Un responsable de l'EPSP se fait coffrer pour un bakchich à 3000 DA !

Un responsable de l'EPSP se fait coffrer pour un bakchich à 3000 DA !

Le procureur de la république près le tribunal de Tiaret a ordonné, dimanche, l’arrestation du responsable de la pharmacie de l'EPSP de Zâaroura (Tiaret) soupçonné d’être impliqués dans une affaire de corruption, d’abus de confiance et usage de pouvoir à des fins légales suite à une vidéo qui l'a mis sur la sellette.

Selon une source proche du dossier, le responsable incriminé répond aux initiales T. B, âgé de 60 ans et exerçant la profession de responsable de la pharmacie de l'EPSP (Établissement public de sante de proximité) de Zâaroura est apparu dans une vidéo filmée grace à un smartphone par un fournisseur de médicaments touchant des pots-de-vin.

En effet, suite à la plainte déposée au niveau du bureau du procureur de la république près le tribunal de Tiaret, par le fournisseur qui a filmé une scène de vidéo dans laquelle l'indélicat responsable est apparu en flagrant délit de tentative de corruption en touchant une somme de 3000 dinars afin de lui faciliter les procédures de paiement des factures.

Il a été arrêté le même jour par les éléments de la brigade économique et financière de la sûreté de wilaya.

Force est de reconnaître que ce n’est pas la première fois que des fonctionnaires se font prendre en flagrant délit de corruption grâce aux nouvelles technologies qui ont montré la voie. Et gare à ceux qui osent enfreindre la loi.

Khaled Ouragh

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Caton L'ancien

On aurait aimé voir arrêtés surtout ceux qui ont détourné la petite bagatelle de 3000 petits milliards de centimes et qui se dorent actuellement au soleil des Champs Élysées ou de quelqu'île féérique, mais ceux-là, pas touche ! ce sont les cerbères du clan.