Mebtoul rend hommage à Kamel Rezzag Bara

Kamel Rezzag Bara
Kamel Rezzag Bara

J’ai appris avec une très profonde émotion le décès de mon ami Kamel Rezag Bara.

Nous nous sommes toujours respecté avec Si Kamel, brillant intellectuel sur les questions sécuritaires, et avions eu des correspondances régulières sur nos sites respectifs, de longues discussions et confrontations d’idées productives sur la place de l’Algérie face aux grands bouleversements géostratégiques mondiaux, dont il avait une profonde connaissance.

Notre génération disparait peu à peu et avions une lourde responsabilité vis-à-vis des générations futures.

La vie sur cette terre est éphémère et comme un rêve, devant toujours philosopher sur la mort afin de laisser une Algérie morale, forte et prospère.

En cette circonstance douloureuse, je présente à toute sa famille et à la Présidence de la république dont il était conseiller de son Excellence Mr le Président de la république, mes condoléances les plus attristées. A Dieu le Tout Puissant nous appartenons et à Lui nous retournons.

Kamel Rezag Bara, ancien président

Spécialiste dans les questions sécuritaires, cet ancien diplomate a occupé plusieurs fonctions et responsabilités au sein des institutions de l'Etat, dont celui de président de l'Observatoire national des droits de l'homme (ONDH) avant d'être désigné conseiller à la présidence de la République en 2005.

Le défunt intervenait souvent sur les questions liées à la paix, à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent dans des séminaires et conférences sur ces thèmes.

L'enterrement devrait avoir lieu mercredi au cimetière d'El Alia (Alger), selon des membres de la famille du défunt.

Plus d'articles de : Condoléances

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
elvez Elbaz

Il va retrouver le regretté boudiaf qui lui demandera certainement des"comptes" sur sa servilité zélèe au profit de ceux qui se sont autoproclamés maîtres de l'algerie algerienne par la fraude éléctorale, la corruption et la terreur pédagogique des SM, DRS, DSS !

avatar
urfane

Si Kamal REZZAG BARA, comme vous le gratifiez, c'est bien lui qui a conclu à l'acte isolé de l'assassinat spectaculaire de BOUDHIAF, n'est ce pas?