Dr Kamaleddine Fekhar et Kacem Soufghalem seront libérés le 15 juillet

Dr Kamaleddine Fekhar et Kacem Soufghalem
Dr Kamaleddine Fekhar et Kacem Soufghalem

Après plus de deux ans de détention arbitraire, le Dr Kamaleddine Fekhar et son codétenu Kacem Soufghalem vont retrouver la liberté dans une semaine, annonce l'association Izmulen.

"À la demande du Docteur Kameleddine Fekhar et son codétenu Kacem Soufghalem, le tribunal criminel de Médéa a siégé ce jeudi 06 juillet et accepté la confusion de peines de ces détenus et choisi la peine la plus lourde, celle de 2 ans de prison ferme. Ils seront, donc, libérés le 15 juillet 2017, d'après l'avocat des détenus d'opinion mzabs Me Salah Dabouz", affirme dans un communiqué l'association.

Kameleddine Fekhar et son codétenu Kacem Soufghalem ont été arrêtés le 09 juillet 2015 après les violences meutrières qui causé de nombreux morts dans la communauté mozabite.

Lire : 100 jours de grève de la faim de Dr Kameleddine Fekhar

A l'issue de son procès, le Dr Fekhar a été condamné trois fois dans trois procès différents. Izmulen rappelle qu'il a été condamné une première fois, le 26 octobre 2015, à une année de prison ferme, une deuxième fois, le 24 mai 2017, à 5 ans de prison dont 18 mois ferme et une troisième fois, le 29 mai 2017, à 5 ans de prison dont 2ans ferme. Quant à Kacem Soufghalem, il a été condamné une première fois, le 26 octobre 2015, à 6 mois de prison ferme et une deuxième fois, le 29 mai 2017, à 5 ans de prison dont 2 ans fermes.

Lire aussi : Kameleddine Fekhar et une trentaine de Mozabites arrêtés

"Un autre groupe de détenus dont M. Balhadj Beladdis, un homme âgé de 74 ans, a été gracié (grâce présidentielle, Ndlr) le 5 juillet 2017 après avoir passé de longs mois en prison", annonce encore l'association.

Des dizaines d'autres Mozabites croupissent pour délit d'opinion toujours dans les prisons et attendent de retrouver la liberté.

La région de Ghardaia a connu des années de violences interethniques particulièrement meurtrières les années précédentes. Dr Kameleddine Fekhar a mené avec Kacem Soufghalem de nombreuses grèves de la faim.

De bon augure, ces libérations seront-elles pour autant synonymes d'un prochain retour à la sérénité dans la cité millénaire du M'zab ?

Yacine K.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?