTA emploie 154 personnes et dispose d'une flotte de 19 aéronefs dont 7 hélicoptères.

Le Bell-206, de fabrication américaine, est la version civile d'un hélicoptère militaire initialement développé dans les années 1960, qui a connu plusieurs modernisations et continue d'être produite.

Avec APS/AFP

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?