Le Premier ministre français reçoit Issad Rebrab

Le Premier ministre français reçoit Issad Rebrab

Boudé voir humilié par les autorités de son propre pays, Issad Rebrab est reçu en grande pompe dans les capitales du monde entier. Du Brésil au Ghana en passant par le Mali et l'Italie, on déroule le tapis rouge au patron du groupe Cevital.

Et cette fois-ci, c'est au Premier ministre Français de lui faire cet honneur. C'est Issad Rebrab lui même qui annonce l'information via son compte Twitter. Issad Rebrab a en effet annoncé, avoir rencontré le premier ministre français Edouard Philippe en ces termes : " Heureux de ma rencontre avec M. Édouard Philippe. De belles perspectives d’avenir pour les partenariats économiques entre nos deux pays ", écrivait le patron du groupe Cevital.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (11) | Réagir ?

avatar
elvez Elbaz

Lorsque certains médias internationaux titrent que rebrab posséde la premiere fortune d algerie, la famille de "sidhoum natif de oujda" ricane malicieusement.

Yek ya "eldisponible"?!

avatar
elvez Elbaz

En pensant à zizou, el disponible c est aussi l'accessible..... !

Des fortunes colossales, et sans aucune usine ni une journée de travail......, ya bouguelbe qui feraient pâlir d envie le boss besogneux de cevital qui evidemment n 'est pas la 1 e fortune d algerie

Ceux de l andalousie comprendront ... Ah'l andalus t$aaroufa el ichara!

avatar
oziris dzeus

suite à cette rencontre, espérons que rabrab annoncera la reprise d"un équipementier en difficulté en france, et cela aura des répercussions sur la création d'emplois en algérie et d'usine de même type,

rabrab voulait créer à cap djanet un pôle industriel (sans financement publique) et qui aurait permis d'exporter à court terme pour 35 milliards usd par an, mais ce prjet à était empécher de naitre donc on a fait perdre au trésor public (17. 5 milliards usd) par an en plus des centaines de milliers d'emplois, etc.......

révons aussi que l'agriculture (bien organisée) pourra rapporter au minimum 50 milliards usd en exportation par an,, dont la moitié ira dans les caisses de l'état,

juste avec ça fait déjà 42. 5 milliards usd pour l'état,

et si en plus d'autres industriels privés ont la possibilité et la liberté d'agir il pourront réaliser à l'exportation au minimum 20 milliards usd par an;

donc l'état récupérera 52. 5 miliards usd, - ce qui sera plus important que les recettes pétrolières avec les prix actuels qui sont raisonnables, sachant qu'on ne touche qu'une petite partie du chiffre d'affaire des hydrocarbures sous forme de taxes

et on peut supposé que d'autres privés auront à produire pour satisfaire

la consommation locale, la boucle sera bouclée et tout le monde trouvera son compte, l'état, le secteur public, le secteur privé et le peuple

mais tout ça n'est que du rêve et la réalité est un cauchemar voulu par le clan de malheur soutenu par la france,

visualisation: 2 / 8